6e contingent volontariat APEJ 2013 : 3 000 jeunes s’engagent

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Le problème d’emploi des jeunes constitue depuis quelques années un goulot d’étranglement pour l’Etat et les parents dans notre pays. Pour y faire face, les gouvernants ont mis en place, depuis l’année 2005, l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej) dont l’une des initiatives est l’enrôlement de jeunes volontaires répartis entre divers services pour découvrir le monde du travail et mieux se préparer à la vie active.

Pour les organisateurs, ce 6e programme 2013 a permis de sélectionner 3 000 jeunes volontaires sur un total de 22 864 inscrits dont 21 072 dossiers éligibles et 1 792 rejets.
L’objectif recherché par les autorités est d’offrir des opportunités aux jeunes diplômés souhaitant faire un jour carrière au sein des collectivités territoriales, centres de santé communautaires ou de l’Administration publique d’Etat, de se familiariser avec leurs réalités et contraintes, d’acquérir une certaine expérience et pouvoir mieux préparer les concours d’accès aux emplois locaux, publics et autres. La cérémonie de lancement qui s’est déroulée au Centre international de conférence de Bamako (Cicb) en cette matinée du jeudi 27 décembre 2012, était placée sous l’égide du  ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Dr Diallo Dédia Mahamane Kattra. Elle était entourée par son homologue en charge de l’Economie, des finances et du budget, Tienan Coulibaly et de la directrice de l’Apej, Mme Maïga Sina Damba.
La cérémonie était marquée dans un premier temps par l’intervention du maire de la Commune III du district de Bamako, du président du Conseil national des jeunes (Cnj), du représentant des partenaires,  de la directrice de l’Apej et du ministre de l’Emploi. L’assistant a eu droit également à un film documentaire suivi de la passation d’étendard entre les contingents 2012 et 2013 puis la signature et l’Apej et les partenaires.
Pour la directrice de l’Apej, Mme Maïga Sina Damba, à la différence du stage de qualification, le volontariat est focalisé vers les structures  publiques, parapubliques, les Ong et les organisations consulaires et faitières d’accueil. Son objectif principal est de permettre à un grand nombre de jeunes diplômés de bénéficier d’une première expérience professionnelle. Ainsi, le programme volontariat 2013, 6è édition du genre qui prendra fin le 31 décembre 2013, concerne 3 000 jeunes dont 500 venant du septentrion. Mme Maïga fera savoir que l’accent a été mis sur le genre cette année.
Le représentant du président du Conseil national de la jeunesse du Mali a salué les plus hautes autorités, notamment le président de la République par intérim qui a consenti d’énormes sacrifices, surtout en cette période de crise dans notre pays.
Avant de prendre la parole, le président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM) et non moins chef de file des partenaires stratégiques de la 6e édition,   Mamady Traoré, fera savoir que ce partenariat est un projet d’appui qui vise à renforcer les interventions de l’Apej auprès des futurs sortants des établissements techniques de formation professionnelle dans le cadre de leur insertion.
Le Ministre, dans son intervention, a profité de l’occasion pour prodiguer beaucoup de conseils aux jeunes qui vont ainsi acquérir leur première expérience. Le dernier conseil donné aux jeunes, c’est que l’Etat a pleinement joué sa partition, à eux maintenant de mériter cette confiance pour faciliter le travail à ceux qui viendront après eux.
Destin GNIMADI

 
SOURCE:  du   7 jan 2013.    

Une Réaction à » 6e contingent volontariat APEJ 2013 : 3 000 jeunes s’engagent

  1. Djon Te

    :idea: donnez plutot une assistance financiere pour l’ entreprenariat , la politique de financement de projets par les banques commerciales et la banque centrale BCEAO :!:

    :idea: les jeunes maliens installes a leur comptes peuvent fournir plein de services lucratifs et payer des impots a l’ etat malien :!: