Demande de mise en liberté provisoire pour le maire du District : Le procureur accepte, le juge d’instruction s’y oppose

32 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Inculpé le jeudi 9 mai par le procureur du tribunal de 1ère instance de Koulikoro, Tahirou Diakité, pour atteinte aux biens publics, dépossession frauduleuse du bien d’autrui, faux et usage de faux,  le maire du District de Bamako, Adama Sangaré, qui rejette en bloc ces accusations, est depuis écroué à la prison de Koulikoro. La procédure et les enquêtes suivent leur cours dans cette affaire relative à une concession rurale sise à Magnambougou.

 

Adama Sangaré maire DistrictLa plaignante, une certaine  Kadia Koné, serait l’amie de la mère du puissant ministre de la Justice, Malick Coulibaly. C’est pourquoi la procédure a été accélérée et bâclée pour mettre le maire dans le gnouf. Selon nos recoupements, la concession rurale n’appartient même pas à Kadia Koné, mais au neveu de son défunt mari. Nos sources indiquent que la réglementation en la matière ne permet même pas qu’on hérite d’une concession rurale, sauf dans le cadre d’une procédure exceptionnelle bien définie. Ce qui n’est pas le cas dans ce dossier. Le plus étonnant, c’est que la décision de cette concession rurale, qui n’est pas un titre foncier, a été rapportée par les autorités légales depuis 1995, à l’issue d’une enquête foncière, menée par un comité interministériel, conduite par Bassirou Diarra, Conseiller technique à la présidence de la République. Une autre précision de taille, c’est que le numéro de cette concession rurale (327/82) est bien différent de l’endroit loti (6097/11).

 

Donc, c’est tout à fait normal que cette concession rurale fasse l’objet d’une autre attribution, dans la mesure où il est tombé dans le domaine strict de l’Etat, du District de Bamako, dans le cadre des transferts de compétence, dans la mise en œuvre de la décentralisation.

 

Voilà la réalité de tout le dossier pour lequel, outre le maire du District, Adama Sangaré, son Conseiller juridique, Mama Traoré et son Secrétaire général par intérim, Boureïma Mariko, ont été également précipitamment emprisonnés.

 

Une remarque de taille : deux des trois chefs d’inculpations sont contradictoires :   atteinte aux biens publics, dépossession frauduleuse du bien d’autrui. Non ! Soit la concession rurale appartient à l’Etat, soit elle est à autrui. Elle ne peut pas être les deux à la fois. Dans l’un ou l’autre cas, on peut comprendre le dernier chef d’inculpation, qui a trait aux faux et usage de faux. Le procureur doit donc revoir sa copie. Même s’il ne l’a pas encore revue, il est en train de comprendre que le dossier est vide, que c’est une tempête dans un verre d’eau. C’est pourquoi, il n’a pas hésité un seul instant à accorder, le lundi 20 mai, la liberté provisoire au Maire du District de Bamako. Malheureusement pour le prévenu, le juge d’instruction, Chaïdou Sylla, s’y est opposé. Les avocats d’Adama Sangaré ont donc immédiatement demandé l’arbitrage de la chambre d’accusation de la Cour suprême, la plus haute instance juridictionnelle du pays. Seulement voilà : le juge d’instruction, qui doit motiver son refus pour transmettre le dossier à la Cour suprême est depuis invisible. Il n’est ni au bureau ni à la maison. Allez  savoir où il se trouve. Vous serez édifié. N’eût été  ce jeu dilatoire pour prolonger la détention du maire, il serait déjà libre, puisque la chambre d’accusation de la Cour suprême, composée de magistrats chevronnés, réputés pour leur rigueur et leur loyauté, n’aura aucune difficulté pour arbitrer et accorder la liberté provisoire au maire du District, qui remplit toutes les conditions requises.

 

Le maire continue donc de subir une arrestation arbitraire, une détention prolongée par la seule volonté d’un juge d’instruction. Alors où est la bonne distribution de la justice ?

A suivre

Chahana Takiou

 
SOURCE:  du   27 mai 2013.    

32 Réactions à Demande de mise en liberté provisoire pour le maire du District : Le procureur accepte, le juge d’instruction s’y oppose

  1. seid

    Tout ce que nous souhaitons c’est que le droit soit dit. Surtout pas d’injustice ni dans l’un ni dans l’autre sens. Pas de vengeance mais justice rien que la justice.

