Algérie: l’armée ouvre le feu sur le site gazier où sont retenus des otages

13 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

NOUAKCHOTT – L’armée algérienne bombardait jeudi le site gazier du centre-est de l’Algérie où un groupe islamiste retient de nombreux otages, parmi lesquels des dizaines d’Occidentaux, a annoncé une source de ce groupe à l’agence mauritanienne en ligne Nouakchott information (ANI).

Des hélicoptères de l’armée algérienne ont ouvert le feu sur le complexe où sont détenus les otages, dont au moins deux ont été blessés, selon cette source citée par l’ANI, agence généralement très bien informée sur les groupes islamistes armés.

Cette information n’a cependant pas été confirmée par l’Algérie, ni de source indépendante.

L’ANI et une autre agence mauritanienne en ligne, Sahara media, avaient annoncé mercredi, en citant un porte-parole du groupe islamiste, que 41 Occidentaux, dont sept Américains, avaient été pris en otages.

Jeudi, quinze étrangers, dont un couple de Français, ont réussi à s’évader, selon la chaîne privée algérienne Ennahar, mais l’information n’a pas été officiellement confirmée par les autorités algériennes.

En confirmant la présence de ressortissants français parmi les otages, le président français François Hollande a parlé de situation confuse qui évolue d’heure en heure.

Quelque 150 employés algériens d’un groupe français de logistique sont également retenus sur le site. Trente d’entre eux ont également réussi à s’échapper des environs du complexe d’In Amenas.

D’autres Algériens avaient été libérés mercredi par petits groupes, sans que leur nombre ne soit précisé.

Alger a exclu toute négociation avec les ravisseurs, qui ont assuré réagir à la croisade menée par les forces françaises au Mali et qui exigent l’arrêt de cette agression.

Les ravisseurs se présentent comme les Signataires par le sang, nom de la katiba (unité combattante) de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, un ancien chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) récemment désavoué.

(©AFP / 17 janvier 2013 14h13)

SOURCE:  du   17 jan 2013.    

13 Réactions à Algérie: l’armée ouvre le feu sur le site gazier où sont retenus des otages

  1. modigo sissoko

    Dieu EST GRAND .c ‘est une véritable leçon de vie le verdict est tombe entre l’état Malien et son voisin Algérien. Qui rira le premier rira le dernier

  2. ApemaMali

    Mais comment!!! Il faut que lÁlgerie negocie avec ces gens adorables, qu´elle engage un dialigue politique comme elle demandait au Mali… L´Algerie vient de gater le coin en tuant 34 otages et 15 cafards preneurs d´otages.. Et les autres etrangers demandent ä quitter le pays, surtout les ingenieurs…

    • blanche neige

      je ne sais pas si les chiffres que tu donnes sont definitifs (j’ai lu les memes) ,mais il semblerait que les algériens aient tué plus d’otages que de barbus :oops: :oops: :oops:

      • zen

        ca s’appel zéro tolérance avec les preneur d’otages si tout les pays agissaient de la sorte avec les terroristes de la région , ils n’oseront plus faire le bisness d’otages pour empocher des millions .

        sinon aucun chiffre officiel n’a été communiqué !! ce chiffre de 34 otages a été communiqué par les terroristes qui sont au mali et Mauritanie a l’agence de press mauritanienne !! bref a prendre avec des pincettes

    • un journaliste qui fait bien son travaille doit choisir les mots.Dire que les helicos bombardent un lieu ou sont detenus des otages est imprudent ou de lancer un nombre d otage sans etre a l interieur ,les a t il compte ?.En fait il joue le jeu des terroristes qui a partir des sites internet balance de fausses informations pour tromper l opignon public.La realite est que l armee algerienne a d abord encercle le site gazier pour s assurer que les terros ne puissent s echapper,ensuite les forces speciales ont ete sans doute parachutees sur le site pour neutraliser les terros.Ensuite dire que les terros sont venus du mali est completement invraisemblable sachant la distance a parcourir en aller et retour et que la frontiere avec le maliest surveillee.IL apparait maintenant qu ils sont venus de lybie ce qui est vraisemblable.Alors monsieur le journaliste faite fonctionner vos meninges.salut

  3. maitena il vonx bouge leur cui

  4. Taavarich

    l’Algerie qui demandait au Mali de negocier avec les terroristes du MNLA et d’ansardine ne veut pas negocier avec ses terroristes d’aqmi

  5. soribd3

    La vérité finira toujours à éclater.
    Si ces preneurs d’otages se sont rapprochés si facilement, c’est qu’ils avaient l’habitude d’aller se ravitailler en carburant là bas, sauf que maintenant, au lieu d’aller prendre du carburant pour aller au nord du Mali, ils ont préféré prendre des otages pour se faire des auditoires.
    Il ne faut jamais faire des pactes avec les diable.
    Je tiens à souligner également que c’est que disait ATT était vrai aussi, à savoir que la situation dépassait de loin la seule compétence du Mali.
    Que dieu aide le monde civilisé à se débarrasser de ces barbares que sont les terroristes.

    • Aksilus

      tais toi connard !

      • MARIAM SACKO

        connard est toi aksilus,terroriste que tu es.tu mourra comme un chien

    • zen

      :lol: :lol: :lol: donc les terroristes allez directement au gisement gazier pour faire le pleins selon toi a 1200 kilomètre du mali et les travailleurs étrangers leur faisait le plein peut etre !

      quand monsieur on n’y connait rien de la situation ni geographie ni du bon sens et la ferme au lieu d’étaler des imbécilité pareil

    • zen

      :lol: :lol: :lol: donc les terroristes allez directement au gisement gazier pour faire le pleins selon toi a 1200 kilomètre du mali et les travailleurs étrangers leur faisait le plein peut etre !

      quand monsieur on n’y connait rien de la situation ni geographie ni du bon sens , on la ferme au lieu d’étaler des imbécilité pareil