Création de marché local et accès aux marchés internationaux : Acteurs et opérateurs culturels à la découverte des stratégies

0

Aider les acteurs et opérateurs culturels à se professionnaliser pour le développement harmonieux de leurs activités est l’objectif d’une rencontre professionnelle de deux jours que le PADESC a initiée au Palais de la culture.

Mieux organiser et mieux structurer le secteur de la culture pourrait être une véritable bouffée d’oxygène pour le développement socio-économique du Mali. Et, c’est convaincu du potentiel exceptionnel du secteur de la culture que l’Etat du Mali et son partenaire ont mis en place le Programme d’appui au développe- ment économique, social et culturel (PADESC). Un des axes prioritaires de ce programme est le renforcement des capacités des acteurs culturels en vue d’une meilleure structuration du secteur  et surtout leur professionnalisation.  Dans le cadre de cet objectif, le Palais de la culture a abrité, du 22 au 23 novembre 2012, une  rencontre professionnelle avec les acteurs et operateurs culturels. Deux thèmes étaient inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre : « Création de marché local, accès aux marchés internationaux »  et « La Communication dans la promotion des produits artistiques et culturels ». Sidi DAGNOKO,  Directeur de l’agence Spirit McCann Erickson, a animé le thème : « la Communication dans la promotion des produits artistiques et culturels ». Mamou Daffé, Directeur du Festival sur le Niger et Nouhoun Koita, Country manager de Gallina Blanca Star (West Africa Esmisa)-Jumbo ont animé le thème : « Création de marché local, accès aux marchés internationaux ». En sa qualité de coordinatrice de l’Unité de gestion du PADESC, Mme Mariko Korotoumou Théra, a indiqué que l’objectif de cette rencontre est de permettre aux opérateurs culturels de mieux s’outiller pour  une meilleure structuration et  professionnalisation du secteur de la culture. Selon elle, il s’agit au cours de cet atelier, de façon participative, de définir  clairement  la notion de marché, en mettant l’accent sur sa création et comment y accéder. Quant au second thème, elle dira qu’il doit aider les opérateurs culturels à cerner les  notions de base, en s’efforçant à répondre à la question, pourquoi communiquer et Comment mettre en place une stratégie de communication. « Vu leur importance et leur rôle dans le développement des  activités culturelles, nous avons décidé de sensibiliser les opérateurs et acteurs culturels sur ces deux éléments », a-t-elle précisé, avec l’espoir que cela puisse favoriser la création de réseaux professionnels.

Assane Koné

PARTAGER