Deuxième jour de combats à Gao, dans le nord du Mali

24
Un soldat malien à Gao. | AP
Un soldat malien à Gao. | AP

GAO, Mali (Reuters) – De violents affrontements se sont poursuivis dimanche à Gao, dans le nord du Mali, entre des rebelles islamistes et les soldats maliens et français pour la seconde journée d’affilée, a-t-on appris auprès d’habitants.

 

C’est la troisième offensive majeure lancée sur Gao par les islamistes armés depuis que la ville a été reprise par les soldats français de l’opération Serval et l’armée malienne, fin janvier.

 

“Cette fois, ils sont nombreux et sont très déterminés”, a dit une source militaire à Gao.

 

“Nous essayons de les encercler. Un grand nombre d’entre eux ont été tués et d’autres se replient sur des maisons pour se fondre parmi la population”, a ajouté ce militaire s’exprimant sous couvert d’anonymat.

 

La France a déployé quelque 4.000 soldats au Mali dans le cadre de l’opération Serval, qui a débuté le 11 janvier. Des troupes africaines ont également pris position au Mali.

 

Ancien bastion des islamistes du Mujao, le Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest, la ville de Gao a été reprise le 26 janvier, avant que les forces franco-maliennes ne poursuivent au nord et repoussent les islamistes dans le massif montagneux de l’Adrar des Ifoghas, à la frontière avec l’Algérie.

 

Les premiers échanges de coups de feu samedi dans la soirée ont duré environ deux heures. Un groupe d’islamistes avait réussi à s’infiltrer dans la ville malgré les barrages de sécurité.

Le calme était revenu dans la nuit, mais les combats ont repris tôt dimanche matin, précisent des habitants.

 

Un correspondant de l’agence Reuters a vu quatre djihadistes se déplaçant dans la ville. Deux d’entre eux étaient armés de fusils d’assaut de type Kalachnikov, un troisième était équipé d’un lance-grenade RPG. Le dernier portait semblait-il une ceinture piégée.

 

Cheick Diouara avec Adama Diarra et Tiemoko Diallo à Bamako; Henri-Pierre André pour le service français

PARTAGER

24 COMMENTAIRES

  1. mon cousin le sergent chef modibo samake est decede le samedi a la suite de ses blesures qu,il avait eu au front …je demande a tout les blogueurs de maudire les jihadistes et leurs complices ou qu,ils se trouve…….paix a son ame ….mes condoleances a toute la grande famille samake de kati et de jitumu sido…..

    • Mes sincères condoléances.

      Le sergent chef Modibo Samaké a rejoint la famille des dignes fils du Mali. Qu’Allah l’accueille dans son paradis. Amen…

    • Frere Dibi….

      Comme je l’ai dit au paravant….quand quelqu’un a le cul en feu….il se fout pas mal de qui l’arrose….

      Si tu esperes que le role de la France en Syrie ou ailleurs va influencer les Maliens….c’est que tu n’a probablement pas vecu au Mali et tu n’as aucune famille a risque au Mali…

      Mon cher…a nos yeux a nous…le pays a frolle la catastrophe durant l’attaque de Kona….et il n’est pas encore sortie de la merde….alors on se soucie de nos problemes …

      A part … pour des tares….les priorites humaines commencent par…

      LA FAMILLE IMMEDIATE….LA FAMILLE ELOIGNEE ET LES AMIS…LES VOISINS….LE QUARTIER….LA VILLE…LE PAYS…ET AINSI DE SUITE….

      CE QUI SE PASSE EN SYRIE EST TRISTE ET UNE VRAIE CATASTROPHE….MAIS NOUS SOMMES D’ABORD PREOCUPPES PAR LE MALI…TOUT EN ESPERANT QUE LA MERDE SYRIENNE SOIT RESOLUE….

      Moussa Ag,…QUI PENSENT AUX SYRIENS…MAIS PLUS AU MALI…ET LA FRANCE NOUS A SAUVE LE CUL…JUSQU’A PREUVE DU CONTRAIRE….

