L’ancien Ministre David Sagara interpellĂ©, hier par la Bij : Ce qu’il a fait et ce qu’on lui reprocherait

15

Si Seydou NantoumĂ©, Pdg de Toguna, et Oumar Niagadou dit “Petit Barou” ont Ă©tĂ© relĂąchĂ©s hier soir, l’ancien Ministre David Sagara et deux fonctionnaires ont passĂ© la nuit en dĂ©tention

 

David Sagara
David Sagara, ex-ministre du Logement et des Affaires fonciĂšres

Depuis hier jeudi 14 aoĂ»t 2014, l’ancien Ministre David Sagara a Ă©tĂ© interpellĂ© par la Brigade d’Investigation Judiciaire (Bij) pour rĂ©pondre des accusations portĂ©es contre lui dans la vente dite “illĂ©gale” de parcelles de terrain situĂ©es dans la zone aĂ©roportuaire de Bamako. OpĂ©ration intervenue alors que Monsieur Sagara occupait les fonctions de Ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires FonciĂšres dans le gouvernement de transition de 2012-2013. Vente ou mise en bail? Nous expliquons plus loin.

 

En mĂȘme temps que David Sagara, au moins quatre (4) autres personnalitĂ©s ont Ă©tĂ© interpellĂ©es. Deux fonctionnaires de l’État, Ă  savoir le l’ancien directeur de l’Urbanisme et un cadre du secrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral du Gouvernement, ainsi que deux hommes d’affaires, Ă  savoir les sieurs Seydou NantoumĂ©, Pdg de Toguna Industries, et Oumar Niagadou dit “Petit Barou”.

 

Selon nos informations, en fin d’aprĂšs-midi de la journĂ©e d’hier, les deux hommes d’affaires auraient regagnĂ© leurs domiciles, alors que l’ancien Ministre David Sagara et les deux fonctionnaires ont passĂ© la nuit en dĂ©tention Ă  Bij, disent certains, au Pool Ă©conomique de Bamako, disent d’autres.

 

De sources informĂ©es proches du dossier, le Ministre David Sagara alors qu’l Ă©tait en charge du troisiĂšme service pourvoyeur de recettes pour l’État, Ă  savoir le MinistĂšre des Domaines et des Affaires FonciĂšres, a pris des arrĂȘtĂ©s ministĂ©riels pour octroyer des parcelles Ă  des investisseurs. Il aurait pris en tout 206 arrĂȘtĂ©s ministĂ©riels dans ce sens.

 

Les parcelles concernĂ©es sont situĂ©es dans la zone aĂ©roportuaire e seraient non viabilisĂ©es. Selon nos informations, cette zone aĂ©roportuaire serait subdivisĂ©e en plusieurs sous zones dont une attribuĂ©e aux AĂ©roports de Bamako, Ă  travers le MinistĂšre de l’Équipement et des Transports, une autre au MinistĂšre de la DĂ©fense, et une autre au MinistĂšre des Domaines et des Affaires FonciĂšres.

 

Selon une source proche de l’ancien Ministre, celui-ci aurait attribuĂ© uniquement sur la zone du MinistĂšre des domaines et des affaires fonciĂšres. Il aurait mis dans les arrĂȘtĂ©s ministĂ©riels les garde-fous nĂ©cessaires pour protĂ©ger les intĂ©rĂȘts de l’État, en stipulant notamment que les attributions desdites parcelles sont:

– temporaires;

– rĂ©vocables Ă  tout moment pour cause d’utilitĂ© publique, et sans indemnisation;

– que le bĂ©nĂ©ficiaire remet l’endroit Ă  son Ă©tat d’origine avant de quitter

– que le bĂ©nĂ©ficiaire doit y constuire uniquement en matĂ©riau dĂ©montable

– que le bĂ©nĂ©ficiaire paye Ă  l’État malien 100 fcfa par m2 et par an durant toute la pĂ©riode de bail.

