Accord de Ouagadougou : Lumière sur les points obscurs

22 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Signé le 18 juin dans la capitale du Faso, l’Accord entre le Mali et ses groupes armés fait couler d’encre et de salive. Pour faire la lumière sur ce que beaucoup appellent les points obscurs, Tiébilé Dramé, l’artisan de cet accord s’assume.

 

 

MnlaLors d’une conférence de presse tenue hier dans un hôtel de la place, l’émissaire spécial du chef de l’Etat a expliqué ce que certains appellent les points obscurs de l’accord.

 

 

Artisan de la signature de l’accord de Ouaga, l’émissaire du chef de l’Etat rassure les sceptiques. Pour lui, jalons d’un accord définitif,  l’accord préliminaire de Ouagadougou est la conclusion de 30 jours d’intenses activités auxquelles le gouvernement a activement pris part.

 

 

Pour Tiébilé Dramé, l’accord n’est ni celui de la honte ni la preuve de la capitulation de l’Etat. Pour lui, il est plutôt le reflet d’une démarche inclusive et d’une volonté commune de sortir d’une crise tel demandé par la résolution 2100 du Conseil de sécurité des Nations unies.

 

 

Selon l’émissaire spécial du chef de l’Etat, l’accord de Ouagadougou réaffirme un certain nombre de choses pour le Mali comme : l’intégrité territoriale, la forme laïque de la République, l’acceptation du principe de désarmement des groupes armés, le retour des forces de sécurité et de défense, et le redéploiement de l’administration générale et des services sociaux de base à Kidal.

 

 

Pour M. Dramé, nier ces acquis de l’accord est un déni de l’évidence. En ce sens que le pays revenait de loin il y a seulement quelques mois. En effet, pendant 18 mois, le Mali a vécu à la fois le repli de son armée au nord, l’occupation des 2/3 de son territoire national, un coup d’Etat militaire, la prolifération de l’économie criminelle, la proclamation de l’indépendance sur une partie de son territoire, les exactions de tout genre. Aujourd’hui, que les partisans de tels projets renoncent à tout cela pour déclarer leur appartenance au Mali, est un acquis que nul ne doit minimiser. D’ailleurs, se félicite-t-il, tout le monde doit se réjouir de la signature de cet accord.

 

 

Pour Tiébilé, ceux qui contestent l’accord étaient les mêmes à contester l’arrivée de forces de la Cédéao et d’autres forces étrangères sur le sol malien.

« Je suis sûr que ceux qui contestent l’accord entre le Mali et les groupes armés du nord n’ont pas lu sa version signée », a-t-il affirmé.

 

 

Pour Tiébilé Dramé, un autre acquis de cet accord a été l’implication des autres groupes armés du nord à son processus de négociation.

 

 

L’une des victoires du Mali et l’émissaire spécial de son chef de l’Etat fut le fait de faire adopter la démarche inclusive des négociations qui ont aboutit à cet accord.

C’est vrai que l’accord a été signé entre le Mali et le MNLA/HCUA mais l’adhésion de la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance (CMFPR) et du Mouvement arabe de l’Azawad a permis d’éclairer la lanterne des médiateurs et de la communauté internationale fortement représentée à Ouagadougou.

 

 

En réponse à ceux qui estiment que l’armée malienne sera sous tutelle en rentrant à Kidal avec les forces de la Munisma, Tiébilé soutient qu’il n’en rien en rappelant que l’armée malienne et les forces de l’Opération serval, des troupes Tchadiennes et d’autres troupes alliées ont travaillé en parfaite intelligence à Diabaly, Gao, Toumbouctou, Konna… « Ce n’est pas à Kidal, capitale de la 8 e région du Mali », a-t-il répondu avant d’enchaîner que l’accord n’éteint pas les poursuites judicaires contre les auteurs  des exactions et crimes commis pendant l’occupation. Il trouve que la création de la commission d’enquête sur les crimes pourra rester un garde-fou contre toute impunité. Ainsi, les combattants (criminels) faits prisonniers et dont l’accord demande la libération pourront être repris par la justice sur la base des conclusions de la commission d’enquêtes créée à cet effet.

