Muselage d’un désaccord musical joué par Ray Tiébs

4

Muselage  d’un désaccord musical joué par Ray Tiébs

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Le malheur du Mali c’est d’avoir des enfants du genre de Kassin , qui ne vit que pour détruire notre pays . Que c’est honteux , résidant d’un pays étranger , t’es mal placé pour dire quoi ce soit sur ce pays . Dit nous quelle réalité as tu Mali ? à part tes mépris à l’encontre du patrie et ceux de nos dirigeants ……..
    Épargne nous de grâce tes copies collées qui sont tous des hors sujets .
    Vive la nation malienne !!!!!!!!!!!

    Biens dis Magui Mint, j’ai repris textuellement vos phrases pour que Kassin puisse bien lire et qu’il sache que ses idioties n’est écoutées que par ses semblables, c’est à dire ceux qui veulent que du mal au GRAND MALIBA. VIVE LE MALI. Qu’ALLAH guide IBK et MARA pour que le bien du Mali. Amen! Kassin tais toi un peu, ici on travaille.

  2. Le malheur du Mali c’est d’avoir des enfants du genre de Kassin , qui ne vit que pour détruire notre pays . Que c’est honteux , résidant d’un pays étranger , t’es mal placé pour dire quoi ce soit sur ce pays . Dit nous quelle réalité as tu Mali ? à part tes mépris à l’encontre du patrie et ceux de nos dirigeants ……..
    Épargne nous de grâce tes copies collées qui sont tous des hors sujets .
    Vive la nation malienne !!!!!!!!!!!

  3. Merci Kassin,
    Effectivement “Minusma, Berkane, Beurre au lait, tout cela n’est que gadget, pour amuser l’ONU dans les tours en verre de New York, sinon un pays qui veut s’en sortir du banditisme bannit le gaspillage de ses ressources et se met au travail pour son progrès et sa sécurité.”
    C’est qui est impardonnable aussi c’est que le régime cache aux maliens ce que ses représentants sont entrain mijoter en catimini à Alger. Mais comme l’affaire des marchés publics, ça aussi ça va leur péter à la figure.
    Aux maliens de reprendre leurs destins.

  4. Le régime des voleurs et menteurs et le malheur du Mali:
    ZON BRIN ET NGALO MARA!

    Pris la main dans le sac par le FMI, le plus médiocre des régimes africains qui jurait de mettre le Mali sur les cales, vient d’annuler quelques uns des marchés publics de son grand bradage de l’argent public au Mali.

    Élu pour résoudre les problèmes d’un pays enfoncé dans une crise sécuritaire, IBK profite de cette situation moribonde de son pays pour s’adonner à l’un des systèmes de vol les plus élaborés en Afrique.

    258 milliards, c’est la somme d’argent volés par IBK et sa famille en un an d’exercice de pouvoir à la tête d’un pays en guerre.

    Ni unité du pays, ni sa sécurité, ni les conditions de vie des travailleurs, ni l’emploi, ni école ni santé n’ont connu la moindre amélioration sous son régime médiocre et menteur.

    Il voyage et se vante sur du vent mais toujours avec l’argent volé du Mali.

    Il tourne le dos aux préoccupations quotidiennes des maliens et s’adonnent à un véritable ravage du trésor public par un réseau mafieux et abondamment vagabond dans le gaspillage de l’argent public chez nous.

    Le FMI, la banque mondiale et l’union européenne viennent de réussir un grand coup contre le plus médiocre des régimes africains du moment.

    Un gouvernement de menteurs professionnels avaient fait croire qu’il n’y avait aucun problème avec le FMI avant d’avouer qu’il y avait des soucis sur des marchés publics passés en catimini à des coups de milliards dans un pays qui manque de tout et qui est classés parmi les plus pauvres du monde.

    Avion, motos, chaussettes, maisons et terrains privés à coup de milliards ont été préférés à la remise à niveau d’une armée malienne dans l’agonie totale face aux rebelles du nord.

    Le gouvernement des menteurs professionnels comptent sur les marches pacifiques de la société civile pour faire plier les velléités indépendantistes des voyous armés du nord du Mali.

    Il courbe l’échine en Algérie pour espérer échapper à la partition du pays au lieu de booster son armée pour aller en découdre avec les voyous armés qui ne connaissent que le langage de la violence.

    Même les imams du pays sont mis en contribution par le Mandé Zonkè pour espérer avoir la paix mais il ne sait pas ou feint de ne pas savoir que tous ces imams étaient au grand complet déjà présents au Mali quand Iyad Ag Ghali et sa nuée de djihâdistes d’Aqmi et autres Ansardine coupaient à la pèle mains et pieds à Gao et Tombouctou, il y a juste 2 ans et n’ont trouvé autres choses que des “convois humanitaires” pour nourrir ces mêmes voyous sur le dos de notre État.

    En digne médiocre dirigeant africain il ne sait pas non plus que le salut du Mali viendra de sa capacité à se surpasser, à remobiliser POSITIVEMENT SES RESSOURCES FINANCIÈRES, matérielles et humaines pour constituer un rempart contre le banditisme armé du nord quel qu’il soit.

    Minusma, Berkane, Beurre au lait, tout cela n’est que gadget, pour amuser l’ONU dans les tours en verre de New York, sinon un pays qui veut s’en sortir du banditisme bannit le gaspillage de ses ressources et se met au travail pour son progrès et sa sécurité.

    Mais le régime des voleurs et menteurs d’IBK, le Mandé Zonkè, a préféré la figuration, le faire semblant, le vol à l’échelle industrielle avec paire chaussette à 30000 FCFA, pour essayer de faire croire aux maliens qu’il résout le problème du nord ou apporte quelques chose aux travailleurs de l’UNTM.

    Calomnie et injures sont devenues les deux plus grands compagnons des voleurs et menteurs du régime le plus d’Afrique qui essaie par tous les moyens de nous empêcher de dire la vérité aux maliens humiliés et bafoués.

    Mais la vérité est éternelle et triomphera toujours!

    Salute!

Comments are closed.