Spectre foncier autour d’un cadeau de noël de 150 Ha

7
Spectre foncier autour d'un cadeau de noël

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Le feu couve sous la cendre. Décidément le pays est très mal tombé. Pourquoi notre choix est tombé sur ce monsieur ? Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu pour mériter un tel châtiment ? Le soulèvement populaire n’est pas à exclure.

  2. 1- L’Islam est une religion dite iconoclaste, qui aujourd’hui dans sa pratique a un Dieu qui s’appelle EFFECIENCE, parce que une des définitions de Dieu c’est la vérité, c’est l’évidence, on ne peut pas donc aller contre et évidemment l’EFFICIENCE, on ne peut pas aller contre! On fera économie des petro-monarchies du golfe pour dire que même au Mali ce vrai Dieu est bien là aujourd’hui, exactement dans la collision entre la réligion et le pouvoir, elle est là, dans la collision entre le monde économique et l’EFFICIENCE. La preuve c’est qu’on a une confrerie religieuse qui fait ses opérations financières en milliards: on parle de building, d’avion, de titre foncier, de route bitumée etc qui se chiffrent à valeur égale. C’est l’EFFICIENCE, c’est à dire cette entreprise appelée religion, qui doit évidemment fonctionner, se nourrir pour pouvoir vivre…!!!

    2- Oui, c’est même logique quand même, justifie t-on cette entreprise qui doit vivre pour donner du travail aux agenouilleurs, éventuellement à d’autres de la famille, maintenir coûte que coûte au pouvoir le bienfaiteur, là où il a été incapable de justifier pourquoi il a voulu être Président de la République pendant toute sa vie, et finalement faire disparaître de la circulation la grande partie constituée d’agenouillés en les excluant des butins. Eh bien il est logique, il est raisonnable pour en venir aussi à la raison sur laquelle cette majorité laique veut se fonder, mais cette efficience et cette raison, où est ce qu’il y a une place pour la compassion, avec la raison et l’EFFICIENCE? Il n’y en a pas. Pas de compassion!!! Alors comment peut-on expliquer cette raison là, qui guide tous ces laïcs?

    3- Les présupposés ontologiques du libéralisme nous racontaient cette histoire de “mains invisibles”, lorqu’on s’amusait à les interroger sur le libéralisme, à savoir qu’’est ce qui pouvait se passer dans la tête des libéraux physiocrates du 18è siècle, en clair, il y aurait une main invisible qui régulerait le marché… On arrive alors à la conclusion que les confréries du genre ANSAR est un théisme au même titre que le libéralisme. C’est une des modalités du théisme qui nous dit laisser faire et Dieu va mettre de l’ordre dans cette histoire…!!!!

    4- La nuance est qu’en prenant les textes fondateurs surtout S. MILL, J. BENTHAM etc, on constate que le libéralisme est une contradiction dans les termes même, on voit que BENTHAM veut même humaniser la prison avec son panoptique, ce qui est d’ailleurs un progrès par rapport à ce qu’il faisait précédemment. Si les ANSARS doivent naturellement fonctionner dans cette contradiction, c’est à dire permettre une répartition de ses richesses, humaine en chair de canon par accointance politique, spirituelle par une humanisation les esprits dans des fonciers, on est désormais en droit d’affirmer que les vices privés font les vertus publiques, que comme disait OXFAM la richesse des riches va contribuer à la richesse des pauvres, discours libéral, on se dit alors bon on y va! Cela donne quoi? Le contraire! C’est MARX qui aura certainement raison dans cette logique: la paupérisation au sens large du terme!

  3. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les mets hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    Nous disons et rappelons un des signes distinctif ou de reconnaissance des lettrés mutants et mutantes maliens et africains au Sud du Sahara politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux

    1)les lettrés mutants mutantes maliens et africains au Sud du Sahara ne voient point leurs pays comme des étendues de terre avec ses richesses habitées par des humains qu’il faut mettre en valeur par soi-même mais plus tôt comme des « Pays-Gâteaux succulents savoureux qui donnent de l’embonpoint » uniquement réservés à eux à leurs familles et leurs « fidèles klébars et doungourous de supporteurs et supportrices mutés  »

    *Ainsi les lettrés mutants et mutantes ont cette mauvaise habitude de transformer le bout de pouvoir que leurs peuples les confient pour 1lapse de temps en 1pouvoir héritage familiale clanique au détriment des intérêts de l’ensemble de leurs peuples

    *Ainsi ils font de ce bout de pouvoir 1gestion primaire primitive égoïste cupide laxiste malhonnête tyrannique de l’impunité l’injustice l’iniquité 2poids 2mesures reines de la « bouffe» des deniers publics et dons de leurs soit disant amis ennemis les « Autres »

    *AINSI ILS N’HÉSITENT PAS Á CORROMPRE Á ACHETER Á DÉBAUCHER Á SUBORNER Á STIPENDIER Á GRAISSER LES PATTES Á SOUDOYER Á GÂTER LES CHEFS RELIGIEUX AUX FINS QUE CES DERNIERS DONNENT DES CONSIGNES Á LEURS FIDÈLES APPRIVOISÉS ASSERVIS ASSUJETTIS CONTRÖLÉS DOMPTÉSMALLÉABLES MANIABLES MAITRISÉS OBÉISSANTS RAMPANTS SOUMIS DE VOTER POUR EUX