 

Pour Tiébilé Dramé, l’armée rentrera à Kidal dès que la Commission mixte de sécurité, qui travaille depuis le jour de la signature de l’accord, rendra ses conclusions.

 

Parlant du cantonnement des groupes armés, Tiébilé a expliqué que ce processus permettra de les confiner dans un endroit bien précis. Cela, dit-il, permettra de pouvoir répertorier le nombre d’armes en circulation.

 

Loin d’être un lien sur les mains du nouveau président, Tiébilé Dramé estime que l’accord de Ouagadougou est un accord préliminaire pour le dialogue intermalien dont la Commission dialogue réconciliation aura la charge de poursuivre.

 

Etaient présents à cette conférence de presse des cadres de la primature et du ministère de l’Administration territoriale. Preuve que le gouvernement de transition accorde beaucoup d’importance à cet accord.

Markatié Daou

 

SOURCE:  du   22 juin 2013.    

22 Réactions à Accord de Ouagadougou : Lumière sur les points obscurs

  1. dibi

    A http://www.lynxtogo.info/oeil-du-lynx/afrique/4053-negociations-de-ouagadougou-un-piege-mortel-.html , un internaute a écrit sur Dioncounda: « S’il avait eu l’intelligence politique de se laisser porter par la vague de la contestation populaire, cela aurait renforcé ses positions. Il serait à même de mieux résister aux pressions multiformes » des Occidentaux et des fantoches de la CEDEAO. « Cette phrase est la plus précieuse de tout l’article car quand on n’est pas fort, il faut être rusé au moins ».
    « Les dirigeants maliens sont les plus idiots qui existent ». J’ajouterai pour ma part si ce pays a encore dans ces institutions, des juristes dignes de ce nom ? « On ne fait pas de la politique avec tant d’idioties et de lâchetés. Le fait même d’aller à OUAGA relève de l’imbécilité notoire quand on sait quel type de mercenaire prétend conduire les négociations. Si les touaregs et arabes pensent qu’ils sont supérieurs aux noirs au MALI, ils n’ont qu’à quitter le MALI, point barre. Si ces salauds ne comptaient pas sur la traitrise de la FRANCE, ils n’allaient pas égorger les soldats maliens ».
    Nous sommes des millions en Afrique à penser cela. De nombreux Maliens pensent le contraire; ce qui nous interroge sur leur niveau de conscience et de maturité politique.

  2. nouveau French pseudo

    Tiéblé a beau tenter de « vendre » maintenant son accord, il a beau le présenter comme une grande avancée ou un grand succès, alors que ce qu’il faut retenir c’est que:
    Nos élections se dérouleront avec une faction ARMEE sur notre territoire (cantonnée mais toujours armée dans l’immédiat!) ce qui est IMPENSABLE!

    On va soi-disant libérer les criminels « qu’on pourra par la suite éventuellement ré-enfermer! » :( :( :( :( Nous prend-on pour des c.ons? « la commission d’enquête sur les crimes pourra rester un garde-fou contre toute impunité » POURRA!… Il aurait dû ajouter peut-être! Et bien entendu, les criminels libérés vont sagement rester là à attendre qu’on les arrête à nouveau!…

    Tiéblé a aujourd’hui une tâche très difficile: Faire passer aux yeux du peuple Malien une HONTEUSE CAPITULATION pour un brillant succès arraché de main de maître! Il est loin d’y parvenir pour l’instant! :(

    • blanche neige

      @ Frenchie Pseudo …………….te souviens tu de la chanson de Johnny Halliday  » noir c’est noir ,il n’y a plus d’espoir ….. »
      :roll: :roll: le Mali c’est un peu çà :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • dibi

      Ah! Ce salaud de NOUVEAU FRENCH PSEUDO qui m’insultait à tout va sur ce forum se réveille maintenant de sa lucidité d’imbécile et d’âne politique? Mieux vaut tard que jamais qu’un lèche cul se mette débout!

