Plaquage sur une tentative d’essai de 500 millions

4
Plaquage sur une tentative d'essai

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Les 500 millions de l’opposition malienne retiré par le président IBK. Cela sous-entend, pas de sou pour les journalistes affamés comme YALCOUE.

    Ceci dit. Nous sommes fiers de notre président car nous retrouvons notre kankeletiguy qui a manqué au Mali pendant ces 4 ans. Le lion s’est réveillé. Les antilopes se la font dans les culottes. Le président IBK dit qu’il ne toléra plus une attaque injustifiée de sa personne. Alors que les opposants font une marche n’ont autorisée demain pour voir s’il dit vrai ou s’il bluff. On se connaît dans ce pays pourtant

  2. 1- Au moment de l’hystérie Malienne après le 2è tour des élections présidentielles de 2013, dont l’épilogue consacra M IBK, les plus avisés de Maliens, tel M Gaoussou DRABO, savaient qu’il n’y avait rien à attendre des rodomontades et de ces promesses faites par ces deux catoblépas restés au second tour. M CISSÉ était une ruse de la raison capitaliste, car il était le candidat du capital et une fois élu, il ne pouvait rien faire d’autre qu’obéir au capital, ce Moloch totalitaire qui impose la religion du veau d’or et place ses desservants là où ils doivent se trouver pour bien faire fonctionner la machine. Quant à M IBK, chef de l’Etat, il était tenu pour dit qu’il sera un agent qui permettra un retour à la sécurité, un vecteur de fierté et de dignité retrouvée, enfin un produit qui permettra le retour à l’investissement…!!!

    2- Mais quel était réellement son plan de combat vis à vis de l’opposition ? Erriger un dispositif par la création d’un soi-disant “Chef de file de l’opposition” qui ne représentait physiquement que lui-même, puisque sur le fond on imagine très mal dans leurs concepts comment concilier l’Esprit d’un Parti comme le SADI et celui d’un URD, ne serait-ce que sur la question des banques et du capital. Ou encore celui de FARE AN KA WULI, PARENA, UPS etc. Donc le seul élément de langage dans le dispositif a constitué à faire plutôt circluler l’ argent à flots dans de perpétuels renvois d’ascenseurs muets qui feront communiquer le dispositif…!!!!

    3- Ainsi on se taira par exemple, jusqu’à récemment, sur l’entretien trimestriel de l’avion présidentiel à 700 Miollions CFA, soit plus 2 Milliards/an inconnus du grand public, en retour 1/2 milliard “illico” d’une loi portant sur le statut de l’opposition. Il fallait donc caricaturer et faliciter leur aventure derrière un “Chef” dit de l’opposition, tous ces autres partis, les uns fluctuants que les autres, quand il s’agit par ex d’aborder l’ambiguité de la France à Kidal ou d’une hypothétique marche de protestation devant son ambassade, de peur d’être relégués dans le camp des gardiens de chèvres, des demeurés de la République…!!!!

    4- Mais que s’est-il alors passé pourqu’on en arrive-là actuellement au sommet de cette déréliction dans le dispositif? L’homme d’affaire IBK a-t-il investit par pure philanthropie dans l’opposition!!!!Non, loin de là. Résumons la stratégie mise en place entre ces émoluments qui faisaientt la navette entre l’exécutif et le législatif et subventionnés avec l’argent du contribuable, en disant qu’elle consista à peser de toutes ses forces pour financer en ridiculisant en même temps l’opposition, condamnée à faire de la figuration dans l’exercice politique de l’homme d’affaire IBK…

    5- Ce dernier qui a construit son image sur une réputation de Musulman intègre par des “Inch’Allah” qui fustigiaient au passage la pauvreté des Maliens, pour s’offrir des montres de collection et des véhicules les plus extravagants, le tout en collaboration avec le dernier des Mohicans CorsAfricain; M CISSE, qui devient du jour au lendemain le tartufe intéressé rien que par l’argent en oubliant pour peu les multiples changements de pieds sur la question du revenu minimum du lambda Malien, n’arrive plus à convaincre les citoyens du manque de sérieux de l’apparatchik de toute la file, parce que et tout simplement le programme n’est autre qu’une poupée gonflable – mais et surtout parce que la vraie opposition se trouve désormais dans la rue dans laquelle un certain RAS BATH dispose toujours d’un pied à terre…!!!!

  3. Comme quoi on prend 1 milliard 800 million de nos francs sans rendre compte à qui que soit. Devenir Président au Mali équivaux à devenir milliardaire sans levé le petit doigt. Dans un pays ou les gens meurs de soif et de faint avec ça ils vienne nous dire qu’ils nous aime

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here