Préparatifs des élections de juillet 2013 : Les préfets et sous-préfets de la région de Kidal en formation

0

Dans le cadre des préparatifs des élections de 2013 le ministère de l’Administration territoriale, a organisé un atelier de formation pour les préfets et sous-préfets de la région de Kidal. La rencontre a été présidée par le Secrétaire général dudit département,  Ibrahima Fomba.

Une vue du présidium
Une vue du présidium

Les élections présidentielles se tiendront bel et bien au mois de juillet sur toute l’étendue du territoire national. Et pour les réussir les autorités sont en train de mettre les bouchées  double afin que les élections soient transparentes, crédibles et libres conformément aux orientations de la feuille de route du gouvernement.

 

C’est dans cette optique que le ministère de l’Administration territoriale,  avec l’appui financier de la Fondation internationale des systèmes électoraux au Mali a initié une formation à l’intention des préfets et sous-préfets de la région de Kidal. Au cours de la session les participants se familiaseront avec les modalités d’établissement des listes électorales, la remise des carte d’electeur et la gestion des bureaux de vote.  La  séance a pour cadre la salle de conférence du Centre international de conférence de Bamako.  L’ouverture des travaux a été présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale,  Ibrahima Fomba en présence du directeur général de l’Administration du territoire, Bassidi Coulibaly et du gouverneur de la région de Kidal, le colonel d’aviation Adama Kamissoko.

 

Prenant la parole, Ibrahima Fomba soutiendra que cette  formation se situe dans le cadre de l’organisation des élections de 2013 qui revêt une importance particulière tant pour le peuple malien que pour la communauté internationale. Selon lui,  ces élections vont se dérouler sur l’ensemble du  territoire national en dépit de l’existence de petites poches d’insécurité qui seront anéanties par nos forces armées et de sécurité”.  Il précisera que l’introduction de la biométrie dans la confection du fichier électoral impose la maîtrise par les commissions administratives d’établissement des nouveaux supports comme le tableau de validation qui remplace l’ancien tableau rectificatif et le tableau des transferts qui prendra en compte le mouvement des électeurs d’une commune à une autre.  Avant d’ajouter que  l’utilisation du numéro d’identification nationale (Nina) réglera la problématique de la fraude électorale qui a entaché durant de nombreuses années la qualité des élections.  Ibrahima Fomba reste formel en ce qui concerne la tenue des élections au mois de juillet.  “Les élections se tiendront au mois de juillet conformément aux orientations de la Feuille de route et il importe que tous les cadres à tous les niveaux soient disponibles et engagés pour relever ce défi important “, a-t-il déclaré.  Convaincu que Kidal sera libéré avant les élections, le Directeur général de l’Administration territoriale, Bassidi Coulibaly d’assurer que le matériel électoral est prêt et qui au moment opportun il sera en place.

Ramata TEMBELY

PARTAGER