  3. Kassin

    Accord de Ouaga pourquoi je suis contre

    L’Afrique est un continent fascinant, mais pourtant ce n’est pas en changeant de capitale africaine qu’on calmera les ardeurs d’un conflit au relent raciste et esclavagiste.

    Alger ou Ouaga les mêmes causes produisent les mêmes effets, on ne tend pas la main à un fauve affamé d’un jardin zoologique sans risquer de se faire arracher le bras.

    A Alger il était question « d’allégement du dispositif militaire » du Mali au nord de son territoire et de créer des « unités spéciales » composées ou commandées par les ressortissants du nord pour arriver à la paix.

    L’alibi c’était que l’armée avait « traumatisé » les populations nordistes et qu’il valait moins d’armée pour aller vers une « paix durable ».

    Le 20 janvier 2012, alors que ce dispositif de la paix version « Alger 2006″, montrait toutes ses limites car la guerre avait éclaté au nord deux jours plus tôt, malgré le balai incessant des combattants nordistes reçus à Koulaba avec tous les honneurs, ATT, l’artisan de cette théorie de mal négociation, croyait encore dur comme fer à ses choix sur le nord du Mali et sa gestion de l’armée malienne.

    Il disait je cite: « l’armée de nos besoins plutôt que l’armée de nos habitudes ».

    Car selon lui on n’avait pas besoin d’avoir des garnisons mieux équipés partout au nord.

    La conséquence fut l’implantation successive de l’Aqmi et autres trafiquants, et l’émergence des conditions favorables aux aventuriers du type Mnla dans tout le nord du Mali.

    ATT et ses généraux ont été très mauvais en stratégie militaire mais ils ont été surtout de piètres négociateurs pour la sécurité du Mali.

    Pourtant ils sont deux fois mieux lotis que Tiebilé Dramé et sa bande d’apprentis négociateurs au pied de leur patriarche Blaise Compaoré.
    Pourquoi?

    1. D’abord ATT et ses généraux n’ont jamais été amenés à négocier « l’intangibilité des frontières » du Mali.

    2. L’initiative des négociations venait toujours du Mali, qui n’a jamais voulu recevoir les indépendantistes du Mnla.

    En voulant donner sa main en 2006, à Ag Bahanga, Iyad Ag Ghali et à leurs lieutenants de l’Aliance, ATT a ouvert la boîte de Pandore qui a permis à l’éclosion du Mnla et à la guerre de 2012.

    La paix mal recherchée en 2006 a conduit à l’effondrement total de l’état 6 ans plus tard.

    Le « cantonnement » ou l’aimable négligence des groupes armés venus de Libye en ébullition Sarko-Cameron, s’est révélé être une fatale erreur quand les photos des massacres d’Aguelhoc, et des hélicoptères calcinés de l’armée malienne, ont inondé Facebook.
    « An tiè Ti Sira kèlè niè, Marifa de Ti ou Bolo »!

    Qui ne se souvient pas de ses femmes de Kati en couleur à Koulouba?

    « Nos maris n’ont pas peur de la guerre, mais ils n’ont pas de munition ».

    C’est cette colère qui conduira à la mutinerie du 21 mars 2012 puis du coup d’état le lendemain.

    10 jours plus tard toutes les grandes villes du nord étaient prises par les bandits armés pour la première fois de l’histoire du Mali.

    La suite est connue!

    Ce qui a changé c’est l’intervention militaire (inédite au Mali) française et africaine pour chasser les barbus.
    Mais le Mnla qui n’a jamais réussi sous ATT de s’approcher de Kidal, plante désormais son drapeau fantaisiste dans cette ville malienne sous le regard amusé des forces de l’opération « Serval ».

    Du moment où chacun de nous sait désormais que la théorie de « Marifa de Ti ou Bolo » ne tient pas la route, il fallait conquérir Kidal par la force pour au moins arriver aux positions militaires de l’armée malienne avant coup d’état du 22 mars 2012 et faire les élections en rassurant nos partenaires français et internationaux que les dialogues politiques seraient conduits par le président élu et avec tous les fils du Mali.