  2. D’abord …

    QUE LE BON DIEU VEILLE SUR TOUS LES SOLDATS QUI SE BATTENT AU FRONT MALIEN DE LA GUERRE GLOBALE CONTRE CES MAUDITS TERRORISTES ….

    Maintenant….ces attaques de ces maudits fanfarons ne doit pas etre une surprise et vont continuer pendant longtemps …. C’EST L’ARME DU JIHADISTE ….

    Il faut comprendre que ces terroristes ne sont pas au nord du MALI par simple coïncidence … ou par dédain pour les maliens et la pratique de la chariah….ça n’a aucun sens …. Leur objectif a toujours été l’occident et sera toujours l’occident… d’ailleurs…

    MÊME SANS LES TERRORISTES …BEAUCOUP DE MALIENS SONT PRO CHARIAH …C’EST LA VIOLENCE AU NORD QUI A CALMER CERTAINS … SINON ON LES A VU À L’ŒUVRE PAR RAPPORT AU CODE DU MARIAGE…BANDE D’HYPOCRITES TARÉS ….!!!!

    Le nord du MALI est un sanctuaire idéal pour cette racaille qui ne peut plus dormir tranquille ailleurs …. et ils se battrons pour le garder …ou à défaut … en faire un nouveau front … pour alimenter leur propagande de recrutement d’autres cons comme notre frère DOUCARA ….mais avec des couu–uuillles de djihadistes…

    CES ATTAQUES VONT CONTINUER …CAR LES TERRORISTES VEULENT QUE LA FRANCE RESTE … IL FAUT ISLAMISER LE CONFLIT…

    ÇA LEUR PERMET DE RECRUTER ET SE FAIRE FINANCER PAR DES BATARADENS COMME “LES FRÈRES MUSULMANS” D’EGYPTE … ET TOUS LES CONNARDS DES PAYS ARABES ….

    La vraie porte de sortie pour la France réside à BAMAKO … où ils doivent débarrasser la racaille de SOLDATS RATÉS et installer un gouvernement élu et libre de ses actions …qui ne sera pas distrait par ces Ccchiens errants …. du CNDR ….

    Cela permettra aussi aux USA de jouer un rôle plus significatif ….et personnellement …je pense que leur expérience en Iraq et en Afghanistan fera une différence énorme …ils sont passés par le même chemin …. et ont compris le suivant ….

    IL N’Y A PAS MEILLEURE ARME CONTRE LE TERRORISME … QU’UN GOUVERNEMENT STABLE ….

    La France et surtout DJONKOUDA doivent comprendre que….

    IL NE SERA PAS POSSIBLE DE SAUVER LE MALI … ET SAUVER LES SOLDATS RATÉS EN MÊME TEMPS ….

    Cette racaille couchée à BAMAKO … DOIT ALLER AU FRONT OU AU DIABLE ….

    LE MNLA DOIT AUSSI ÊTRE DÉSARMÉ ….ET LE PLUSTOT POSSIBLE SINON LA FRANCE LE REGRETTERA ….

    CE SERA AU MALI DE COMBATTRE LE TERRORISME ….AVEC L’AIDE DES AUTRES ….

    Moussa Ag,… QUI PENSE QUE SANOGO ETSA RACAILLE … ET LE MNLA VONT RENDRE LE RETRAIT DE LA FRANCE TRÈS DIFFICILE …. CE SONT DES HERBES À COUPER POUR PERMETTRE À L’ARBRE MALIEN DE MIEUX POUSSER ET FOURNIR L’OMBRE NÉCESSAIRE POUR TOUT LE PAYS …ET COMBATTRE LE TERRORISME ….UN TRES LONG COMBAT…

    • Bien dit frere moussa ag, mais ils ne l’emporteront pas au paradis car ils seront tous extermines. Bon courage a tous les vaillants soldats au nord.

