Grosse colère de Malick Coulibaly : Le maire du district vend un titre foncier du ministère de la justice

34 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le ministre de la justice, Malick Coulibaly, a procédé, vendredi matin, à la visite du chantier de construction du nouveau tribunal administratif de Bamako et du patrimoine foncier du ministère de la justice. Il en a été déçu.

Malick Coulibaly, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux

Sur le chantier du tribunal administratif, le constat est amer. Le chef de chantier, Tangara, averti de la visite du ministre, a brillé par son absence. Parce qu’il se savait en faute ? Malick, sous la conduite d’un employé de Tangara, a visité le rez-de-chaussée où se trouvent une salle d’audience et des bureaux. A l’étage, il a pu voir une seconde salle d’audience et d’autres bureaux. Le ministre, très remonté contre l’entreprise de construction, se dira peu satisfait de l’état d’avancement des travaux. Pour lui, « si le chantier ne dort pas, il doit somnoler » car le bâtiment, prévu pour être réceptionné en décembre 2011, accuse un retard d’un an. Malick a déclaré devant les 4 journalistes présents (dont votre fidèle serviteur) que la crise que traverse le Mali n’est pas une excuse car la date de livraison prévue était antérieure à la crise. « Les travaux n’étant pas achevés à la date convenue, le gouvernement en tirera les conséquences », a promis le ministre.

Coulibaly sera encore plus fâché en visitant le patrimoine foncier du ministère de la justice. Le ministère, depuis 2004, détient une parcelle de 30 hectares à Yirimadjo, objet du titre foncier n°1418. C’est sur ce titre que depuis 8 ans, le département construit ses services: Cour d’appel de Bamako, Institut de formation judiciaire, direction nationale de la justice, tribunal pour enfants, tribunal administratif, etc. Or sur le titre, le ministre constatera des occupations illicites.Des renseignements fournis par Massa Tounkara, chef du cabinet topographique « Topo Dombadji », commis aux fins d’expertise par le département,il ressort que le maire du district, Adama Sangaré, a procédé, en 2011, au morcellement de la parcelle du ministère. Par décision n° 0010-35 du 27 juin 2011, le maire a cédé à des particuliers 37 parcelles issues de titre foncier. Parmi les bénéficiaires de cette cession illicite figurent des magistrats, des commerçants et des enseignants dont la liste a été remise au ministre. Ce dernier a déploré: « Même l’Etat n’échappe pas à la spoliation foncière.Vendre les terrains du gouvernement, surtout ceux du ministère de la justice, cela rappelle le feu provenant de l’eau ». Il a promis d’attaquer la décision du maire et de faire expulser les occupants illicites. Il est revenu de sa tournée sans pouvoir identifier un emplacement où édifier la nouvelle prison de Bamako. Les semaines prochaines s’avéreront chaudes pour le maire qui, outre le ministère, aura sur le dos les futurs expulsés.

 

Abdoulaye Guindo

SOURCE:  du   10 déc 2012.    

34 Réactions à Grosse colère de Malick Coulibaly : Le maire du district vend un titre foncier du ministère de la justice

  1. 1FILSDUMALIBA

    La speculation fonciere est le jeux du gain facile au Mali partout. Donc 1FILSDUMALIBA rejoind l’idee de mes freres extremmites. Il faut un retour rapide la paine capitale. Vite & vite.

  2. yattabare

    tout d’abord merci Mr Le ministre de la justice, Malick Coulibaly effet de votre courage envi de chauve le Mali par de lions en famé de notre pays et que dieu vous aide.

    Yattabare Malien résident en France.

  3. le scientifique

    je n’ai pas l’habitude d’insulter , mais aujourd’hui je suis plus que revolté .
    mr le ministre malick coulibaly , vous n’êtes qu’un vaurien , une grande guele , un bon à rien . vous m’aviez très deçu .

  4. Maridie23

    Bonjour,

    Pourquoi, la justice laisse faire les forfaits. Un responsable au premier scandale doit etre demis immediatement et ces vampires se croyant au dessus du peuple vont continuer de plus belle. Si on les fous en prison ou fusille en public, leur remplaçants n auront pas le courager de voler et piller car ils s auront ce qui les attendent. Vite il faut se debarasser de ce gar qui n apporte rien de bon a son peuple. Plus d espace vert tout vendu comme s il va transpoerter l argent de sa forfaiture au cimetière.

    • soldat rate

      « Si on les fous en prison ou fusille en public, leur remplaçants n auront pas le courager de voler et piller car ils s auront ce qui les attendent. »

      PROBABLEMENT LA SOLUTION A TOUS LES FLEAUX DU MALI…DE COUP D’ETAT …A REBELLIONS OU PRISE D’ARMES….A CORRUPTION…A DETOURNEMENT DE FOND….

      LE LAXISME EST LE MAL DU MALI….

      FAUT ADMETTRE….IL N’Y A PAS DE LESSONS DANS L’HISTOIRE DE NOTRE PAYS

      Moussa Ag, qui est entierement d’accord avec l’IDEE DU NOUVEAU FRERE « EXTREMISTE »

  5. Vision2013

    S’il vendait les terrains du ministere de l’agriculture on pourvait comprendre… :-D :-D mais de La Justice? Ca cest l’injustice a la justice injuste. :-D :-D

    • soldat rate

      :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

      « Même l’Etat n’échappe pas à la spoliation foncière.Vendre les terrains du gouvernement, surtout ceux du ministère de la justice, cela rappelle le feu provenant de l’eau »

      Quand ca arrive au simple citoyen….PAS DE PROBLEME….C’EST LE MALI…

      MAIS QUAND CA ARRIVE AU MINISTERE DE LA JUSTICE….C’EST « cest l’injustice a la justice injuste » :lol: :lol: :lol: :lol:

      PAUVRE MALI :cry: :cry: :cry: :cry:

      Moussa Ag, qui aurait bien aime voir la tete du ministre….ON EST DANS LA MERDE JUSQU’AU NEZ

      • soldat rate

        PROBABLEMENT LA MEME TETE SUR LA PHOTO….
        SEMBLE PAS DU TOUT CONTENT :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

        Moussa Ag, qui n’a plus besoin de voir la tete du ministre…ME FAIS UNE IDEE AVEC CETTE PHOTO :lol: :lol: :lol: