Attentat-suicide dans la région de Gao : Deux jihadistes égyptiens tués

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Selon un site égyptien spécialisé dans les mouvements islamistes armés, deux jihadistes égyptiens ont trouvé la mort au nord Mali. Le site parle d’un dénommé  Cherif Khitab et Mahmoud Saidi qui sont décédés dans les opérations militaires en cours dans cette partie du territoire auparavant contrôlée par des groupes armés terroristes. Le site en question diffuse en boucle des vidéos des deux égyptiens dans d’autres zones de conflit avant leur arrivée au nord du Mali dont la date n’a pas été indiquée. Ils ont d’abord tous les deux participé à des attentats en Somalie contre des intérêts occidentaux.
Cherif Khatib dont le prénom de guerre est Abou Oubeida, s’est tué au cours de l’attentat-suicide perpétré contre une patrouille malienne dans la ville de Gao samedi dernier, dont le bilan était de deux soldats maliens morts et 5 jihadistes tués. A sa sortie de prison en Egypte, Cherif Khatib a participé activement dans la révolution égyptienne en particulier lors de l’attaque par des manifestants égyptiens de contre l’ambassade d’Israël en septembre 2011 au Caire ainsi que la manifestation des islamistes égyptiens contre la tutelle militaire après la chute de Moubarak. Après des escales dans plusieurs zones de conflit comme en Afghanistan, en Irak, Yémen etc. il a enfin posé ses valises à Gao en prélude à l’intervention française contre les islamistes. Il est mort quelques jours avant la naissance de sa fille dont il n’a pu voir le visage.
Quant à Mahmoud Saidi surnommé Abou Basiri l’Egyptien, les circonstances de sa mort n’ont pas été précisées mais le site affirme que c’est bien dans les opérations militaires en cours dans le septentrion malien qu’il est décédé. Mahmoud Saidi était notamment parmi les premiers hommes qui avaient fait irruption dans le bâtiment qui abritait la sécurité d’Etat à Nasr City au Caire lors de la révolution égyptienne en 2011.
Le site confirme par ailleurs la présence d’autres jihadistes égyptiens dans les opérations en cours au Mali au sein des groupes islamistes encore présents dans la région mais dit ne pas connaitre le nombre ni les véritables motivations.

Maciré DIOP

SOURCE:  du   7 mai 2013.    

2 Réactions à Attentat-suicide dans la région de Gao : Deux jihadistes égyptiens tués

  1. sankingba

    Pourquoi épargnent-ils les pyramides d’Egypte qui ne sont en fait que des tombes des plus grands cafres de l’humanité, pour venir s’en prendre avec folie rageuse aux tombeaux de Tombouctou? Est-ce cela la couleur de l’Islam? L’Egypte n’est-elle pas aux portes d’Israël? Et pourquoi moi mon Mali? Musulmans du monde, réfléchissez un peu. Dans le coran, il est dit qu’on ne doit pas s’en prendre injustement aux plus faibles. Pourquoi mon Mali? Parce que nous sommes des noirs d’outre Sahara? Je suis désorienté si tel est le vrai visage de l’Islam. Si les almoravides sont rentrer à Wagadou avec l’hallebarde, le musulman du 21ème siècle veut me charmer avec des bombes. Chers arabes du Qatar, de l’Egypte, de la Libye, de l’Iran, de l’Irak et de l’Afghanistan, est-ce réellement de l’islam ce que les maliens viennent de vivre? Allah est grand. Vous me faites révolter.