Attaque de Grand-Bassam (Côte d’ivoire) : Les deux suspects arrêtés au Mali ont parlé

0
Attaque de Grand-Bassam (Côte d’ivoire) : Les deux suspects arrêtés au Mali ont parlé

C’est le même noyau jihadiste qui a perpétré les attaques de Bamako, Ouaga et Grand Bassam. C’est du moins, la conclusion à laquelle sont parvenus les enquêteurs suite à l’aveu des suspects appréhendés au Mali, plus précisément à Goundam et Gossi dans la région de Tombouctou.

Les deux suspects arrêtés à Gossi et Goundam au Nord du Mali deux semaines après l’attaque de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire, ont été identifiés comme Ibrahim Ould Mohamed et Midy Ag Sodack Dicko. Le présumé cerveau de l’opération répondant au nom de Kounta Dallah reste à présent introuvable. Ibrahim Ould Mohamed et Midy Ag Sodack Dicko lui auraient servi de chauffeur et logeur. Ce sont les traces des  appels téléphoniques échangés avec lui qui ont permis leur arrestation.

Il ressort de leurs aveux, qu’il s’agit du même noyau à l’origine des attaques perpétrées à Bamako, Ouaga et Grand Bassam.

Les attentats en question, ont été planifiés par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) mais à travers des complices recrutés sur place. A ce stade, les enquêteurs soupçonnent fortement le FLM d’Hamadoun Koufa d’avoir facilité les enrôlements.  Ce dernier, faut-il le rappeler, a fait allégeance au groupe Ançar-dine D’Iyad Ag Ghali lequel est  affilié à AQMI.

Un autre aveu de taille tiré des deux suspects: le plan initial de l’attaque de Grand Bassam n’a pas marché comme prévu. Toute chose ayant eu pour effet de limiter le nombre des victimes (une cinquantaine dont 19 morts).

A l’heure actuelle, au moins 15 suspects ont été interpellés par la police ivoirienne.

B.S. Diarra

PARTAGER