 

Toujours selon cette source, le Ministre David Sagara avait projetĂ© que cette opĂ©ration rapporterait au moins 1 milliard de Fcfa par an Ă  l’État. Donc en fait, il s’agirait beaucoup plus de mise en bail des parcelles concernĂ©es que de vente “illĂ©gale”.

Selon nos informations, les enquĂȘteurs du ContrĂŽle gĂ©nĂ©ral d’État auraient une vision diffĂ©rente de l’affaire. Ils affirmeraient que le Ministre David Sagara n’a pas respectĂ© les textes relatifs Ă  l’aviation civile en ce qui concerne une zone aĂ©roportuaire.

 

Les inspecteurs auraient Ă©galement relevĂ© que les 206 arrĂȘtĂ©s ministĂ©riels pris par le Ministre David Sagara ne comporteraient pas de bordereau de transmission aux services concernĂ©s et compĂ©tents pour juger de leur valeur administrative. Ce qui en langage administratif signifierait que lesdits arrĂȘtĂ©s ministĂ©riels n’ont pas suivi la procĂ©dure normale d’approbation. Acte dĂ©lictuel ou simple faute administrative? Les juges qui auront en charge ce dossier trancheront.

 

En attendant cela, et le Ministre David Sagara et les fonctionnaires qui ont “touchĂ©â€ au dossier, ainsi que les investisseurs qui ont bĂ©nĂ©ficiĂ© des dispositions des 206 arrĂȘtĂ©s sont mis en examen par les services de rĂ©pression des crimes financiers contre l’État.

Demba KONTÉ

 

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. l histoire de zone aĂ©roportuaire, je me demande quand ça va finir et quand on saura la vĂ©ritĂ©. le problĂšme est qu’en 1995 alors que Alpha Ă©tait prĂ©sident et IBK premier ministre, les populations de sĂ©nou; niamakoro, ghana et siracoro ont vu certaines de leurs concessions (un peu plus de 2000 foyers)dĂ©truites soient disant que c’est la zone aĂ©roportuaire, alors qu’il n’en Ă©tait rien. il y’ a des chefs de familles qui n’ont pas pu digĂ©rer et sont dĂ©cĂ©dĂ©s. une partie, comme nous, attende encore depuis 1995 leur sort. on ne sait pas si on va conserver nos maisons ou si on va nous chasser. on n’a demandĂ© que la vĂ©ritĂ©, ils nous disent souvent vous allez rester, souvent le contraire. que DIEU nous vienne en aide.

  2. Oumar Babi, le canard dchainé

    “ArrivĂ©, vendredi 15 aoĂ»t, de la Mecque oĂč, il venait de passer prĂšs d’un mois, Oumar Niangadou, alias « Petit Barou », apprend avec stupĂ©faction, son interpellation et ce, depuis jeudi 14 aoĂ»t”

    VOILA QUI S’APPELLE DU JOURNALISME…….
    IL N’EST PAS INTERDIT D’ETRE SERIEUX.

  3. Ils doivent tous ĂȘtre enfermĂ©s.
    Il faudra surtout pas oublier le grand frĂšre de Petit Barou Niangado, l’ancien DĂ©putĂ© de la Commune II qui est dans toutes les magouilles et les vendeurs et vendeuses de visas au Mali.

  4. David est un bon chrétien
    David n’a pas fait perdre Ă  l’Etat malien un COPEC, au contraire…
    David n’a fait perdre Ă  l’ETAT un seul mĂštre carrĂ© de terre…
    Honte à ses ignobles détracteurs
    La vérité triomphera par la JUSTICE
    Attention! Il en sortira grandit et les vrais VOLEURS iront Ă  sa place.
    Le combat politico- judiciaire ainsi dĂ©clenchĂ© sera menĂ© avec vaillance jusqu’Ă  terme

  5. Il nous faudra un projet d'un nouveau aéroport en dehors de la ville afin les résidents de Senou soient sécurisés. Les bandits profite du vide pour attaquer motocyclistes. L'état doit viabilisé l'espace et attribuer les parcelles ou construire des logements logements.

