Au Mali, des civils s’entraĂźnent pour chasser les islamistes du Nord

32

SOUFOUROULAYE — Dans une localitĂ© de la rĂ©gion malienne de Mopti (centre), prĂšs de 300 jeunes Maliens, tous des civils, s’entraĂźnent avec un instructeur militaire pour, disent-ils, aller combattre les islamistes armĂ©s occupant depuis cinq mois le nord de leur pays.

Des civils maliens s’entraĂźnent pour aller combattre les islamistes dans le nord du Mali, le 20 aoĂ»t 2012 (AFP)

“Je suis un jeune volontaire. Je ne peux pas voir une partie de mon pays sous contrĂŽle de +criminels+ et ne pas aller combattre!”, dĂ©clare Oumar TourĂ©, en rĂ©fĂ©rence aux groupes armĂ©s dominĂ©s par des islamistes qui ont pris le contrĂŽle du vaste Nord entre fin mars et dĂ©but avril, aprĂšs deux mois et demi d’attaques contre l’armĂ©e.

“Mohamed Ali”, un autre “volontaire” surnommĂ© d’aprĂšs le boxeur amĂ©ricain Ă  cause de son physique impressionnant, bombe le torse et se dit prĂȘt Ă  “faire Ă  la guerre aux ennemis du Mali”.

Au total, ils sont 285 jeunes, dont une trentaine de mineurs mais aucune femme, rassemblés sur un grand terrain nu à Soufouroulaye, une localité à une trentaine de kilomÚtres au sud-est de la ville Mopti.

Ils sont chĂŽmeurs, lycĂ©ens, Ă©tudiants ou fonctionnaires dĂ©placĂ©s des zones sous contrĂŽle des islamistes. Certains sont sympathisants ou membres du mouvement d’auto-dĂ©fense “Ganda Iso”, “Le fils du terroir” en langue songhoĂŻ parlĂ©e majoritairement dans le Nord.

“Un! Deux! Trois!”, hurlent-ils en choeur en entamant un exercice de mise en forme. Chacun tente de monter son genou droit vers son menton. Tous sont en tenue civile, certains portent des chaussures en plastique, d’autres sont pieds nus. L’ambiance est plutĂŽt bon enfant.

“On appelle ce camp +la base militaire+. Je suis +le contrĂŽleur gĂ©nĂ©ral+. J’encadre ces jeunes”, explique Oumar MaĂŻga, un militaire de l’armĂ©e rĂ©guliĂšre malienne qui fait office d’instructeur, alors qu’officiellement l’Etat malien ne reconnaĂźt pas ces milices.

“Contribution Ă  la guerre”

D’aprĂšs Oumar MaĂŻga, muet sur son grade, la formation se dĂ©roule en plusieurs phases: “formation morale pour que les jeunes soient aguerris, formation physique, et formation militaire avec exercices tactiques et de tirs”.

Les aspirants Ă  la guerre contre les islamistes “sont disciplinĂ©s”, soutient-il fiĂšrement. Pour en donner une illustration, il pousse un cri strident et aussitĂŽt les jeunes forment trois figures, un cercle, un triangle et un rectangle.

Les jeunes ont aussi des sĂ©ances d’apprentissage de tirs Ă  l’arme, une Kalachnikov. Un jeune, gaucher, s’y essaie, tire mais le coup ne part pas. Son arme n’Ă©tait pas chargĂ©e. “Si tu Ă©tais devant l’ennemi, tu serais mort”, lui dit l’instructeur avant qu’une averse n’interrompe les cours.

En attendant de pouvoir reprendre position sur leur terrain d’entraĂźnement, ils se regroupent dans un hangar qui fait office de cuisine. Leur repas, du riz avec de la sauce cuit dans deux grosses marmites, est prĂ©parĂ© par des femmes, elles aussi “volontaires”.

“C’est notre contribution Ă  la guerre. Il faut aider et encourager ces jeunes qui font la fiertĂ© de notre pays. Ici, des sympathisants donnent un peu de nourriture pour ces jeunes, d’autres un peu d’argent. Nous, nous participons aussi”, affirme une des cuisiniĂšres, Awa SamakĂ©, mĂ©nagĂšre Ă  Soufouroulaye.

D’autres “volontaires” pour le Nord suivent un entraĂźnement similaire sur un autre site dans la rĂ©gion de Mopti et dans un quartier dans le sud-est de Bamako oĂč ils sont encadrĂ©s par d’anciens militaires, d’aprĂšs une source sĂ©curitaire malienne.

