Première journée scientifique de l’INIFORP : La formation professionnelle au cœur des débats

0

La salle de conférence du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) a abrité la première journée scientifique de l’Institut national d’ingénierie de formation professionnelle (INIFORP), le jeudi 20 octobre 2016. Le thème retenu  de cette journée : « le rôle de l’INIFORP dans la formation professionnelle au Mali ».  A ce titre, la cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Soumana  Satao, qui avait à ses cotés la directrice générale de l’INIFORP, Mme Dembélé Madina Sissoko, les directeurs des services centraux, les représentants des départements ministériels et des invités remarquables.

L’INIFORP est un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPSTC). Il possède une organisation qui lui permet de répondre efficacement aux sollicitations des acteurs publics et privés. Sa mission est d’assurer la recherche, l’appui conseil et l’expertise en matière d’ingénierie de formation professionnelle.

Cependant, dans  son mot de bienvenue, la directrice générale de l’INIFORP, a déplorée que si diverses réformes ont été engagées et entreprises au Mali en vue du renouveau de la formation professionnelle, force est de constater que beaucoup reste à faire pour leur opérationnalisation. La mise en œuvre des différents axes du PRODEFPE a permis la création de l’INIFORP issue de la restauration des UFAE.  Selon elle, l’INIFORP existe depuis trois ans  et   il reste encore très méconnu du grand public. Aujourd’hui, nos expertises sont nécessaires pour indiquer dans quelles mesures, le développement des compétences techniques et professionnelles peut  favoriser l’insertion socioéconomique des jeunes.

Elle ajoutera que  le renforcement de la synergie entre les structures du MEFP est plus que jamais nécessaire ; (nous fondons beaucoup d’espoir sur cette journée qui, j’en suis sure, favorisera une visibilité de l’INIFORP). Avant de terminer, elle a remercié le ministère de l’Emploi et de Formation professionnelle, pour les efforts  consentis pour la mise en place de l’INIFOR, les PTF, les entreprises, ONG et les acteurs de la formation professionnelle pour leurs accompagnements sans faille.

Quant au  secrétaire général du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Soumana Satao,  a remercié l’ensemble des participants présents,  et il dira que  l’INIFORP est issu de la fusion des trois unités de formations et d’appui aux entreprises que sont l’UFAE/MB, l’UFAE/ GCMI et l’UFAE/ GO et cela dans le but non seulement de donner une meilleure visibilité aux actions de formation, mais aussi de fédérer les efforts dans le domaine de la formation professionnelle. A ses dires, l’INIFORP occupe aujourd’hui une place de choix dans le dispositif de formation professionnelle avec comme objectif de contribuer à l’amélioration de la formation professionnelle à travers des référentiels de qualité.

‘’Il est établi aujourd’hui que le développement d’un pays passe toujours par la qualité de ses ressources humaines ou de sa capacité à s’arrimer au développement de ces ressources. C’est dire que le développement des ressources humaines constitue de nos jours une voie sure vers le progrès et la prospérité. Avant de souhaiter que des travaux, sortiront des recommandations et des suggestions qui contribueront à n’en pas douter, à améliorer les performances de l’INIFORP’’, a conclu le secrétaire général.

Abdramane  Samaké

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here