    Mais non à Ouaga on a préféré perpétuer dans le mensonge pour nous faire croire qu’une armée de plus de 5000 hommes est incapables de prendre une ville à 500 combattants armés.
    Peut être que ce sont 500 Rambos qui ont déjà fait la campagne du Vietnam et d’Irak, et non ceux qui ont été chassés par 4 fois par le Mujao (composés lui aussi de bergers en sandales) à Gao, Ansongo, Menaka et El Khalil.

    A la guerre psychologique et médiatique, s’est ajoutée une intense campagne diplomatique et politique de Paris à Ouaga qui, comme un raz-de-marée a balayé toutes les convictions de nos autorités transitoires et militaires (qui rappelons-le, ne sont pas du tout préparés à diriger un pays en crise) sur la gestion du dossier touareg.

    La France et le Burkina Faso ont leurs objectifs de politique extérieure et africaines qu’ils mènent selon leur rythme, nous devrions avoir au Mali les nôtres.

    En s’alignant sans trop de conviction à la recette diplomatique de Ouaga, Dioncounda et son Tiebilé ont ouvert la deuxième boîte de Pandore dont la déflagration ne va pas tarder à secouer le Mali tout entier pas seulement le nord comme ce fut le cas avec l’ouverture de la première boîte de Pandore avec ATT en 2006.

    Car l’accord préliminaire de Ouaga est ni plus ni moins qu’une prime de l’impunité qui commence par la mise en liberté des criminels de tout acabit comme ci les acteurs qui ont contribué à l’effondrement de tout un État, étaient doux comme Agneau.

    Pire l’accord de Ouaga n’est pas mieux que celui d’Alger car il permet de « cantonner » des groupes armés criminels au lieu de les désarmer tout de suite avant qu’ils ne cachent tout leur arsenal militaire dans la perspective de nouvelles rébellions.

    Car ils sont gentils à Ouaga mais nulle part dans leur accord ils ne parlent de mettre fin au recours à la rébellion armée comme forme de revendication politique au Mali.

    Donc Cantonnement de Ouaga 2013 n’est pas mieux que allégements du dispositif de l’armée d’Alger 2006.

    Surtout quand des portes de sortie sont données aux rebelles en exigeant un développement économique « équitable » entre toutes les régions du Mali.

    Je suis curieux de savoir comment les autorités maliennes vont s’y prendre à court et moyen terme pour développer Kidal au même rythme que Sikasso et Ségou.

    La grande erreur de Ouaga est donc le fait de privilégier un groupe ethnique, les touareg, et le hisser au même pied d’égalité que l’état malien au détriment des dogons, des belah, des sonraïs, des peuls et des arabes, alors qu’ils ont souffert de la même façon du même conflit armé.

    Donc de la prime à l’impunité, Ouaga 2013 rajoute une couche supplémentaire, c’est à dire l’indemnité conventionnelle ou contractuelle au racisme.

    Mes chers amis c’est là où la deuxième boîte de Pandore de Dioncounda à l’écharpe blanche et de son Tièbilé Dramé, risque d’affecter tout le pays si les messieurs sans parole, sans dignité et sans honneur du Mnla décident unilatéralement de ne pas honorer ce qu’ils sont signé à Ouaga le 18 juin 2013.

    D’ici là mes chers amis, je prie le Bon Dieu pour que ce soit moi qui me trompe lourdement au sujet de cet Accord de Ouaga 2013.

    • Vivox

      Monsieur Kassin ; pour qui prends -tu les Touaregs ? d’après ton commentaire ,tu les juges comme des sous hommes et même en quelque sorte des étrangers .Je vous rappelle un peu d’histoire sur ces hommes autochtones de toute la région du Sahel et même de toute l’Afrique du nord .
      Demandes à tes grands parents s’ils gardent encore quelques histoires sur ces maîtres du désert , ces hommes libres , ces Berbères qui ont en donné le nom d’AFRIQUE à ce continent . Cherche dans le lexique de Tamashek cette langue la plus ancienne parmi les autres de la planète, tu déduiras que tu fais erreur de critiquer et surtout d’ignorer la présence de cette population au nord du Mali .
      Je t’enseigne une chose que ,ces Touaregs avec leur territoire l’AZAWED qui s’étend même au delà du Mali , il touche tous les pays voisins de ton pays qui porte les noms des villages et villes de la langue des Touaregs .

