Tranquillisantes ou somnifèriques: Les prédications d’un cas

10
LES PREDICATIONS D'UN CAS

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Fakrou Bouaré, si IBK rempile, il y aura une guerre sans fin au Mali. Nous sommes assis sur une poudrière, donc dieu aime le Mali et les maliens sauront faire la part des choses à ne pas voter pour lui et sa famille.

  2. Du n’importe quoi, les maliens doivent sortir massivement pour arrêter l’hémorragie qui a connu le Mali en votant contre la volonté de Bakary TOGOLA grand opportuniste qui ne voit que son intérêt personnel.

  3. Si c’est de cette façon qu’il tient la barre, alors les Maliens ne sont pas encore tirés d’affaire. Personne dans ce pays ne souhaite revoir la tronche de cet incapable à la tête de l’état Malien. Avec IBK, c’est le pays tout entier, qui a basculé dans le chaos, été happé par l’insécurité. C’est avec IBK qu’on a vu pour la première fois, un président insouciant, incapable, loin des préoccupations essentielles de son peuple et de son armée. Si cet crétin est reconduit, les djihadistes seront à bamako dans le mois qui suivra sa réélection, ça c’est sûr et certain. Si les Maliens succombent aux chants de sirènes des thuriféraires et larbins du parti au pouvoir, ils se planteront encore une fois, le doigt dans l’œil. Pour un homme qui a fait des promesses aussi mirobolantes, le résultat est tout simplement pitoyable et honteux. IBK a niqué tous ceux qui voyaient en lui, le nouveau Jésus Christ du Mali, le sauveur n’ayant sauvé que sa famille et ses proches de la pauvreté et de la misère. Les autres n’ont plus qu’à attendre le retour de Jésus 2018, pour un nouveau mandat, pendant lequel il s’occupera cette fois, de leurs problèmes. Mais, puisque Jésus ne reviendra pas de suite, ils se feront niqués encore en 2018. C’est justement, ce qu’il faut refuser à IBK, pour éviter la réédition des surfacturations, de l’engrais, des tracteurs, de l’avion, des tenues militaires et de la corruption. En aucune façon, les Maliens ne doivent voter IBK, sauf s’ils optent pour un suicide collectif. L’on se pose parfois la question de savoir, sil y’a vraiment un Président ce pays. On se demande aussi, s’il y’a un gouvernement, parce que ce qui se passe dans ce pays, dépasse l’entendement.

  4. Bakari TOGOLA est un opportuniste, il était comme avec ATT, il profite des Présidents de la Republique pour bien voler l’argent de ce secteur. Son assistance à IBK est sans conviction réelle pour défendeur les agriculteurs . Cet autre traître restera longtemps à ce poste juteux .

    • Il a des milliards mis à sa disposition par IBK, ce n’est pas étonnant qu’il fasse le griot pour lui . Mais une chose est sûre les paysans souffrent de la mal gouvernance , ce mot qui est à la mode sous IBK. Tôt ou tard, Bakari TOGOLA sera rattrapé par l’histoire . Heureusement qu’en démocratie à la malienne, le vol de l’argent public à été institutionnalisé par le régime corrompu d’IBK. Les détournements sont constatés depuis la présidence , en passant par les institutions de la Republique et autres. Depuis l’arrivée d’IBK, le nombre de personnes milliardaires a doublé : c’est à dire si de 1992 à 2013, il y avait 500 milliardaires au Mali, avec l’arrivée d’IBK ils sont plus de 1000 personnes milliardaires . C’est bien cela la démocratie à la malienne sous IBK.

  5. Mr Togola affirme que le président IBK gagnera les élections de 2018 en connaissance de cause. Le président IBK est en effet le président malien qui a accordé le plus d’importance à notre agriculture. Et cela a une un impact positif sur la production est améliorée nettement les conditions de vie et de travail des paysans. Leur soutien est donc très justifié.

    • Et ATT a eu son deuxième mandat. IBK fera son deuxième mandat non pas par ce que Togola l’a dit mais parce que les maliens savent que c’est le seul capable de tenir la barque Mali dans ces moments de turbulences.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here