  6. Zone aĂ©roportuaire du n’importe quoi disons rĂ©serve fonciĂšre. Seul au Mali une espace du genre a Ă©tĂ© dĂ©limitĂ© pour dire zone aĂ©roportuaire . Dans cette zone se trouve des titres fonciers qui n’ont pas encore Ă©tĂ© dĂ©classĂ©. Demande au prĂ©sident IBK et son ami Alpha pourquoi seulement au Mali il y’a une si grande zone aĂ©roportuaire ?

    • bien dis mon frĂšre, nous qui sommes la population de senou, niamakoro, sirakoro avont souffert des conneries pareilles depuis Alpha.

  7. MĂȘme si l’Etat ne le poursuivra pas, il n’aura certainement pas la paix, puisqu’il aura Ă  rembourser aux nombreux hommes d’affaires qui ont banquĂ© Ă  hauteur de 250millions qui lui ont permis de financer la campagne de la CODEM.La zone aĂ©roportuaire est gĂ©rĂ©e par l’arrĂȘtĂ© Int-Mist.09-999/MET-MLAFU. David, sachant bien Ă  fait fi de tout cela au motif que la CODEM est un jeune parti et avait donc besoin et trĂšs rapidement de financement pour les Ă©lections de 2013. Donc, le DNUH Amadou DIALLO, venu de Kkro a Ă©tĂ© rapidement commue Ă  la tĂąche en apportant la cartographie de la zone, et tout se marchandais dans le bureau de David.DĂšs qu’il tombe d’accord avec le client, le chargĂ© de communication devenu chargĂ© des affaires Amadou OmbotimbĂ© se met Ă©tablir le projet d’arrĂȘtĂ© et transmettre au SGG pour visa. David Sagara a, entre le 4 janv et le 3 sept 2013 signĂ© +de 200 arrĂȘtĂ©s portant sur +560hectares, sans comptĂ© d’autres qui n’ont pus passĂ© sur instruction de TiĂšman sans parler des vĂ©hicules

  8. Cette affaire doit servir de leçon aux nombreux ministres qui ont servi ou qui, dans l’avenir passeront Ă  ce dĂ©partement trĂšs sensible.
    Qu’Ă  cela ne tienne, l’opinion doit savoir la vĂ©ritĂ© rien que la vĂ©ritĂ©.
    Ce Monsieur comme bien d’autres doivent apprendre Ă  respecter les textes voire la chose publique qu’on leur confie momentanĂ©ment.
    Par rapport Ă  cette affaire, le peuple doit savoir que Monsieur SAGARA a agi en toute connaissance de cause, car les services techniques ont attirĂ© son attention sur l’infaisabilitĂ© de son acte. Ce dossier doit, normalement, ĂȘtre gĂ©rĂ© par deux MinistĂšres Ă  savoir le DĂ©partement dont il avait la charge et celui de l’Equipement, car mention lui a Ă©tĂ© faite de l’existence d’un arrĂȘtĂ© interministĂ©riel relatif Ă  la cogestion de ladite zone. Cet arrĂȘtĂ© interministĂ©riel a Ă©tĂ© signĂ© entre Madame Gakou Salamata FOFANA et Monsieur SEMEGA, tous MinistĂšres respectivement des Domaines et de l’Equipement. C’est dire qu’il a agi en violation flagrante de la loi.

  9. Je suis d’accord avec toi Faucoult mais j’ai des doutes sur la suite de cette affaire; comme d’habitude ça se termine toujours par : classement sans suite ou libertĂ© provisoire. Ce ministre Sagara a fais pire. Mais hĂ©las; l’État est toujours perdant.

  10. Affaire trĂšs intĂ©ressante. Nous sommes pleinement dans un Etat de droit fonctionnel. “Mise en bail” ou “vente illĂ©gale”. Respect ou non des procĂ©dures administratives et du traitement collĂ©gial de certaines questions sensibles. Quel sera l’appui des deux gros opĂ©rateurs Ă  leur partenaire VIP, SAGARA? Ils chercheront certainement Ă  Ă©touffer l’affaire, mais elles est assez importante pour ne pas connaĂźtre une issue claire. Il s’agit de la zone aĂ©roportuaire, intouchable mais trĂšs convoitĂ©e. Surtout, il ne faut qu’on en fasse un traitement politisĂ©. Restons purement dans le DROIT. Vivement d’autres procĂ©dures pour mettre ce pays sur les rails.

