Aqmi recrute de plus en plus de jeunes en Afrique de l’Ouest

0
Aqmi recrute de plus en plus de jeunes en Afrique de l’Ouest
Les agents de sécurité vérifient les corps sur ​​la plage de Grand Bassam après l'attaque menée par Aqmi en Côte-d'Ivoire, le 13 Mars 2016. © REUTERS/Joe Penney

Il fut un moment oĂą Al-QaĂŻda au Maghreb islamique (Aqmi) utilisait quasiment que des MaghrĂ©bins, des hommes Ă  la peau claire, pour commettre des attentats. Mais depuis quelques temps, et ça se confirme avec l’attaque de Grand-Bassam en CĂ´te d’Ivoire, Aqmi se sert de jeunes Ă  la peau noire, de plus en plus recrutĂ©s.

Ce qui a frappĂ© lors des derniers attentats et attaques jihadistes de Bamako,Ouagadougou, et de Grand-Bassam en CĂ´te d’Ivoire, c’est l’origine des assaillants. Ils sont quasiment tous des jeunes Ă  la peau noire. Leur nom de guerre et photos indiquent qu’ils ne sont pas du Maghreb, mais probablement originaires de pays de l’Afrique de l’Ouest, ce qui laisse penser qu’il y a un recrutement local important qui se fait, qui continue par se faire.

PARTAGER