  3. Sot fougkg, tu veux savoir pourquoi l’armée n’arrive pas à sécuriser la villee de Gao ?? Demandes au chef de SERVAL au Mali qui se trouve à Gao… Si tu crois que ces mecs sont sous le froid à Nantes à raconter des bobards sur un clavier 😆 😆 😆 😆

  4. Cela sent l’enlisement des troupes coalisées comme en Irak, en Afghanistan ! Si la FRANCE se retire sur la pointe du pied comme chanté sur les antennes, en fin mars, ce sera le chaos! Et le changement de casquette de la troupe en celle de l’ONU en juillet n’augure absolument rien de bon car cela consacrera l’érection d’une RDC bis dans le Sahel !

  5. Cela sent l’enlisement des troupes coalisées comme en Irak, en Afghanistan ! Si la FRANCE se retire sur la pointe du pied comme chanté sur les antennes en fin mars, ce sera le chaos! Et le changement de casquette de la troupe en celle de l’ONU en juillet n’augure absolument rien de bon car cela consacrera l’érection d’une RDC bis dans le Sahel !

  6. il faut raser la ville de GAo, il faut la rayer de la carte comme ça on aura la paix

    • Hombrien
      💡 Toi tu n’auras jamais la paix meme si on raye le Mali de la carte 💡

  7. il doit y avoir beaucoup de MUJAO a Gao,
    la population est d’une part responsable s’il dénonce pas ces terrolistes. car il son nul part qu’a Gao ville. ils préparent et ils se regroupent c’est tout,ils ne s’infiltre pas.

  8. Nous disons à Dioncounda au Django malien et au gouvernement de rapidement résoudre le problème de la présence des MNLA

    Nous disons ils ont attaqués leur patrie avec leurs amis d’Ansar Eddine d’Aqmi de Boko Haram Mujao et consorts

    Nous disons donc s’ils ont attaqué ensemble ils sont maintenant ensemble à Kidal d’où ils quittent pour attaquer et se replier

    Nous disons à l’armée de faire le ratissage des zones libérées incluant les villages tout le long du fleuve Ils doivent vérifier les cases les maisons 1à1 les plafonds avec les détecteurs de métaux et cela en compagnie des chefs de village de quartier et arrêter toute personne étrangère pour interrogatoire et faire passer de vie à trépas tout suspect qui refuse d’obtempérer

    Nous disons au niveau des « check point » l’armée doit bien marquer 1ligne que ni véhicule ni humain ne doit dépasser en utilisant des barres de fer avec des pointes capable de crever n’importe quel pneu

    Nous disons cette ligne devra servir d’arrêt â tous les véhicules motos vélos charrettes etc et tout individu masculin devra y ôter tous ses habits du haut ses chaussures chaussettes coiffes et ceintures

    Nous disons entre cette ligne et l’endroit où seront stationnées les forces de contrôle il faut 1distance de 100mètres et les gens masculins devront y progresser lentement en tenant en l’air avec leurs 2mains leurs habits chaussures coiffes et ceintures

    Nous disons â Dioncounda au Django malien au gouvernement de ne point accepter la présence aux frontières et dans la zone nord des troupes des pays sous régionaux soit disant amis du Mali qui ont donné qui donnent le gîte le couvert les soins médicaux aux ennemis malgré les mandats internationaux

    Nous disons elles peuvent laisser entrer les ennemis qui ont leurs bases arrières dans ces pays frontaliers Par ailleurs les ennemis peuvent être infiltrés en leur sein pour après tuer les soldats maliens et ceux des autres pays comme cela se passe actuellement en Afghanistan Elles peuvent même vouloir être 1force d’interposition entre l’armée et les ennemis tels MNLA

    Nous disons qui dit force d’imposition dit force qui laisse l’ennemi passer progresser avec comme prétexte qu’elle n’est pas 1force d’intervention telle en RDC RCA etc