    • Solo

      Kassim , je suis très honoré de lire votre intervention
      Nous avons bien besoin de certains éclairages comme le vôtre
      Nous espérons simplement que le Mali n a pas signé ; forcé par la communauté internationale, un acte de capitulation
      Il est vrai qu à la lumière des événements ; on a un sentiment d impunité pour des crimes horribles suite aux révoltes incessantes de toujours les mêmes

    • Ibou Keita

      @ Kassim

      Comment faites-vous pour poster des commentaires aussi longs ? Quand j’essaye, je suis toujouts bloqué au bout des 900 caractères…

  4. Tignè Fôba

    Le mouvement Ganda Izo et le MAA seront cantonnés à Anéfis soutenus par les FAMA

  5. Almamy

    C’est accord est un bon accord mais mal expliqué ,mal vendu,et expliqué tardivement un accord comme ce lui là il faut prendre tout son temps pour expliqer à la population ,les points sombres de l’accord ,merci beaucoup tiebilé DARAME bravo! .

  6. 1FILSDUMALIBA

    Certe Nous comprenons tous ceux la. Mais il n’y a aucune mention de poursuites judicaires. Vous meme representant de l’etat, soit disant, vous n’en faites pas mention nul part. Pour etre juste et equitable ( ce mandat doit etre valable pour les groupes armes et leurs complices et tous nos cancres du sud aussi. C’est cela la justice. Il n’y aura pas de changement sans « une vraie » justice. Je sais quells n’existe pas totale mais tous ceux qui ont ete commis et fait a ciel ouvert doivent etre punis. Ces soldats rates qui ont cambriole, pille, vandalise, vole les domiciles prives, biens d’autruits, edifices publics etc…, aucun de vous n’a eu l’audace ni les couilles d’en faire mention. Donc si eux qui ont aussi detruit le pays sont oi seront armisties alors j’accepte aussi que les grouoes armes et terroristes le soient. Sans justice pas d’avenir pour aucune nation. L’impunite doit s’arreter tant qu’a y etre dans le cahos pendant 100ans. :evil: :evil: :evil: . Bandes couillons :twisted

    • 1FILSDUMALIBA

      J’ai oublie les executions sommaires et assassinats. Vous aviez fait faire tuer les eleves et etudiants en 1990-1991 et vous vous assoyez sur vos bidules maintenant en nos apportant des conneries. Allez au diable oui… les faits sont la. Je suis en faveur pour ce cessez le feu justexla population innocante et avoir un espoir mais vous (adema, cnid, unexpartie de l’armee avec att en tete etccc et vos dirigeants sont plus que des criminels endurcis assoiffes de pouvoir et non de DEMOCRATIE). Poir la junte a fait ces executions et assassinats et tout le monde se ferme la gueule surtout la transi-chienne galeuse. :wink: .

      • Y'en a marre

        JE ME DEMANDE SI VOUS JOUISSEZ DE TOUTES VOS FACULTES MENTALES EN VOUS LISANT. NOUS AUTRES N’AVONS JAMAIS DIT QUE LES PUTSCHISTES DOIVENT RESTER IMPUNIS, MAIS LE BUT DE CET ACCORD N’A RIEN A AVOIR AVEC LES FAITS QUI SE SONT PASSES AU SUD. VOUS FEREZ MIEUX DE VOUS BATTRE POUR QUE LE NOUVEAU PRESIDENT QUI SERA ELU NE LAISSE AUCUN BIDASSE IMPLIQUE DANS CE PUTSCH IMPUNI AU LIEU DE TOUT MELANGER.
        LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE VEUT UN DIALOGUE AVEC LES REBELLES ET C’EST JUSTEMENT LE BUT DE SON ACTION. JE NE SUIS PAS TOTALEMENT SATISFAIT NON PLUS DE CET ACCORD, MAIS QUE PEUT-ON FAIRE DE PLUS?
        ESSAYER DE NE PAS TOUT MELANGER A L’AVENIR, CAR C’EST CE QUE VOUS FAITES EN VOULANT VOUS FAIRE PASSER POUR GRAND CONNAISSEUR. JUSTE UNE OBSERVATION.