MĂȘme s’ils ne sont pas officiellement reconnus, ces miliciens semblent tolĂ©rĂ©s par les autoritĂ©s.

Ce “ne sont pas des troupes militaires mais actuellement tous ceux qui veulent dĂ©fendre la patrie sont les bienvenus”, a dĂ©clarĂ© une source militaire sous couvert d’anonymat interrogĂ©e Ă  Mopti. Pour cette source, ces “volontaires” pour le combat pourraient venir en supplĂ©ment aux forces maliennes en cas de besoin, voire ĂȘtre intĂ©grĂ©s en partie dans l’armĂ©e.

 

AFP / 28/08/2012

PARTAGER

32 COMMENTAIRES

  1. je pense tu doit aller vivre avec ta famille Ă  gao juste pour quelques jours pour comprendre ce que vivent les populations.
    QU’est ce que tu appel propre fils de gao, ce des terroristes de diffĂ©rents nations qui sement la terreur alors ferme ta salle gueulle si tu ne connais pas la rĂ©alitĂ© du nord.Conrd

  2. g pense qu’il faut laisser gao comme ça aussi longtemps que possible car ce sont ses propres fils qui sement la terreur Ă  travers le commissaire de gao. Ce sont les nordistes qui ont fait le malheur de leur population , ils n’ont pas dit la vĂ©ritĂ© a ATT. Ces milices font de la propagande si jamais ils affrontent les islamistes ils seront tous massacrĂ©s.

  3. ENSEMBLE, A TRAVERS LA PARTICIPATION DE TOUS ET LA COOPÉRATION RÉGIONALE ET INTERNATIONALE, VIA UNE GUERRE INFORMATIONNELLE, LE TERRORISME SERA ÉLIMINÉ, DE MÊME QUE LA CRISE MALIENNE

    Bonjour,

    Les accrochages qui se sont produits, il y a quelques jours, entre des Ă©lĂ©ments du MUJOA/MNLA venant du Mali et l’armĂ©e NigĂ©rienne, montrent l’efficacitĂ© d’une guerre informationnelle, axĂ©e sur des renseignements et informations, vĂ©rifiĂ©s et sĂ©curisĂ©s, fournis par la population ou par les pays de la rĂ©gion sahel ou par des partenaires rĂ©gionaux et internationaux.

    Ces renseignements et informations, gĂ©rĂ©s par les forces de dĂ©fense et sĂ©curitĂ© sous l’égide du Haut conseil de l’Etat et des ministĂšres concernĂ©s, permettront, aprĂšs vĂ©rification et corrĂ©lation et sĂ©curisation, de localiser, avec prĂ©cision, les terroristes ou les trafiquants.

    UNE TELLE GUERRE EST LE SEUL MOYEN EFFICACE POUR VENIR A BOUT DU TERRORISME ET DE LA CRISE MALIENNE.

    UNE GUERRE INFORMATIONNELLE DOIT ÊTRE AU SERVICE DES FORCES DE DÉFENSE ET SÉCURITÉ QUI DOIVENT L’UTILISER QUAND IL LE FAUT, COMME IL LE FAUT ET AVEC LES MOYENS QU’IL FAUT.

    Certaines informations n’ont un sens qu’à un instant donnĂ©, passĂ© cet instant elles peuvent devenir obsolĂštes (non utilisables), donc l’aspect temporel est important.

    En plus, il est important d’avoir la capacitĂ© et les moyens pour faire face afin que d’éventuels problĂšmes, de logistique par exemple, ne puissent pas bloquer ou entraver le processus.

    Ce n’est qu’à travers la participation de tous et Ă  travers la coopĂ©ration rĂ©gionale et internationale que la lutte contre le terrorisme sera efficace.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  4. avec un peu de chance ,peut etre meme qu’il arriveront Ă  debarasser le Mali de Sanogo ?? :mrgreen: :mrgreen:

  5. ARTICLE PROPAGANDE POUR FAIRE PASSER NOS JEUNES VOLONTAIRES POUR DES INCAPABLES

    MAIS ATTENDEZ SEULEMENT …

    ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  6. Il faut former le maximum de maliens a manipuler les armes cest la seule solution de bouter hors de notre pays les criminels, ils ont plus peur d’une population formee qu’une armee.

