Morcellement de titres prives à Kalaban coro : Le Maire Ballo et son 2è adjoint bientôt en prison ?

7

«Certains élus trompés par certains praticiens du droit pensent bénéficier d’immunité. Je lève ici même et maintenant l’équivoque. Il n’y a aucune immunité pour un maire». Tels sont les mots prononcés par le Procureur général, Daniel A. Tessougué lors de la cérémonie d’ouverture de la première session de la cour d’assises de Bamako il y’a quelques jours.

Le maire de Kalabancoro,  M Ballo
Le maire de Kalabancoro, M Ballo

Cette déclaration est venue comme un salut national, car si les maires ne bénéficient d’aucune immunité, certains n’arrêtent de se vanter de leurs accointances avec ceux-là mêmes de la Justice chargés d’appliquer la loi. Mais, si c’est le Procureur général lui-même parle d’appliquer la loi et précise le cas des maires, nous nous disons qu’enfin les hommes des grandes robes se réveillent.

Et ce réveil ne peut rimer en aucune manière avec la liberté de certains individus connus et reconnus par tous pour leurs actes criminels et leurs dangerosités pour la société

Alors la logique va exiger des juges et des magistrats d’envoyer au plus vite et pour longtemps des élus malhonnêtes qui ont trahi la confiance de la population en vendant tout ce qui est espace mêmes les plus utilitaires pour de l’argent. Parmi ceux-ci, figurent en première place le duo sacré de la Commune rurale de Kalaban-Coro.

En effet, le maire de Kalaban-Coro, M. Issa Bocar Ballo, que le Procureur général connaît très bien pour ses actes criminels s’est associé avec son 2è adjoint, chargé des domaines, M. Goingnè Coulibaly et d’autres faux géomètres pour morceler les titres fonciers d’autrui. Après avoir morcelé et vendu tout ce qui était espaces verts, espaces publics ou autres équipements marchands de Kalaban-Coro, les deux hommes ont jeté leur dévolu sur Yirimadio où ils sont allés morceler plusieurs hectares appartenant à d’autres personnes qui ont pourtant leurs titres fonciers, sans même chercher à savoir si ces terrains étaient occupés ou pas.

Malgré les mises en garde des autorités administratives du cercle de Kati et de la région de Koulikoro, les deux hommes n’ont rien voulu savoir. Et c’est à la suite de plusieurs plaintes introduites contre eux qu’ils seront interpellés et gardés à vue pendant plusieurs jours dans la brigade de recherche de Kati pour des raisons d’enquêtes.

C’es ainsi qu’il a été découvert que le Maire de Kalaban-Coro, Issa Bocar Ballo et son 2è adjoint chargé des domaines, Goingnè Coulibaly ont morcelé et vendus plusieurs hectares appartenant à d’autres personnes qui avaient leurs titres fonciers. Et à l’heure actuelle ni le Maire Ballo, ni son 2è adjoint Goingnè Coulibaly ne savent exactement combien de notifications ils en ont vendu.

Pendant ce temps, des plaintes continuent de pleuvoir contre les deux «truands» de kalaban-Coro. C’est dire que nous allons assister très bientôt à l’emprisonnement des deux élus pour abus de confiance, association de malfaiteurs, escroquerie… ?

En tout cas, nous suivons ce dossier de très près, comme celui de notre confrère Boukary Daou arrêté et emprisonné pour avoir publié une lettre ouverte adressée au président de la république.

Nous y reviendrons !

M. KONDO

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Pour resoudre ses équations à plusieurs inconnues, nous avons besoin de l’ensemble des responsables de la justices a commencé par Monsieur le Ministre de la justice Malick Coulibaly, le procurreur général Daniel Tessougué… à qui tout le peuple a placé leur confiance afin qu’ils appliquent tout simplement la loi.

  2. Les maires de communes malienne ont eu des opportunites inegalees dans les 10 dernieres anees…avec un boom extraordinare d’achat des terres par des millions des maliens de l’exterieur ainsi que des millions de maliens de l’interieur… ce boom a produit près de 3000 milliards de fcfa dans les municipalites. Ces investissments immenses dans la terre ont aussi imposé l’occasion a un autre boom qui est celui des projets informels de construction tous azimut… qui a employe des centaines de milliers de maliens a Bamako (le secteur etait tellement fort qu’il a necessité une forte immigration des maçons specialistes des pays de la sous region…des togolais, des senegalais etc…pour satisfaire la demande debordee). Maintenant chaque maliens doit se demande: qu’ont fait nos maires avec les retombees de ces booms inegalés??? S’enrichir. Pour s’en rendre compte, il faut visiter les communes dont les maires ont remporté le championnat de vente et ravage illicites des terrains…le Maire de Kalaban Mr Ballo et surtout le maire de la commune6 Mr Dagnon qui ont laissé leurs communes dans le delabrement absolu! Prends our exemple la malediction qui empeche l’artère Banankabougou-Yirimadio(l’une des plus frequentees a Bko) d’etre proprement bitumee depuis des annees…qui continue de creer une peine extraoridinaire aux milliers de conducteurs. Le Maire Dagnon etant le plus imbecile des maires que j’aie encore vu…une bassesse absolue ce vieux con. Avec ces booms fonciers inedits en Afrique de l’Ouest, ont aurait pense que nos maires pourraient mettre a profit les retombees enormes qui s’en est decoulées pour:
    -bitumer les routes de leurs communes en collaboration avec l’etat
    -contruire des pavees partout dans leurs communes
    -installer des reverberes solaires
    -creer de parks de recreation/espaces verts
    -creuser de caniveaux/des canaux
    – construire des banques alimentaires pour les plus demunis

    Helas, halas, helas!!! Rien de tout ça! Chaque commune resemble a un gros village poussereux et pourri dans chacune des ses ruelles où souvent divaguent des vaches qui mangent dans les poubelles. Où sont donc parti les milliards???

    Dans leurs comptes banquaires personnels…dans des immeubles de 300-400 millions…dans l’education de leurs enfants a l’etranger…dans belle voitures.

    Dieu dort-il? Non. Qu’ils vont payer un jour!

  3. il a juste des suppots kil fo mettre a genou com lui. les bars, les chinoiseries, et autres c est pour ce ki gagnent l argent facil en general.

  4. Le maire Issa Ballo a toujours beneficie de la couverture de certaines autorites ce qui explique sa grande audace et son mepris des lois du pays.En realite c’est un systeme mafieux dans lequel le maire n’est qu’un executant.

    • kema
      je serai surpris si ce que tu dis est vrai.Depuis un quart de siecle je n’ai pas de nouvelles de Mr Ballo.Mais qu’il soit roi des bars me laisse sans mot.De l’Enseignant serieux que j’ai connu au Maire Buveur,il ya tout un gouffre que seul le pont de l’argent facile peut franchir.Mais je vai essayer de me renseigner avant de le jeter a la poubelle.

Comments are closed.