Al-Jazeera diffuse une vidĂ©o de trois Occidentaux aux mains d’Aqmi

3
Capture d’Ă©cran de la vidĂ©o montrant trois occidentaux enlevĂ©s par Al-QaĂŻda
© Al Jazeera/AFP –

Trois Occidentaux enlevés au Mali et détenus depuis près de neuf mois par Al-Qaïda sont apparus mardi soir dans une vidéo diffusée par la chaîne Al-Jazeera, selon laquelle ils ont appelé leurs gouvernements à intervenir pour les faire libérer.

Dans la vidéo, les trois hommes, présentés par Al-Jazeera comme étant Stephen Malcolm, un Britannique et Sud-africain, Johan Gustafson, un Suédois, et Sjaak Rijke, un Néerlandais, apparaissent assis sur des tapis dans le désert, entourés par des hommes armés.

Les trois captifs, revĂŞtus d’amples robes traditionnelles, la tĂŞte entourĂ©e d’un turban et ayant la barbe fournie, semblent en bonne santĂ©.

Selon la chaĂ®ne du Qatar qui n’a pas diffusĂ© de bande son, les otages ont appelĂ© leurs pays respectifs Ă  engager “des nĂ©gociations rapides et efficaces” avec leurs ravisseurs pour obtenir leur libĂ©ration.

Le 25 novembre 2011, les trois hommes avaient été enlevés à Tombouctou et un quatrième, un Allemand, avait été tué en tentant de résister à son enlèvement.

Un jour plus tôt, deux Français avaient été enlevés dans le nord du Mali.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), un groupe actif au Sahel, avait revendiqué ces cinq enlèvements.

Un mois et demi après, Aqmi avait menacé de tuer ses otages si la France et ses alliés tentaient une opération militaire pour les libérer.

Selon l’organisation, l’enlèvement des cinq EuropĂ©ens Ă©tait une “rĂ©ponse aux agressions rĂ©pĂ©tĂ©es de la France contre les musulmans des pays du Sahel”.

 

 – PubliĂ© le 21/08/2012 Ă  19:21

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. AG IBRAHIM 18 Juin 2012

    ETAT AZAWAD, PERIL DU PEUPLE TOUAREG

    PEUPLE TOUAREG, ON NOUS MENT. CEUX QUI PRETENDENT ETRE NOS LEADERS NE NOUS DISENT PAS LA VERITE ET NOUS CACHENT LA REALITE. LE COMBAT QU’ILS PRETENDENT MENER AU NOM DE L’EDIFICATION D’UN ETAT AZAWAD EST UN COMBAT ILEGITIME, ILLEGAL ET SANS AVENIR PUISQU’IL NE REPOSE SUR AUCUN FONDEMENT.

    L’AZAWAD N’EXITE PAS GEOGRAPHIQUEMENT (EN TOUT CAS PAS TEL QU’IL NOUS EST PRESENTE) ET IL NE PEUT EXITER NI EN TANT QU’ETAT ENCORE MOINS EN TANT QUE NATION. NOUS SOMMES DES MALIENS, NOUS AVONS TOUJOURS VECU EN PAIX ET EN HARMONIE AVEC CEUX AVEC QUI NOUS PARTAGEONS L’APPARTENANCE ET L’ATTACHEMENT A CE TERRITOIRE C’EST A DIRE LES SONHRAI, LES ARABES, LES PEUHLS, LES BOZOS, BELLAH ETC…A SUPPOSER MEME QUE NOUS PARVENIONS A ARRACHER CETTE INDEPENDANCE ET QUE CELA SOIT ACCEPTEE PAR LE MALI ET LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE COMME UNE SITUATION DE FAIT, IL FAUT S’ATTENDRE A CE QUE LES SONHRAI, LES PEUHLS, LES BOZOS ETC… EUX AUSSI SE SOULEVENT POUR NOUS COMBATTRE ET NOUS CHASSER DE CES TERRES CAR, ILS SONT AUSSI ORIGINAIRE DE CES ZONES ET AUJOURD’HUI PRET DE 20 FOIS PLUS NOMBREUX QUE NOUS LES TOUAREGS; SI NOUS AVONS EU NOS ARMES, ILS PEUVENT AUSSI AVOIR LEURS ARMES. SI NOUS AVONS DES AMIS, ILS AURONT AUSSI LEURS AMIS. SI NOUS AVONS NOTRE MOTIVATION ET NOTRE COURAGE, ILS AURONT AUSSI LES LEURS ETC…

    AU FINISH, NE NOUS VOILONS PAS LA FACE, NOUS SERONS EXTERMINES ET LE TEMPS QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE INTERVIENNE, CE SERA TROP TARD ET MEME SI ELLE INTERVIENT, NOUS SERIONS PAR LA SUITE CONTRAINTS DE RENONCER DEFINITIVEMENT A CE TERRITOIRE. NOUS SERONS ALORS DES EXILES, DES APATRIDES. NOUS NE POURRIONS PLUS JAMAIS CONSTRUIRE, EN TOUT CAS SUR PLUSIEURS GENERATIONS.

    MON DERNIER MOT EST QUE TOUT CE QUE NOUS GAGNERONS AVEC “AZAWAD” NE SERA QUE MASSACRE, BAINS DE SANG, RUINES, DESOLATION, EXODE MASSIVE ET MISERE HUMAINE POUR NOUS MEMES ET NOS VOISINS DE TOUT TEMPS,

    MAIS AVEC LE MALI, NOUS AVONS TOUT A GAGNER, A CONDITION QUE NOUS ACCEPTIONS DE FAIRE PARTIE DE CETTE GRANDE NATION ET QUE NOUS ACCORDIONS NOTRE MODE DE VIE AUX EXIGENCES DU MONDE MODERNE

    A BON ENTENDEUR, SALUT

    • MON CHER…UNE MINORITÉ DE RACAILLE OPPORTUNISTES … PEUVENT DONNER UNE MAUVAISE IMAGE Ă€ UNE MAJORITÉ SILIENCIEUSE….

      DE MĂŠME AVEC LES SOLDATS RATÉS PUTCHISTES … QUI ONT RACONTÉ PLEIN DE BOBARDS LA NUIT DE LEUR COUP IRRÉFLÉCHI “ÉTANT DONNÉ…ÉTANT DONNÉ….ÉTANT DONNÉ…” …MAIS UN JOUR PLUS TARD … SUPPLIAIT L’ENNEMI DE VENIR Ă€ LA TABLE DE NÉGOCIATION…ET CONTINUE DE SUPPLIER L’ENNEMI…ET NE PARLONS PAS DU RAVITAILLEMENT DE LEUR POCHES AVEC LES SOUS DE L’ÉTAT…

      EN TOUT CAS…LE SILENCE N’EST PAS L’OPTION QUAND ON A Ă€ FAIRE Ă€ UNE MINORITÉ OPPORTUNISTE QUI, PAR SES ACTIONS, AFFECTENT L’IMAGE DE TOUTE UNE MAJORITÉ…

      Moussa Ag, qui dit que l’Ă©tat d’AZAWAD EST UN MIRAGE DANS LE SABLE

Comments are closed.