vie et enseignement de Tierno Bokar : Rapprocher l’islam et l’Occident !

2

«Vie et enseignement de Tierno Bokar» est l’ouvrage d’Amadou Hampâté Bâ qui a inspiré “Le sage de Bandiagara” ! Un film documentaire inédit de Louis Decque projeté pour le public à l’Institut français (IFM) de Bamako le 4 avril 2017. C’était en présence du réalisateur Louis Decque.

 Ton devoir est de chercher quelle est ton existence réelle. Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Pourquoi as-tu été créé ? En quoi consiste ton bonheur ? En quoi consiste ton malheur ?” ! Telle est l’essence de l’enseignement du Sage de Bandiagara selon l’œuvre d’Amadou Hampâté Bâ : Vie et enseignement de Tierno Bokar !

Des questions dont les réponses permettront à l’individu de donner un vrai sens à sa vie. Un défi que peu de gens réussissent à relever comme Tierno Bokar. Cheikh de la confrérie soufie Tidjaniya, il fut une pure et haute figure non seulement de l’islam en Afrique noire, mais de la spiritualité universelle.

La force de l’engagement spirituel de ce saint homme lui valut une grande autorité auprès de la communauté de sa ville, Bandiagara.

Dans l’ouvrage que lui a consacré l’un de ses meilleurs disciples, Amadou Hampâté Bâ (1900-1991), sa vie est retracée dans ses lieux et dans son contexte politique et religieux pour situer la parole et l’enseignement du maître, qui font l’objet des deux autres parties de l’ouvrage.
Vie et enseignement de Tierno Bokar est un court ouvrage parmi les plus remarquables d’Amadou Hampâté Bâ (L’Etrange destin de Wangrin, Amkoullel, l’Enfant peul, Oui mon Commandant…). “Non-seulement le style élégant et clair de l’écrivain rend très agréable la lecture de tout ce qu’il avait écrit, mais c’est surtout le récit de la vie, la pensée et de l’enseignement de Tierno Bokar”, témoigne l’éditeur.

Pour ce dernier, le sage de Bandiagara est “un être parmi les plus purs, les plus modestes, les plus éclairés, les plus tolérants que l’on puisse trouver sur terre” !

On comprend alors aisément pourquoi il est la référence morale et spirituelle de Hampâté Bâ dans presque toutes ses œuvres. Ce brillant intellectuel le décrit, à juste titre, comme “un saint dont la vie, le comportement et les paroles touchent la vie et les relations humaines au niveau universel” !

L’ouvrage est principalement composé de deux parties. La première est l’histoire de la vie et de la mort du saint homme, ses approches, comportements, ses objectifs et ses soucis, surtout vis-à-vis de ses nombreux élèves et disciples, avec la triste, sévère et douloureuse fin de ses jours, dans des circonstances d’injustice et d’intolérance fâcheuses.

La seconde partie est consacrée à ses paroles et son enseignement. Qui mieux qu’Amadou Hampâté Bâ pouvait mieux rendre un récit fidèle et précis sur Tierno Bokar que celui qui a été l’un de ses élèves pendant un an et dont la vie a été intimement liée à celle du saint homme jusqu’à sa mort ?

Réhabiliter le savant, son enseignement et sa sagesse universelle a été le combat de l’écrivain toute sa vie. A le relire maintenant, je suis absolument frappé par son actualité aujourd’hui, presque cent ans après les événements.

“Je conseille cet ouvrage à tous ceux qui voudraient découvrir un rare Africain qui, par son esprit d’amour et de tolérance envers toute l’humanité, dépasse les barrières de haine, de petitesse d’esprit, d’intransigeance et d’intolérance”, disait récemment un lecteur sur les réseaux sociaux.

Il a d’autant raison que la vie de Tierno Bokar fut celle d’une “grande âme dédiée au divin, au meilleur de soi”. Et “la bonté et l’intelligence du cœur transpirent” de ce vibrant témoignage et hommage d’Amadou Hampâté Bâ. Disciple de Tierno Bokar, écrivain, historien, ethnologue, il fut l’un des plus grands spécialistes de la culture et des traditions africaines.

Une œuvre qu’il faut lire ou relire à tout prix en cette période troublée où certains cherchent à stigmatiser l’islam. L’enseignement de Tierno Bokar est une “évidence” et une “référence lumineuse” pour non seulement éviter la diabolisation de cette religion, mais aussi un antidote aux discours de haine des apôtres de cet islam extrémiste et radicalisé.

Et bien maîtrisé, l’enseignement de Tierno Bokar peut être “un facteur de rapprochement” entre l’Occident et l’islam dans un futur très proche.

Moussa Bolly

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ha les journalistes maliens !!!
    Dans le châpeau de ton article, tu nous parles d’un film documentaire. A la conclusion de ce même article, tu nous invites à lire cette oeuvre.
    ça se voit que toi même (journaliste), tu ne sais pas de quoi il s’agit. Tu écris sans conviction. Le plus important pour toi (journaliste), c’est tes 10 000 F CFA. On appelle ça : la désintoxication !!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here