  7. Nous disons partout dans le monde quand 1zone fut occupĂ©e ou est occupĂ©e par l’ennemi les hommes et femmes valides de cette zone s’organisent en rĂ©seaux ou groupes de rĂ©sistants et rĂ©sistantes et usent de tout autour d’eux et font des embuscades et guet apens pour faire passer de vie Ă  trĂ©pas les occupants avant l’arrivĂ©e et durant la venue de l’armĂ©e rĂ©guliĂšre

    Nous disons donc que les hommes et femmes valides des zones occupées au Mali ne sauraient se déroger à ce principe sacro-saint
    Nous disons partout dans le monde ces résistants et résistantes ont été ou sont appelés « milices ou bandes armées » par les ennemis et leurs collabos

    Nous disons aux Gandakhoye Gandasho aux hommes et femmes valides des zones occupĂ©es qu’il n’existe pas et il n’a jamais existĂ© dans le monde de bons ennemis 1ennemi est 1ennemi et doit ĂȘtre considĂ©rĂ© comme tel et combattu mĂȘme fussent ils des parents au service de pays et puissances Ă©trangers et qui en outre ont tuĂ© violĂ© des citoyens lambda

    Nous disons partout dans le monde dialoguer avec l’ennemi ou ĂȘtre l’ami de l’ennemi c’est ĂȘtre 1traite 1collabo et en plus on peut ĂȘtre condamnĂ© Ă  la peine capitale ou Ă  vie aprĂšs la victoire sur l’ennemi tel fut le cas du MarĂ©chal PĂ©tain et son gouvernement qui collaborĂšrent avec l’ennemi nazi bien qu’il fut le grand hĂ©ros de la victoire de la France contre l’Allemagne lors de la 1Ăšre guerre mondiale

    Nous disons par contre quand on fait de la rĂ©sistance aprĂšs la victoire sur l’ennemi toute la Nation vous est reconnaissante tels furent les cas de Jean Moulin AndrĂ© Malraux Marie Madeleine Foucarde Germaine Tillon etc

    Nous disons que la guerre comporte plusieurs manches on peut perdre la 1Ăšre mais gagner la guerre

    Nous disons aux hommes et femmes valides des zones occupĂ©es de ne pas Ă©galement s’allier ou soutenir ces faux islamistes portants les habits turbans et barbes musulmans SuppĂŽts de Satan d’Ansar Eddine AlquaĂŻda Maghreb Mujao et consorts car le Jour du Grand Jugement devant ALLAH ils diront que ALLAH sait qu’eux sont les adeptes et fidĂšles de Satan et qu’ils usaient de ruses et d’astuces sataniques pour avoir d’autres adeptes et que c’est de votre propre grĂ© que vous les aviez rejoint dans leur faux Djihad

    Nous disons ce Jour lĂ  il sera tard et vous direz comme Ă©crit dans le St Coran « Ah ! si un retour nous Ă©tait possible ! Alors nous les dĂ©savouerions comme ils nous ont dĂ©savouĂ©s ! » Ainsi vous ne pourrez sortir des feux de l’Enfer leur habitat naturel

    Nous disons que DIEU La Tout Puissant dit « Aide toi et je t’aiderai » Nous leur demandons de faire sienne cette parole divine

    Nous disons partout dans le monde les rĂ©sistants et rĂ©sistantes qui ont combattu les ennemis ont fini par toujours gagner car DIEU Le Tout Puissant Le Tout MisĂ©ricordieux Etend Sa Protection et Apporte Son Soutien aux faibles opprimĂ©s qui s’aident en se dĂ©fendant

    Nous disons sourtout si c’est contre les criminels narcotrafiquants d’Aqmi les faux islamistes Suppîts de Satan fidùles et adeptes de Dajal d’Ansar Eddine Mujao et consorts les bandits sans foi ni loi de rebelles touaregs voleurs violeurs tueurs sur des bases raciale tribale de MNLA

    Nous demandons Ă  DIEU Le Tout Puissant Le Tout MisĂ©ricordieux d’Etendre Sa Protection sur le Mali qu’Il anĂ©antit le grand complot contre le Mali qu’IL retourne le complot contre les ennemis internes et externes du Mali et qu’IL fasse que le Mali retrouve son unitĂ© son honneur sa gloire dans 1vrai Ă©tat dĂ©mocratique

  8. Il le fallait… Mieux vaut tard que Jamais!!! Surtout ” Laches=Fougari de tout genre” S’il vous plait abstenez vous de commenter… 😳 😳 😳

  9. en ces jeunes, je ne vois que de potentiels criminels ou coupeurs de routes. Voyez ce qui se passent en cĂŽte d’ivoire avec ces milices armĂ©es qui se baladent dans la nature.

