ONU Femmes: booster l’entrepreneuriat féminin par les TIC

0

Une trentaine de femmes entrepreneures agroalimentaires ont reçu leur attestation de formation en utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). C’était vendredi dernier, à l’Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (Agetic).

«Nous avons appris à étendre nos marchés», témoigne Dembélé Awa Traoré, une des bénéficiaires. «Je voyais l’ordinateur sans savoir comment manipuler, ajoute-t-elle. Il m’était impossible d’entreprendre avec les enfants qui font trop le malin parce qu’ils ne nous prennent pas au sérieux».

Des acquis importants. En quatre jours, les entrepreneures ont appris: la création et l’utilisation d’adresses emails; la configuration d’une signature électronique; la configuration des messages d’absences et la gestion d’outils de stockage de données en ligne; la configuration des téléphones androïdes pour la consultation de mails; la mise en réseau des femmes et leur présence sur les réseaux sociaux ont été enseignées.

Prenant la parole Dr. Maxime Houinato, le représentant de l’ONU-Femmes au Mali a indiqué les avantages et opportunités liées à une telle formation. «Internet aujourd’hui, c’est l’opportunité d’avoir des commandes depuis New York», a-t-il indiqué. Internet, c’est aussi permettre à chacune des entrepreneures de s’améliorer. Car, explique Dr Houintao, lorsque l’on ne comprend pas un processus de fabrication, on a la possibilité de le voir sur internet notamment avec des vidéos. Mieux, affirme, le représentant de l’Onu Femmes au Mali, avec cette formation aucun informaticien ne vous bernera désormais. Car, fait-il savoir, un bon chef d’entreprise ne peut tout connaître, mais il a une vue générale sur tout.

La cérémonie de remise des attestions a commencé par la visite guidée de l’Agetic. Dans le rôle de guide, Hamed Salif Camara, directeur général de l’agence et son invité n’était autre que Dr. Maxime Houinato, représentant résident ONU-Femmes au Mali. L’Agetic offre aux récipiendaires la possibilité d’avoir un site internet avec le nom de domaine du Mali.

La formation des femmes entrepreneures est une initiative de l’Onu Femmes à travers programme son programme Agriculture Femmes et Développement Durable (AFRIFED) sur financement du Grand-Duché de Luxembourg.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here