Organisation sommet Afrique France: Le plan B de Hollande

7
Organisation sommet Afrique France: Le plan B de Hollande
PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. les maliens ne veulent pas de ce sommet dans un pays en guerre et ruiner, nous avons besoins de ses milliards pour aider la jeunesse, et l’armée malienne qui manque de moyens, nos hôpitaux etc…… ce sommet pour quoi faire???? POUR QUEL INTÉRÊTS AU PEUPLE DU MALI ET D AFRIQUE???? nous avons pas les moyens , nous avons pas les moyens!!!!

  2. Blablabla, et puis on s’en fou de ce sommet, les francophiles et leur hollande peuvent manger leurs sommets.

  3. NOUS N AVONS D ARGENT POUR NOURRIR LES MALIENS; MAIS POUR ACCUEILLIR LA MAFIA DE LA FRANCE AFRIC

  4. Compte tenu de la situation sĂ©curitaire qui se dĂ©grade, le Mali ne peut accueillir un sommet d’une telle envergure. Il faudra le dĂ©localiser Ă  Abidjan ou Ouaga. Or, ce qui peut se dĂ©cider Ă  Bamako peut l’ĂŞtre fait Ă  Abidjan ou/et Ă  Ouaga.

  5. L’existence d’un plan B pour l’organisation du Sommet France – Afrique s’impose au regard de l’imprĂ©paration certaine du Mali. En effet, il est de notoriĂ©tĂ© publique que nos autoritĂ©s n’ont ni l’organisation, ni la bonne volontĂ©, encore moins l’intelligence du travail mĂ©thodique, structurĂ© selon une approche avant-gardiste. C’est avec justement ce manque de vision et de proactivitĂ© que nos gouvernants gèrent ce pays. Au risque de paraĂ®tre cynique, que le Sommet ne soit plus au Mali ne sera que l’illustration de notre incapacitĂ© organisationnelle. Si cela peut nous aider Ă  nous amender, tant mieux. Au dĂ©meurant, ce sommet est le genre d’Ă©vĂ©nement qui est fait pour divertir les “nègres” que nous sommes, et pour le profit de cette France qui ne nous voit que comme son arrière-cour commerciale et d’exploitation des ressources naturelles. Ne nous leurrons pas: le dĂ©veloppement vrai, nous ne le ferons avec la France et la Francophonie ! Regardez le Rwanda! KagamĂ© a compris que la langue française, le modèle administratif français, voire la mentalitĂ© constituent des freins Ă  l’essor de son pays. Jugez-en vous mĂŞme ! Tout n’est pas rose lĂ -bas, mais ce pays est en train de devenir un pays Ă©mergent. Maliens, rĂ©veillons-nous!

  6. Ce n'est dans ces conditions de gestion que le Mali va pouvoir relever la tête.Si dans la gestion des affaires publiques, le premier responsable fait comprendre à qui veut le savoir que son souci majeur est la sauvegarde de sa position à la tête de l'Etat, il offre au premier venu l'occasion de lui imposer sa volonté au risque de perte son amitié. Actuellement, le président malien ne sait plus à quel saint se vouer.Regardez son jeu chez les chefs réligieux qui n'ont pas la même vision sur l'Islam à plus forte raison comment prendre part au festin présidentiel. IBK est passé à côté de la plaque dans sa façon de gerer les affaires de notre pays. Il se cache derrière un silence qui traduit sa faiblesse devant le spetre des difficultés que notre pays rencontre. Les maliens doivent s'armer de pastience car ce n'est pas demain que ce régime va au moins nous mettre sur le chemin de la maîtrise de nos problèmes. En le désignant, les maliens ont rêvé et leur rêve est en train de devenir un cauchemar.

  7. Ce n'est dans ces conditions de gestion que le Mali va pouvoir relever la tête.Si dans la gestion des affaires publiques, le premier responsable fait comprendre à qui veut le savoir que son souci majeur est la sauvegarde de sa position à la tête de l'Etat, il offre au premier venu l'occasion de lui imposer sa volonté au risque de perte son amitié. Actuellement, le président malien ne sait plus à quel saint se vouer.Regardez son jeu chez les chefs réligieux qui n'ont pas la même vision sur l'Islam à plus forte raison comment prendre part au festin présidentiel. IBK est passé à côté de la plaque dans sa façon de gerer les affaires de notre pays. Il se cache derrière un silence qui traduit sa faiblesse devant le spetre des difficultés que notre pays rencontre. Les maliens doivent s'armer de pastience car ce n'est pas demain que ce régime va au moins nous mettre sur le chemin de la maîtrise de nos problèmes. En le désignant, les maliens ont rêvé et leur rêve est en train de devenir un cauchemar.

Comments are closed.