Attaque contre la brigade de gendarmerie de Baguineda : Une voiture brûlée, le poste et le domicile du CB criblés de balles

9
Une vue du véhicule calciné du CB
Une vue du véhicule calciné du CB

Au moment où l’armée et les forces spéciales maliennes donnaient l’assaut final pour mettre fin à la prise d’otages à l’hôtel Byblos de Sévaré, région de Mopti, le samedi 8 août à l’aube, des terroristes prenaient d’assaut la brigade de gendarmerie et le Commandant de brigade (CB) de Baguineda. S’il n’y a eu ni mort ni blessé, les dégâts matériels par contre, sont importants. En effet, après avoir criblé de balles le poste de gendarmerie et le domicile du CB, le lieutenant Maïga, ils ont incendié sa voiture. Avec cette attaque très osée, il faut craindre pour la capitale, distante de Baguineda d’une trentaine de kilomètres seulement.

Dans notre parution du 27 mars 2015, nous attirions l’attention des plus hautes autorités sur la menace qui plane sur Bamako et environs. Nous titrions, en effet, ” Lutte contre le terrorisme, la forêt Faya sous étroite surveillance “. Quelques mois après, cette surveillance semble avoir baissé d’intensité alors que nous signalions une éventuelle présence de jihadistes dans cette forêt en ces termes : ” Sachant que la forêt Faya, laissée pour compte, est envahie par les braconniers et bandits de tous acabits, les populations se demandent si, comme à Bamako, la forêt ne renfermerait pas de jihadistes venus du nord à l’assaut de la capitale. Récemment, on a vu aussi de nombreux prêcheurs s’installer dans la Faya. Aujourd’hui, cette forêt est devenue un nid de bandits “.

Malgré l’alerte que nous avons donnée il y a quatre mois, les responsables en charge de la sécurité des personnes et de leurs biens ne semblent pas avoir mesuré la gravité de la situation. C’est ainsi que le samedi 8 août, vers 2 heures du matin, des individus, venus d’on ne sait où, ont ouvert le feu sur la brigade territoriale de gendarmerie de Baguineda à l’arme automatique. Les éléments de garde ont réagi promptement et énergiquement. Au même moment, un autre groupe prenait d’assaut le domicile du CB, situé juste derrière la brigade. Leur intention de faire le maximum de victimes ne souffrait d’aucun doute.

En effet, ils ont criblé la façade de la maison de balles avant de mettre feu à la Mercedes du CB. Plusieurs centaines d’impacts de balles sont visibles sur les façades de la brigade et du domicile du CB. Alertées, les autorités ont envoyé rapidement un renfort venu de Bamako et Kati sous la conduite du Capitaine Pascal Sangaré, commandant de la compagnie de gendarmerie de Kati, couvrant Kati, Kangaba, Kolokani, Nara et Koulikoro.

A la question de savoir qui  pouvaient être les assaillants et comment ont-ils opérer, le CB de Baguineda, le lieutenant Maïga, est resté très discret.  “ Pour le moment, nous travaillons à obtenir des indices pour remonter aux auteurs. Selon les premiers éléments dont nous disposons, les assaillants auraient opéré par divers groupes. Ils seraient venus à bord d’un véhicule pick up et des motos “ nous a t-il confié.

Avec l’attaque de la brigade de gendarmerie de Baguineda, les ennemis de la paix veulent créer une psychose au sein de la population et les autorités concernées ne semblent pas mesurer la gravité de la situation. Car, la sécurité passe avant la liberté. C’est pourquoi, il est grand temps d’initier des mesures rigoureuses quant à la circulation des personnes sur toute l’étendue du territoire national.

Diakaridia YOSSI

 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. c’est vrai je connais 6 femmes mariees il a ouvert des ateliers de couture pour elles.il a aide certaines a faire leurs divorce contre le gre de leurs epoux.les chefs militaires doivent serieusement enqueter sur son cas si non un jour il va faire honte a nos vaillants porteurs de tenue

  2. CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS LE CB TIEUTENANT MAIGA NE FAIS QUE FAIRE LA COURS AUX FEMMES MARIEES EN LES DISTRIBUANT DES MILLIERS DE BILLETS DE BANQUE LA PROCHAINE FOIS C’EST LE MARI LEGITIME D’UNE DE CES FEMMES QUI LE TUERA SUR SA FEMME DANS LE LIT DES MAISONS DE PASSE.LA PROCHAINE FOIS NOUS ALLONS PUBLIER LA LISTE DE CES MAITRESSES

  3. Il est souhaitable de se rendre à l’évidence et de comprendre que forcement c’est pas une oppération menée par les Djadiste. Il se pourait que c’est un cas de reglement de compte avec la gendarmerie.

  4. Je pense que la population doit coopérer sinon impossible de contourner cette menace.Depuis longtemps on aurait appris qu’il y a une présence de personnes dans des 4×4 qui viennent nuitamment à BAguineda et empêchent en ce moment aux populations de passer à cote et c’était le moment……

  5. heureusement il y,a pas de mort! la voiture du cb provient de racket ,de la vente de glace au nveau des brigades et escadron.a titre d,exemple un mdl ou mdl chef paye un vehicule après deux ans passés a selengué 👿 👿

  6. restez sur vos gardes gendarmes sans armes de selengué les rackettes peuvent vous couter la vie ❗

  7. “Alertées, les autorités ont envoyé rapidement un renfort venu de Bamako et Kati sous la conduite du Capitaine Pascal Sangaré”

    Les inconscients qui nous gouvernent n’ont toujours pas compris (ou pas voulu comprendre) à quoi sert un hélico de combat! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Ici, en 5 minutes à peine un hélico arrivait sur place et les assaillants étaient taillés en pièces!
    Au lieu de ça, on envoie des renforts (30 kilomètres de route!) et bien sur, les assaillants sont évaporés depuis longtemps quand les renforts arrivent! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    A CHAQUE attaque quasiment, ces chiens ont tranquillement le temps de repartir!…

    Mais bon! Nos froces armées n’ont pas d’hélicos, mais au moins, notre BOSS lui possède son Boeing!

    On ne peut pas tout avoir, pas vrai? 😥 😥 😥 😥

Comments are closed.