Dépôt de gerbe de fleurs : Le sacrifice des martyrs, source d’inspiration permanente

2

Dépôt de gerbe de fleurs26 mars 1991-26 mars 2014. Il y a 23 ans, le peuple malien, au terme d’un soulèvement populaire réprimé dans le sang renversait le régime du parti unique. Cette révolution permit ainsi d’engager le pays sur la voie de la démocratie pluraliste et du progrès. Mais pour cela, de nombreux Maliens ont dû donner leur vie. La nation ne saurait oublier leur sacrifice. C’est d’ailleurs en leur mémoire que le Monument des Martyrs a été édifié à Bamako à la descente du pont depuis lors baptisé du même nom sur la rive gauche du fleuve.

 

A l’occasion de chaque anniversaire du 26 Mars, la nation leur rend hommage. C’est dans cette tradition que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a  déposé hier une gerbe de fleurs au Monument des Martyrs. La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre Oumar Tatam Ly, du président de l’Assemblée nationale Issiaka Sidibé, des membres du gouvernement, des présidents des Institutions de la République, des membres du corps diplomatique, des représentants d’organisations internationales accréditées dans notre pays.

Des figures historiques du Mouvement démocratique, des responsables de l’Association des victimes de la répression de mars 1991 (ADVR) et de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) étaient également présents.

Selon un cérémonial désormais bien rodé, le chef de l’Etat à son arrivée sur place, a fait le salut au drapeau national, avant que retentisse la sonnerie aux morts. Ensuite, c’est avec une grande solennité et dans un moment de grande émotion que le président Ibrahim Boubacar Keïta, l’un des grands artisans du 26 Mars déposera la couronne de fleurs au pied du monument consacré à ceux qui ont donné leur vie pour un Mali meilleur.

Après ce geste, le chef de l’Etat s’adressant à la presse, a expliqué que son geste est un devoir de souvenir du sacrifice ultime consenti par le peuple malien pour la liberté et la dignité. « Ce sacrifice aurait pu nous éviter ce que nous avons connu. Car le message des 22 et 26 mars 1991 était clair. Mais hélas nous avons trébuché », a-t-il déploré, assurant que le sacrifice des martyrs de mars1991 l’inspire à chaque instant de son mandat. « La dignité retrouvée du Mali ne doit plus nous échapper », a indiqué le président de la République qui s’est réjoui des progrès réalisés par le pays pour tourner la page de la crise profonde qu’il a connue.

Signalons qu’en marge de la cérémonie, l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) a effectué une marche funèbre qui est partie du campus universitaire de la colline de Badalabougou pour aboutir au Monument des Martyrs.

Be COULIBALY

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Chantes les louange du président comme tu veux mais ça ne change pas le fait que Le « grand artisan du 26 Mars » s’appelle Amadou Toumani Toure.

  2. Les martir du 26marse doi 🙄 s c e retourne dans leur tombes vue que les batarrrr politisien qui on vendus le mali

Comments are closed.