    Nous disons à la guerre on ne fait jamais la passe à l’adversaire

  9. A vous écouter, le mal est au nord, Bamako et le Sud c’est le bien. Et bien, non, la majorité des problèmes du Mali ont leur source à Bamako, tant dans la sphère politique que dans la société civile ou les forces de sécurité (armée et police confondue).
    Le problème du Mali, c’est Bamako. Ceux qui font semblant de l’ignorer devront assumer ce qui suivra.
    Et enfin, arrêter d’accuser la population de Gao ou d’ailleurs, elle, elle a subi toutes les occupations et fait face comme elle le peut. La population de Bamako ne c’est pas encore soulevée contre Sanogo… comme elle ne l’a pas fait contre ATT, la seule fois qu’elle est descendu dans la rue, c’est pour répondre à une demande de la direction islamique… pour lutter contre une évolution positive de la loi sur la famille !… et pour obéir à Sanogo et essayer de tuer le président par intérim. Donc ayez un peu de compassion pour les populations du nord qui subissent toutes les agressions (y compris celles de l’armée nationale).

  10. Bravo au saints jihadistes du Mujao. Ils continuent a demoraliser et efrayer l’armee terroriste et genocidaire du mali.

    La france va bientot retirer ses troupes, et les saints et venerables jihadistes auront le champ libre pour chasser l’AM jusque dans ses derniers retranchement. Pendant ce temps, le redoutable MNLA plus que jamais fort, se renforce de jour en jour et se prepare la guerre finale de liberation de toute l’integrite de l’Azawad. Wait and see… 😉 😉 😆 😆 😆 😛 😛 😛 😛

  11. eliminez les tous; terroristes et leurs protecteurs,car ils sont tous
    terroristes…Si non le Pir est a venir.
    Et l’avocat des terroristes est
    Et ces terroristes ne respectent aucun droit de l’homme.
    Que les politiciens se mettent a leurs places.et qu’aucun militaire malien ne soit poursuivi d’exactoins.
    Si ce ne sont les habitants de gao qui les protegent;c’est le mnla qui se deguise en mujao,acmi ou en n’importe quoi.
    Et pour moi le grand probleme du nord mali ne commencera que quand le mali se metra debout pour aller dans sa ville de kidal.Que l’armee malienne elimine tous les ennemis potencls des villes de gao,toumbtou avant de faire face a kidal.
    Oui!!!!!!!!!!!!!! il y a beaucoup de traitres chez nous au nord mali.
    que dieu nou aide a ceque nous-nous reformons.aaamiiiin!!!!!!!

  12. Il faut que les gens de GAO nous disent s’ils sont MUJAO ou maliens, la question est cruelle peut-être; mais comment comprendre que certains habitants de cette ville continuent à héberger, protéger et donner les positions de l’armée aux terroristes, fussent-ils des parents à eux. Un terroriste est un terroriste même si c’est ton frère de lait. Il y’a beaucoup de traître dans cette ville.

    • moi je dirais plutôt qu’ils sont du mujao et non maliens,sinon Gao n’est la seule ville qui a été occupee par les islamistes,certes la majorite de la population serait leur complice,mais ils finiront par se montrer,car ils ne seront non plus epargner par les combats

    • Chercher toujours des boucs émissaires, c’est de la lâchté. Tout le monde, y compris les militaires, sait d’où viennent les terroristes. Vous me direz que ce sont les gens de gao qui sont complices des djihadistes ayant attaqué tombouctou.

      Les populations de gao n’ont pas besoin de cacher qui que ce soit. Sachez que le jour où les gens de gao se rendront complices, la situation ne sera plus jamais maîtrisée. Les touaregs accusent les gens de gao comme complice des sudistes, les arabes les accusent de complices et mêmes les sudistes les accusent de complices. Hélas!

      Les gens de gao ont les nerfs suffisamment solides pour faire face à toutes ces accusations. Wait and see!

    • ns vivons la terreur des djuhadists et les salaud sur le web si les gens gao etait complisse le mali n existerait plus ignorants que vs etes tous….vs ignorez meme se qui se passe.band dignorant

Comments are closed.