Accaparement des terres au Mali: des titres fonciers annulés

1
Accaparement des terres au Mali: des titres fonciers annulés
La question de l’accaparement des terres est une question cruciale au Mali.
Getty Images/WIN-Initiative

Au Mali, le ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, veut lutter contre l’accaparement illĂ©gal des terres appartenant souvent Ă  des paysans ou des citoyens dĂ©munis. Un plan qui comprend un volet concernant la spĂ©culation foncière. Cinquante titres ont Ă©tĂ© annulĂ©s la semaine dernière.

Le ministère malien des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières a tapĂ© fort. Au total, cinquante titres fonciers, qui reprĂ©sentent près de 3 500 parcelles, ont Ă©tĂ© annulĂ©s. Le ministre Mohamed Ali Bathily et ses services ont dĂ©celĂ© des irrĂ©gularitĂ©s dans l’acquisition de ces terrains. La plupart se trouvent Ă  Kati, Ă  15 kilomètres de Bamako. Des paysans et des privĂ©s, vĂ©ritables propriĂ©taires de ces parcelles, se frottent les mains.

Au Mali, le foncier est une bombe Ă  retardement. Des plaintes des particuliers inondent les tribunaux. Des sociĂ©tĂ©s immobilières sans foi ni loi, des hommes d’affaires vĂ©reux font leur beurre grâce Ă  des transactions foncières douteuses. L’Etat malien est dĂ©cidĂ© Ă  mettre de l’ordre dans ce secteur et annonce la couleur : les opĂ©rations d’annulation de titres frauduleusement acquis vont se poursuivre et les coupables punis….….Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.