  2. VERITE

    Chahana, Je ne vous comprends. je vais classer ton journal « 22 septembre » dans la rubrique « A ne plus lire » comme pour le journal « Prétoire ».
    et recommande aux autres de faire pareil.

    • zion

      A Y INCLURE AUSSI LE JOURNAL ZENITH BALE , DIGNE D’UN MOUCHOIR DE

      LAVABO !

  3. BAHKORO

    Toi imbecile journaliste, tu peux pas mieux maitrise le droit plus que ces gens.
    Tu peux prendre un malien sur troi qui na pas ete une victime directe ou indirecte de maire salot. Je remercie le Dieu d’avoir tramche cette histoire. Tes histoires de amie a la mere du ministre il faut garde pour toi, sais tu que tu n’es pas dans grin de the.

  4. KEEFER

    Salut à toi pauvre con!
    Qui au Mali pretends défendre au detriment de la justice? Et on pretend être intello.Pauvre Mali!

  5. esni

    SI LEURS AVOCATS ET AUX DIRE DU JOURNALISTE SOUHAITENT L’ARBITRAGE DE LA COUR SUPREME, ON COMPREND BIEN LA MANIPULATION. UN DOSSIER NON CONNU ET VOUS ETES SUR DE LA MISE EN LIBERTE??? CHOSE CONVENU OU QUOI????
    VRAIMENT IL AFUT DE LA JUSTICE AU MALI A TOUS LES NIVEAUX ET QU’IL YA AIT PAS D’INTOUCHABLES ET UNE FOIS UN DEBUT DE QUELQUES ILS FONT TOUT POUR ETEINDRE VITELES DEGATS.
    CETTE FOIS CI IL RESTERA EN PRISON JUSQU’AU JUGEMENT CAR SI CE N’ETAIT PAS UNE PERSONNALITE, CE SERAIT AINSI.

  6. Vérité

    Chahana, tu me déçois. J’ai bcp d’estimes pour toi. De grâce respectes toi. Mets toi à l’écart de ce problème si tu sais que tu ne peux vraiment pas dire la vérité. Je te prenais d’une personne juste et crédible, mais franchement je suis navré.

  7. L'imame

    j’ai compris ce journaliste tu à reçu ta part de gâteau quelqu’un qui ne gagne même pas 50000f par mois si tu lui donne 500000f mais il va dire du n’importe quoi, un journaliste sans dignité !

  8. L'imame

    j’ai compris ce journaliste tu à reçu ta part de gâteau quelqu’un qui ne gagne même pas 50000f par moi si tu lui donne 500000f mais il va dire du n’importe quoi, un journaliste sans dignité !

  9. Sifamo

    Est-ce le seul dossier que la justice reproche au maire? Certainement non.

  10. BAKAYOKO OU SONT LES RIZ PAM VOLER

    ses journaliste n ont ni de dignite ni honte se sont ses gent la qui
    ont conduit notre nation vert l abime

    les dossiers ont quitter la cour supreme apres examen pour l instruction a Koulikoro si elle était vide les sages n aura pas envoyer le dossier pour instruction a Koulikoro
    donc une autre decision des sages sera une contracdiction de leurs part

    si les voleurs de la nation penses qu ont peut voler aller faire
    quelque jour en prison et revenir dans les affaires pourquoi il vont arreter de voler

    le cas de Kayes est dix foi plus grave que celui du voleur adama
    le maire de la commune urbaine de Kayes a la personne de Abdoulaye camara et sont premier adjoint mamadou kouma ont voler les dont du pam destiner au pauvre d une valeur de plus de 160 000 000F au vu et au su de tous ses geste de delinquance qualifier de la part des premiers responssable de la ville et il declare qu il sont inttoussable
    LE MM DOSSIER ETAIT A LA COURS SUPREME POUR DESIGNAITION DE JURIDCTION

    C EST DIEMA

    • BAKAYOKO OU SONT LES RIZ PAM VOLER

      SUITE DONC C EST DIEMA QUI A ETER DESIGNIER PAR LES SAGES LE DOSSIER EST AVEC LE JUGE DEPUIS DEUX SEMAINE LE MAIRE EST ALLER SE REFUSIER A BAMAKO
      ONT NE COMPREND PAS POURQUOI LE JUGE N ENVOYE PAS LE MANDAT A BKO POUR LE CHERCHER EN CE QUE JE SACHE BAMAKO FAIT PARTIE DU MALI