    • IL EST BIEN DE FAIRE DES ENQUÊTES .MAIS IL FAUT LES FAIRE HONNÊTEMENT ET DANS LA LÉGALITÉ .JE DEMANDE A LA BJ DE COMMENCER PAR L’ACHAT DU PRÉSIDENT ET LE MARCHE DE 100 MILLIARD OCTROIE A KAGNASSI. CES DEUX MARCHES NON ÉTÉ JAMAIS ÉCLAIRCIES JUSQU’À CE QUE LE FMI VEUX PASSER L’AFFAIRE AU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL . UN RÉGIME A COURT D’IDÉE . LE MALI COUR DERRIÈRE LES INVESTISSEURS ÉTRANGERS SANS LES AVOIRS ET ON VEUT BARRER LA ROUTE AUX HONNÊTES CITOYENS QUI INVESTISSENT AU MALI LEUR PROPRES ARGENT EN CRÉANT DES MILLIERS D’EMPLOIS .QUE DE LA HAINE ENVERS LES GENS QUI RÉUSSISSENT LES GENS DU SUD . CE POUVOIR N’A AUCUN SOUCI DE DÉVELOPPEMENT DU PAYS . TOUT CE QUI LES INTÉRESSE C’EST LEURS INTÉRÊTS PERSONNELLE. EN TOUT CAS VOUS AUREZ LA COMMUNAUTÉ DOGON SUR VOTRE CHEMIN . VOUS AVEZ FINI AVEC LES TOUAREGS MAINTENANT C’EST CONTRE LES DOGON QUE VOULEZ EN DÉCOUDRE .FAÇON QUE VOUEZ ÉCHOUEZ AVEC LES TOUAREG ?,AVEC NOUS L’ÉCHEC SERAIT PLUS GRAND IN CHA ALLAH.

      • IL EST BIEN DE FAIRE DES ENQUÊTES .MAIS IL FAUT LES FAIRE HONNÊTEMENT ET DANS LA LÉGALITÉ .JE DEMANDE A LA BJ DE COMMENCER PAR L’ACHAT DE L’AVION DU PRÉSIDENT ET LE MARCHE DE 100 MILLIARD OCTROIE A KAGNASSI. CES DEUX MARCHES NON ÉTÉ JAMAIS ÉCLAIRCIES JUSQU’À CE QUE LE FMI VEUX PASSER L’AFFAIRE AU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL . UN RÉGIME A COURT D’IDÉE . LE MALI COUR DERRIÈRE LES INVESTISSEURS ÉTRANGERS SANS LES AVOIRS ET ON VEUT BARRER LA ROUTE AUX HONNÊTES CITOYENS QUI INVESTISSENT AU MALI LEUR PROPRES ARGENT EN CRÉANT DES MILLIERS D’EMPLOIS .QUE DE LA HAINE ENVERS LES GENS QUI RÉUSSISSENT LES GENS DU SUD . CE POUVOIR N’A AUCUN SOUCI DE DÉVELOPPEMENT DU PAYS . TOUT CE QUI LES INTÉRESSE C’EST LEURS INTÉRÊTS PERSONNELLE. EN TOUT CAS VOUS AUREZ LA COMMUNAUTÉ DOGON SUR VOTRE CHEMIN . VOUS AVEZ FINI AVEC LES TOUAREGS MAINTENANT C’EST CONTRE LES DOGON QUE VOULEZ EN DÉCOUDRE .FAÇON QUE VOUEZ ÉCHOUEZ AVEC LES TOUAREG ?,AVEC NOUS L’ÉCHEC SERAIT PLUS GRAND IN CHA ALLAH.
        RĂ©pondre

Comments are closed.