  7. esni

    CE QUI EST DU SORT DES COMABATTANTS PRISONNIERS, VRAIMENT ILS DOIVENT PAS ETRE LIBERE CAR CE SONT DES CRIMINELS ET QUI DOIT VENIR ENQUETER A LA PLACE DES MALIENS ENCORE??? NOS AUTORITES ET LES ENQUETES DEJA MENES VALENT RIEN PARCE QUE MENES PAR LE MALI???.
    VOUS VOUS FOUTEZ DE LA GUEULE DES GENS. SUR CE POINT VRAIMENT ILS DOIVENT PAS ETRE LIBERES CEUX QUI SONT DEJA ENTRE NOS MAINS CAR NOUS SAVONS BIEN QU’AVEC DES POLITIQUES FAIBLES IL Y AURA PLUTOT D’ARRESTATION!!!.

  8. Maiga Moussa Abdou

    Capitulation ou non , le grand nord ( azawad ) doit avoir un staut, et nous invitons tous nos freres du Grand nord , toutes communautés confondues de se donner la main pour que l’azawad puisse avoir un statut , ce qui celera definivitement la paix . Que tous les nordistes sachent que ces demarches que mene MNLA , ne sont pas des demarches qui sont contre leurs interets. Que le monde sache qu’au nord , les commuautés ne peuvent pas se distinguer les unes aux autres , en dehors de la peau , que ceux qui prennent des armes contre les revendications de MNLA , sont des ennemis du Grand nord . En realité , un vrai Sonhroi ne peut pas faire la guerre contre un targui , ceci est valable pour le targui , nous avons toute deux un sang commun , donc que les vrai Sonhroi qui connaissent leur histoire se mettent à coté de MNLA pour peser dans les futures negociations afin d’aboutir à un statut du Grand Nord . Profitons de cette grande opportunité

    • Tignè Fôba

      Nia bouté

    • tienimango

      maiga moussa abdou ne te laisse pas berner par les discours trompeurs de ces chiens errants venus de libye …..ces chiens n,ont aucun respect pour les peaux noires …ils sont entrain de se servir de jerry maiga tu veras la suite …….a bas le mnla tous des sales traitres…

      • Vivox

        Pourquoi…! Cette violence contre les Touaregs st surtout vous teniez des propos racistes à chaque fois que vous révéliez le problème du nord malien , en touchant non seulement à ces habitants de l’Azawed mais à toue la race blanche qui existe sur terre .
        Si vous réfléchez , et tenir compte des veilles histoires de l’esclavagisme , à mon sens tout çà et révolu , il ne reste qu’ à briser le rétro viseur qui vous fait miroiter les cauchemars subis par vos ancêtres .
        Aujourd’hui le monde est libre , la répression et l’oppression n’ont pas place dans l’esprit des individus et surtout le racisme reste , juste chez quelques’uns , si non il est en voie de disparition .

  9. La suite nous édifiera! Mais d’ores et déjà , cet accord est une capitulation du peuple malien. Le réveil des naïfs sera brutal!

  10. Badje

    Le mali n’a rien gagne dans cette accord tieble il a un grande Guele un bon parleur c’est tout sinon l’arme malienne et sou tutel et le bandit arme il vont être cantone avec lues arme l’arme malienne ne pas sur quille librement il ne peu pas travail comme il veux tieble drame et incapable des ce expliques c’ est un bon parleur le maudit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire ( caractères restants)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-P :-D :( :!: 8-O 8)