Emploi et formation professionnelle : Mme le ministre Ă  Mopti pour la relance du secteur

1

Du 17 au 19 avril prochains, Mme le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle effectuera une visite de travail dans la région de Mopti. Objectif : relancer le secteur de l’emploi et de la formation professionnelle depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012 ayant conduit au retrait de nombreux partenaires du Mali.

Mme Diallo Deidia Mahamane Kattra
Mme Diallo Deidia Mahamane Kattra

Mme Diallo Deidia Mahamane Kattra, qui quitte aujourd’hui Bamako après le conseil des ministres, sera accompagnée de plusieurs membres de son cabinet. Au département, on explique qu’il s’agit d’un voyage d’une importance particulière. Depuis le coup d’Etat, les initiatives dans le secteur de l’emploi et de la formation professionnelle sont presque à l’arrêt. Le début des opérations de reconquête du Nord a permis de poursuivre certains chantiers. A Mopti, Mme le ministre devra s’enquérir de l’état d’avancement des travaux et le processus de mise en œuvre des nouvelles orientations au niveau national.
A Mopti Dr. Diallo Deidia Mahamane devra rencontrer les chefs de services régionaux relevant de son département Au cœur de leurs échanges, il sera question des stratégies à mettre en œuvre pour impulser une nouvelle dynamique au secteur de l’emploi et de la formation professionnelle au niveau régionale.
La mission en 5e région sera aussi l’occasion, pour Mme le ministre, de visiter les infrastructures en chantier.
Cette visite à Mopti intervient deux mois après une série de rencontres à Bamako du ministre avec les plusieurs ambassadeurs de pays partenaires du Mali. Il s’agit de la République populaire de Chine, de la France et du Maroc. Ces trois pays, à travers leurs ambassadeurs, ont assuré de leur disponibilité à accompagner le Mali pour promouvoir l’emploi et la formation professionnelle.
On se rappelle qu’en juillet 2012 lors de la visite de l’ex-Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra, le gouvernement marocain avait décidé de doubler le nombre de bourses octroyées aux étudiants maliens. La rencontre du 31 janvier 2013 entre Mme le ministre de l’emploi et l’ambassadeur de Maroc, constituait une autre bonne nouvelle dans la coopération entre les deux pays. L’ambassadeur du Royaume chérifien avait demandé au ministère de peaufiner des propositions à inclure dans son plan d’action.
Avec le Maroc, la France et Chine, le Mali va bientôt impulser une nouvelle dynamique à la coopération pour l’emploi et la formation professionnelle. Et la visite à Mopti de Mme le ministre va consacrer un nouveau départ dans la mise en œuvre de ses ambitions pour la relance de l’emploi et de la formation professionnelle.
 Issa Fakaba Sissoko

PARTAGER

1 commentaire

  1. ki au mali pe fair la formason profesonnel plus ke la suiss qui ns a aidé la FNAM, ACPMM pour metre tout sa en march, ozordui on parle de marok, sine, france. sacun a son domain, la franse a liberé le nord, la sine construit bocou, la marok donne de bourses, mais la suiss, lusamburg, paybas et holland ils fait le formation prrofessonel. merci malweb mai cé journalist là ki ne connait pas bien le sujé, cè grave meme quoi

Comments are closed.