  10. Dans tout ça c’est les opinions divergentes des politiciens et des autres citoyens maliens par rapport Ă  la conduite Ă  tenir face Ă  cette invasion qui est des plus Ă©tonnantes. quant aux jeunes volontaires leur initiatives est un acte patriotique qui risque de s’affronter contre les intĂ©rĂȘts et les calculs politiciens, dont souvent les ficelles sont tirĂ©es trĂšs loin du pays des GANDA IZO (le Qatar, la France et l’Angleterre) et avec la complicitĂ©s des maliens tapis dans les salons de Bamako. Le dĂ©nominateur commun tous ces complices reste le pĂ©trole, l’uranium…….
    Merci le jeunes, mais rangez vos fusils, car vous n’aurez ni l’occasion et ni mĂȘme la chance de les utiliser tant que vos frĂšres ainĂ©s collaborent avec les vrais agresseurs de votre pays.

  11. Pour moi, le recrutement et la formation de ces badaux “soi-disant soldats” ne fera qu’assombrir le futur du Mali. Resistance d’accord, mais pas dans ce desordre. Ils sont encadres par des inconnus, non reconnus par le gouvernement, non armes et vous voulez qu’ils defendent le pays, par quel moyens? et puis apres, que vont ils devenir ces milices armees? rentrer chez eux? je crois pas. Certains parle de les integrer, mais ca tout le monde comment cela pourra evoluer (des mecontents avec armes dans la nature…) Il faut que le gouvernement trouve une solution que ces milices et le COREN doit appuyer la resistance pacifique des jeune du Nord.

  12. C’est un geste de dĂ©sespoir mais vs seriez peut ĂȘtre utile en cas de guerria aprĂšs une offisive s’il en aura de l’armĂ©e

    • tu es sur place donc ne dit pas ” vous ” puisque tu devais ĂȘtre parmi eux
      peu importe ton Ăąge

  13. Formez des bataillons specialises pour traquer et tuer les apatrides du mnla.Ne donnez aucune chance a la tete du serpent de repousser et faites leur payer les malheurs des popultions du nord et l honneur terni du mali

      • ce que je dis c est ce qu envisagent les gens de gao et toumboutou,et ils vont le faire parce qu on ne laissera pas impunis les actes de barbarie, et, dans tous les cas rien ne sera plus comme avant on en a marre de ces tsiganes armĂ©s

    • Je vois que la haine que vous avez contre le MNLA obstrue toujours votre jugement. a l’heure actuelle le MNLA ne constitue pas un danger, ce sont plus tĂŽt Ançar Dine et le Mujao!
      Le masque est tombĂ© et tout le monde sait qu’un petit bataillon de 100 soldats peut venir Ă  bout du MNLA, alors parlons des vrais problĂšmes…

  14. oui, bien sur ils vont libĂ©rer le nord c’est ça!!!! Foutaise!!! Pourquoi l’armĂ©e est partie en debandade alors? c’est pas ces guignoles qui vont libĂ©rer quoi que ce soit. Ils vont juste aller massacrer quelques campement dans le gourma et revenir comme d’habitude. Les islamistes, c’est pas des enfants de choeur. Il ne suffit pas de bouffer du riz Ă  Mopti pour libĂ©rer le nord.
    C’est vraiment du n’importe quoi ce pays.

    • En fait les guignols de Mopti sont le prochain probleme du Mali. Il va falloir construire des prisons avec le fric alloue a la construction des ecoles et centres de sante. Les maliens sont aveugles par une fiertee mal placee, en plus ils ne comptent que sur Dieu d’abord et apres en eux meme. Ils sollicitent tellement Dieu que chaque fois qu’ils l’appellent, il regarde une autre direction et pense a autre chose! Fouttez lui la paix et travaillez!

  15. Bingo!
    Les civils vont prendre leur responsabilitĂ© et se battre Ă  la place des militaires….

  16. Voila un exemple qui doit inciter les dirigeants Ă  la formations des jeunes maliens pour le Service National”. Ce service aura l’avantage de former des citoyens modĂšle ayant le sens de la patrie du devoir de le dĂ©fendre par tout moyen.

  17. Aux occidentaux, si vs ne ns aidez pas alors ns rendons la zone ingerable. Ns ne tolérons aucune election sans la libération de nos territoires.

  18. Que Dieu vous protege.Est ce que une personne sait comment acheminer de l’aide jusqu’a ces personnes merci d’avanvce.

  19. Du courage, le mali sortira grand plus grand qu’avant. Tous ensemble pour la mĂšre patrie

Comments are closed.