Sur Faces de Récupération

16

image-19-05-2014

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Très drôle (caricature, jeu de mots). Mais il fallait juste remplacer le LRAC (lance roquette anti char par un mortier (obusier).

    Le LRAC ne tire pas des obus mais des roquettes…. donc c’est “tire-roquette”.

    • DIOPGALSEN, un obus par définition est un projectile creux en forme de cylindre terminé par un cône et rempli d’explosif.
      le Français est très élastique.

      Ha bon, “je comprends vite ho, mais il faut expliquer longtemps”
      Freddy tu es hyper génial………

  2. Pour le soutien à la République malienne, nous demandons à tous les maliens, africains et amis de ce continent de mettre les couleurs de MALIBA sur leur profil sur facebook. Soutenons la paix et la liberté sur ce continent Africain et dans le monde

  3. Pour le soutien à la République malienne, nous demandons à tous les maliens, africains et amis de ce continent de mettre les couleurs de MALIBA sur leur profil sur facebook. Soutenons la paix et la liberté sur ce continent Africain et dans le monde

  4. Merci moussa mara ! Vous êtes un prophète que dieu nous as donner ! C sa la cittoyenité , que dieu te garde !

  5. il est très facile de se laisser aller a des actes de violence et de guerre quand on a comme seul guide ses émotions et son inconscience,
    il est légitime que le mali veuille retrouver l’intégrité de son territoriale mais a t-on besoin d’être un expert pour savoir que ça ne marchera jamais de cette manière là,
    on ne peut pas gouverner un peuple sans son consentement, le mali à deux choix à faire, négocier avec ces gens le temps qu’il faudra pour trouver un terrain d’entente et en finir avec cette éternelle rébellion ou se livrer à un nettoyage ethnique en éliminant tous ceux qui seront susceptible de vouloir venger un jour leurs proches tués par un état qu’ils ne reconnaissent pas.

  6. Mancoul a raison il faut échanger les rôles.
    La France doit quitter le Nord, nous préférons toute autre chose qu’à ce double jeu hypocrite de la France.
    Voici ici une mission digne de la CDEAO, ou même de l’OUA, mais il n’y aura rien, le Mali peut bruler plus que ça, ils n’ont rien à y faire.

    • Franchement d’accord pour que la France quitte le nord … et même que Serval quitte le pays

      De toute façon il suffit de voir les commentaires pour comprendre que le Mali est déjà devenu la première puissance militaire mondiale, je vois pas ce que la France peut apporter …

  7. Merci, Kasin, cela est une solution, pour moi, nous devons revoir le cas de l’opération serval qui devrait être sous couvert de l’autorité malienne et non française. Et, l’onu doit respecter le Président Malien. Ou on passe par riposte contre les assaillants. S’il y a guerre c’est contre la france, sinon pas contre le mnla, ceci doit être maitrisé et désarmé sur le champs. 😉

    • Serval sous contrôle Malien … c’est une blague ?
      Bonne chance en tout cas pour une guerre contre la France

  8. Mara comme gardien de but avec le drapeau du Mali sur les bois; et Assarid MNLA qui tire l’obus a plus de sens que le contraire. Merci pour bien voir ma suggestion mon cher Freddy Matar Cisco.

  9. parler c’est bien ! d’ailleurs les autorités politiques et militaires ont démontré de grande performance en parlotte et déclarations en tout genre depuis ces dernières années ! seulement avec eux aucun acte n’a jamais suivi ! et on en a marre de regarder le même film encore et encore ! donc peu d’espoir que l’armée malienne se transforme en rambo après des années de décadence et de piètres spectacle

  10. Il n y a d”‘autres solutions à ce problème que la guerre.
    Tous les membres du mnla doivent être exterminés.

  11. Primo, prions pour les héros morts aux combats.
    Secundo, après cette agression, il n’est plus question de tergiverser: ils ont déclarés la guerre, le Mali est en guerre.
    Il faut les éradiquer totalement. Il n’est plus question de Touareg ou des rebelles, ils sont des sanguinaires, des criminels…le sang impur ….

  12. Les martyrs du 17 mai 2014 de Kidal

    Ils sont 8 selon certaines sources 10 selon d’autres, peut être même plus, le nombre des morts dans les rangs de l’armée malienne nous est impossible de savoir si leur identité n’est pas donnée pour rendre honneur à ces braves soldats tombés sur les champs d’honneur pour le Mali.

    Qui sont-ils et où sont leurs corps?

    Quand est ce qu’ils auront un hommage national de la part du pays pour le quel ils ont consenti le sacrifice ultime.

    Moussa Mara devrait aller Kidal car Kidal est malien et il le restera.

    Moussa Mara a été à Kidal et il faut saluer ce geste courageux et patriote.

    Mais ce qu’il faut regretter et même condamner c’est l’impréparation et la légèreté avec laquelle cette visite symbolique a été conduite dans les valises des forces étrangères de la Minusma pour l’affirmation de la souveraineté du Mali sur le territoire de Kidal.

    Le ministère de la défense devrait boucler Kidal et environs avec des troupes maliennes prêtes au combat 48 heures au moins avant la visite de la forte délégation de Moussa Mara.

    Mais visiblement cela n’a pas été fait et aux dires mêmes de Moussa Mara ils ont été “surpris” de l’attaque des voyous armés du Mnla du 17 mai 2014.

    Et cela est une légèreté grave dans une zone de guerre et d’insécurité qu’est Kidal aujourd’hui.

    Nos autorités font une confiance aveugle aux forces étrangères sur nos sols et cela frise le ridicule car ça dépasse de loin l’amateurisme.

    Si nous voulons le respect des autres il faut qu’on se comporte en conséquence.

    Il fallait mettre l’armée malienne en état d’alerte maximale et prévoir toutes les éventualités et peut être nous n’aurions pas déplorer autant de morts pour une visite normale et même obligatoire de nos autorités à Kidal.

    Le gouvernorat de Kidal doit être libéré dans un bref délai et par les armes car c’est la seule réponse possible à une agression par les armes.

    Je pense très sincèrement que le gouvernement du Mali a appris la leçon pour la mémoire des braves soldats et citoyens maliens disparus à Kidal le samedi 17 mai 2014 sans oublier les blessés et les otages civils et militaires aux mains des voyous armés du Mnla et de leurs acolytes terroristes.

    Il faut vite redéfinir le rôle de la Minusma au nord de notre pays, sinon y mettre fin sans tarder car elle n’a, à mon avis, plus rien à faire au nord du Mali après ces événements.

    Et que l’armée malienne prenne toute sa responsabilité dans toute la région de Kidal pour y assurer sa mission régalienne de défense de la nation.

    Wa salam

Comments are closed.