    *Ainsi ils n’hésitent pas à baffouer piétiner déchirer à tripatouiller à tripatoller à traficoter à farfouiller à patouiller à grenouillager à maquignnnager à fourrager à malaxer leurs constitutions pour conserver le pouvoir

    *Ainsi Ils n’hésitent pas à organiser des élections truquées bâclées bafouées

    *Et ils donnent à leur mode de gestion du pouvoir le nom de « démocratie à l’Africaine » que leurs soit disant amis ennemis les « Autres » appellent avec mépris « démocratie bananière des tropiques » car pour eux l’Africain n’est pas mûr pour la vraie démocratie de par les comportements des lettrés mutants africains

    2)Nous disons et rappelons lorsque les peuples fatigués par ce type gestion réclament leur dû à savoir le pouvoir ces lettrés mutants africains s’y agrippent tels des « Sangsues »

    *les peuples alors sont obligés de leur arracher par la force leur dû seul façon de se débarrasser « d’1Sangsue »

    *ils parlent alors de « coup d’état anti démocratique anticonstitutionnel » alors que tout le temps de leur règne ils ont « bafoué piétiné déchiré » la démocratie et leurs constitutions

    *AINSI AVEC LEURS FIDÈLES KLÉBARS ET DOUNGOUROUS DE SUPPORTEURS ET SUPPORTRICES MUTÉS ILS SONT ALORS DANS TOUS LEURS ÉTATS ET S’AGITENT TELS DES « SATAN » ET SONT PRÊTS Á METTRE LEURS PAYS DANS UN CHAOS INDESCRPTIBLE AU LIEU DE S’EN PRENDRE Á EUX MÊMES D’AVOIR ÉTÉ INCAPABLES DE RÉPONDRE AUX ASPIRATIONS DE LEURS PEUPLES Á SAVOIR « DE VIVRE HEUREUX DE SE DÉVELOPPER PAR SOI-MÊME DANS LA VRAIE DÉMOCRATIE DE JUSTICE D’ÉQUITÉ D’ÉGALITÉ DES CHANCES POUR TOUS ET TOUTES

    *Et ils sont encouragés en cela par leurs soit disant amis ennemis les « Autres » qui préfèrent les avoir en face d’eux que les lettrés africains « non mutés » et intellectuels africains fiers honnêtes travailleurs ayant 1amour profond pour leurs pays dans cette compétition économico-politico militaro-religieuse=raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme

  4. Cette donation de 150 hectares frôlent à peine la fanfaronnade ou de l’escroquerie pure et simple ; lisez moi la définition et le contexte de l’escroquerie et dites moi si ce que fait certains marabouts n’est pas de l’escroquerie

    La loi (Code pénal) définit l’escroquerie comme le fait de tromper une personne physique ou morale et de l’inciter ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge.

    l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité (le plus souvent par le biais de professions inspirant la confiance telles que celles de médecin, de prêtre, d’avocat…) ;
    l’abus d’une qualité vraie ;
    l’emploi de manoeuvres frauduleuses.

    En outre, il faut que l’auteur de l’infraction ait eu l’intention, par ces moyens, de se faire remettre la chose par la victime.
    L’ensemble de ces conditions doivent être réunie pour caractériser l’escroquerie. Un simple mensonge ne suffit donc pas à établir son existence.
    Exemples

    Parmi les cas d’escroquerie les plus fréquents aujourd’hui peuvent notamment être cités :

    l’escroquerie à la carte bancaire ;
    la pratique du « phishing » qui consiste en l’obtention de renseignements personnels concernant la victime (mot de passe, code de carte bleue, date de naissance, adresse…) le plus souvent via l’utilisation de courriers électronique ou de fausses pages web sur lesquelles la personne renseigne différentes informations la concernant en pensant s’adresser à un site de confiance (banque, assurance, vente en ligne…).

    Mais l’infraction peut aussi être l’oeuvre de particuliers à l’égard d’une personne morale. Le cas très fréquent de l’escroquerie à l’assurance peut ainsi être caractérisé en cas :

    de déclaration de sinistre imaginaire accompagnée d’une plainte ou d’une action en justice en vue de faire croire à son existence ;
    de mise en scène en vue de faire croire à l’existence d’un sinistre ;
    de réalisation frauduleuse du risque entraînant le versement de l’indemnité prévue au contrat.

  5. Il faut bien le dire. Est ce qu’il est habilité à donner une telle dimension sans debat en conseil des ministres
    Le sujet évoque encore l inexpérience ou le manque d’intérêt de ces dirigeants pour le bien public

  6. On s’achemine vers l’exemple SENEGALAIS ou les grands chefs musulmans ont des champs (d’arachides ) immenses
    ou travaillent des centaines de talibes.Ce schema est bien plus preferable que d’offrir des milliers d’hectares aux milliardaires du Golfe.
    Un President du Mali a-t-il le droit d’offrir des terres aux Autorites religieuses du pays.Est-il le Directeur des Domaimes.
    CES BIZARRERIES SONT CHOQUANTES et doivent etre arretees.Le Mali ne lui appartient pas.QUAND BIEN DES JEUNES souhaiteraient que l’on leur attribue
    un ou deux hactares de terres irrigables,des semences ,des prets pour acheter une charue et un boeuf de trait ,voila comment les hectares de l’Office du Niger sant utilises. Seul un Chef de Canton pouvait faire cela .Le President de la Republique a des competences clairement definies dans la Constitution.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here