Boukary Daou, on ne se taira pas !

18

image 14-03-2013

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. Ces journaleux………continuer la greve, vous allez crever :mrgreen: 😆 😆 😆 vous Freres du MNLA, respecter l’Ă©tat d’urgence svp

  2. MERCI MON FRERE FREDDY….

    CROIS MOI….ILS NE GAGNERONT JAMAIS CONTRE LA PRESSE….JAMAIS….ILS VONT LAISSER OU PERIR….

    SECURITE DES LACHES…OUI…!!!!

    Moussa Ag,…..

  3. oh lala oh lala arretez SVP ATT par si ATT par la franchement je ne sais plus quend sertin ce reveillera vous avez de salopar qui ons pris tout le mali en otages vous vous ete la que a parler de ATT alore dit moi svp de puis que ce paye est nomme mali qui de vous a yi de bonheur mieux que 26 mars 1991 au 21 mars 2012 ? dit le moi arretons svp car il ya jamais une exables dans le histoire de mali qui qui est mieux que ATT et AOK depuis 1968 donc prions tous et metais vous en garde ce que SANOGO reserve pour le mali que sa soit pas pure que ce que ona vu depuis que il est la ne oublie pas vous qui crtique Mr LE PRESIDENT ATT que vous etes dans l rue mars 1991 pour lui feliciter de saosn travail donc ce la meme que un soldat arret sanogo demain vous dirais le meme mot vous n,avais rien rien dans vos cherveux que crtiquer au lieu de remercir des gent qui entre de ses tuer pour nous vous etes la a critiquer

  4. S’ils pouvaient la fermer pendant un bon moment, ça ferait vraiment du bien. On en a assez de ces cochonneries sous le prĂ©texte de libertĂ© d’expression. Par leur faute au lieu que le malien soit plus cultive, les gars sont encore plus naĂŻfs ou souvent mĂȘme plus ignorants qu’avant. On n’apprend rien a travers cette presse malienne. Bien sure qu’ils y a des journaux plus responsables, mais ce sont les dĂ©chets qui sont plus nombreux.

  5. Cette génération de journalistes est aussi nuisible que la bande à ATT et les politicards qui nous ont mis dans la situation actuelle. La presse en tant que 4Úme pouvoir ne pÚse que médiocrement sur les décisions politiques. Lamentablement, elle vit de chantages en échangeant les informations recoltées contre espÚces.

    • @Prince
      Quant on vous privera de votre libertĂ© parce que vous vous ĂȘtes exprimĂ© librement , vous allez comprendre que la libertĂ© d’expression est un droit fondamental dont on doit prĂ©server . Il y Ă  bientĂŽt un an qu’ATT est chassĂ© du pouvoir , dites moi quel est le bon changement intervenu ! Laissons le passĂ© derriĂšre nous voyons l’avenir . Oublions ATT c’est le passĂ© .

      • T’as parfaitement raison. Laissons le passĂ© pour le moment. Mais c’est clair que les journalistes doivent jouer leur dans un cadre strictement rĂ©publicain et avec patriotisme.
        Je ne suis pas pour le harcĂšlement des journalistes. Vu le contexte actuel, il est clair que Monsieur Daou est loin d’ĂȘtre professionnel. C’est important de le dire.

  6. je remercie tout mes prĂ©dĂ©cesseurs pour votre claire voyance je croit que libertĂ© d’expression ne veut pas dire diffamation et calomnie je croit qu’on as plus de journal-eux que de journalistes personne n’est au dessus des lois les grands pouvoirs impliques des grandes responsabilitĂ©s .les vrai journalistes doivent se de solidariser avec tout journaleux impliquer ds les diffamation
    ces journaleux devrons repondres seul devant la justice

  7. au lieu de nous informĂ© les journalistes malien nous dĂ©sinforme ci c’est pas ce genre de doit radier ,mais qui saie si c’est journaliste de formation parce que n’importe qui exerce le mĂ©tier de journaliste

  8. SVP on est en Etat d’Urgence : Le pays est en guerre. De grĂące des militaires etrangers sont entrain de donner leur vie pour notre souverainetĂ©, je crois ce n’est pas le moment de mettre les militaires maliens en conflit. Le temps viendra ou nous pourrons remettre chacun Ă  sa place.

  9. IL Y’A TROP DE LAISSER ALLER DANS LE JOURNALISME AU MALI QUI N’A RIEN AVOIR AVEC LA LIBERTE D’EXPRESSION . VOS CONFRERES SONT JUSQU’A KIDAL , A L’ADRAR DES IFOGHAS DANS LA POUSSIERE ET LA CHALEUR AUX RISQUES DE LEUR VIE POUR RECOLTER DES INFORMATIONS EUX SONT DES JOURNALISTES ; PENDANT QUE VOUS ETES A BAMAKO DANS LES BUREAUX CLIMATISES A DIFFUSER DES INFORMATIONS VISANT A LA DESTABILISATION . EN PLUS CONNAISSANT LA SITUATION QUE TRAVERSE NOTRE PAYS ; QUAND LES CITOYENS PERDENT LEURS VERTUS , L’ETAT S’EFFONDRE . AUTREMENT COMMENT UN DIRECTEUR DE PUBLICATION PEUT PUBLIER UNE LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SANS FONDEMENT ; POURQUOI??????????????????????

  10. Tout ce qu’on demande aux journalistes c’est d’ĂȘtre exemplaires. Vous demandez aux autres des bons comportements et vous faites vous mĂȘmes ce qui vous passe par la tĂȘte. Le journaliste n’est pas au dessus de la loi. Finalement au Mali on est plus dĂ©sinformĂ© qu’informĂ©s par ces pseudos journalistes. Diantre, il vous faut une prise de conscience, enfants gatĂ©s de la RĂ©publique. Je prie Dieu pour que cette cessation de publication Perdure.

  11. Moi je pense qu’il faut se priver de donner certaines infos susceptible de nuire surtout on est en guerre. Quand on exerce un metier il faut aller Ă  la source, les vrais sont sont sur le terrain et ils sont en train de donner les infos rĂ©elles sous les balles.
    Vous allez vous rendre compte que votre grĂšve se servira pa Ă  grand chose parce qu’on a ce qu’il faut pour se renseigner

    • Quel que soit ce qui a Ă©tĂ© dit ou Ă©crit, ça faisait 20ans que le Mali n’avait pas connu de journaliste prisonnier.
      Eh Ben comme tu le dit bien wait and see… Servira Ă  quelque chose ou pas.
      😆

Comments are closed.