      SI JAMAIS IL FUIS SA SERAIS A LA SEUL RESPONSSABILITER DU JUGE DE DIEMA

      UN ETAT SANS JUSTICE FORTE EST UN ETAT SANS AVENIR COMME ON DIT
      //FIN TE BO A LA//
      ET VOILA LE RESULTAT DE NOTRE CHERS MALI IMILIER DEVANT LE MONDE ENTIER

  11. Doucoure diadie

    Mr le journal eux comment peut tu regarder ta famille après avoir tenté de défendre l’indéfendable .?a vous lire j’ai pas trouve de différence entre toi minable journaliste a tâta bambo,Amy koita, fanta damba….n’importe koi

  12. N'gongolimasoke

    salut chers compatriotes je suis vraiment peiné par l’attitude de certains journalistes qui ne pensent qu’à leur ventre pour nous gaver avec n’importe quoi. c’est dommage que ceux qui étaient les leaders AEEM d’hier se rabaissent jusqu’à perdre leur dignité pour leur ventre en tentant de défendre certains politiques qui puent.

  13. yayyyy

    le journalisme a la malienne commence c’est a dire prendre de l’argent et dire des balivernes pour désinformer .c’est pour quoi quant on les tabasses ça fait un peut du bien.sinon meme en regardant ce type on voit qu’il a la tete d’un malfrat .qu’il périsse en prison c’est sa place ,il n’est pas mieux que les autres justiciables

  14. zoro2

    Continuez à défendre le diable. La roue de l’histoire tourne et un jour..un jour in challah.. tous ces fossoyeurs de la nation malienne paieront tous le mal qu’ils ont fait au mali et au peuple Malien.
    Que dieu sauve le Mali

  15. BESMEN

    un journaliste qui fait honte au metié de journaliste,trop c’est trop voila un type a l’espace de qu’elle que année il se fait des millards ou va le Mali il merite une prison a vie comme ses autres sois disans intouchables.

  16. flakhe

    Tu vois Mr le journaleux!!! J’espère que c’est pas ta seule formation de l’INA qui te permet d’écrire.Il faut au moins avoir honte d’ecrire des bassesses pareilles!!! Vous vous trompez,prenenz bien des montants minables pour ecrire n’importe quoi? Le juge suprême Infaillable ne laissera de l’eau dans du lait. Adama tu verra pire que ce q t est entrain de vivre!!!

  17. Mass Diallo

    Honte a toi tout le Mali sait que Adama Sangare a été le plus malhonnête des maires de Bamako comme il n’a pas touche au terrain de tes parents c’est pour cela que tu tentes de le blanchir par écrit ce Monsieur a profite de son amitié avec A.T.T pour faire ses business sur 30 plaintes déposée conte Adama dans une spéculation foncière au jour aujourd’hui il a perdu les 11 jugements rendus il ya d’autres qui sont en cours contre ce maire malhonnête qui pensait que le Mali est l’héritage de son père wait and see

  18. malien223

    HONTE à TOI Monsieur le jurnaliste
    Donc si on est parent d’un ministre on n’a pas droit à la justice?
    Pourquoi toujours chercher à ammener les relations de parentés? Il faut analyser les faits sans parti pris

  19. B Verité

    Monsieur le journaliste, tu t’offre l’occasion de changer de métier. c’est vraiment flagrant de tel comportement.

  20. harindataou

    Chahana fait honte aux journalistes du monde entier et à sa race.Il defend toujours les plus offrant. C’est exactement les mots qu’Adama recite à tous ceux qui le rendent visite à Koulikoro(même les virgules)

  21. omar

    Chahana moi j’adorai te lire mais tu es plus qu’un indigne tu es le genre de voleur de conscience qui ont fait croupir le Mali , tu es un brigand voleur. honte a toi

  22. Rien que la verité

    Chahana, je sais pas ou t’as eu ton diplome de journalisme. Je jure que toi tu merites pas d’etre journaliste, car un vraiment journaliste ne prend jamais l’argent sale pour defendre un deliquant tel que ce vaurien de Maire. Fuck you a l’infinie ………….. :mrgreen: :evil:

  23. damiss62

    Lavocat du diable, defendre un delinquant foncier comme Adama sangare sous pretexte que la victime est l’ami de la mere de malick coulibaly. ce petit journaleux ferait mieux de se taire