Au Mali, l’impatience monte face aux tergiversations internationales

31
Des Maliens manifestent en faveur d’une intervention militaire dans le nord du pays, Ă  Bamako, le 8 dĂ©cembre 202 (AFP)

BAMAKO — Devant les tergiversations de la communautĂ© internationale sur une intervention militaire pour libĂ©rer le nord du Mali des islamistes armĂ©s, l’impatience monte chez les Maliens qui se disent prĂȘts Ă  faire eux-mĂȘmes la guerre pour prendre leur “propre destin en main”.

RĂ©clamĂ© Ă  nouveau par le Mali le 5 dĂ©cembre devant le Conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU, le dĂ©ploiement d’une force internationale, qui pourrait ĂȘtre de 3.300 hommes selon le projet soumis par Bamako et la CommunautĂ© Ă©conomique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CĂ©dĂ©ao), suscite toujours des divergences, notamment sur le calendrier et la feuille de route.

Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’ONU, Ban Ki-moon, lui-mĂȘme, a mis en garde contre les risques d’une intervention armĂ©e. Bien que “sans doute nĂ©cessaire en dernier recours”, il estime qu’elle pourrait ruiner toute chance de solution politique, alors que pour la premiĂšre fois, le gouvernement malien, les islamistes d’Ansar Dine et la rĂ©bellion touareg du Mouvement national de libĂ©ration de l’Azawad (MNLA) – Ă©vincĂ©e du Nord – se sont engagĂ©s en dĂ©but de semaine Ă  Ouagadougou Ă  nĂ©gocier.

Mais, sur place, les Maliens s’impatientent, estimant que, face Ă  ces atermoiements, le pays n’a qu’Ă  compter sur ses propres forces.

“De toute façon, Ă  un moment donnĂ©, l’armĂ©e malienne sera obligĂ©e de prendre ses responsabilitĂ©s. Des prĂ©paratifs sont en cours pour prendre notre propre destin en main”, assure sous couvert d’anonymat un haut fonctionnaire du ministĂšre de la DĂ©fense, sans plus de dĂ©tails.

Joint au tĂ©lĂ©phone Ă  SĂ©varĂ©, prĂšs de Mopti (centre), Ă  la frontiĂšre avec les zones contrĂŽlĂ©es depuis huit mois par Al-QaĂŻda au Maghreb islamique (Aqmi), le Mouvement pour l’unicitĂ© et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et Ansar Dine, un militaire malien dit “n’attendre que les ordres des politiques pour marcher sur le Nord”.

Samedi, un millier de manifestants ont appelĂ© Ă  Bamako Ă  soutenir l’armĂ©e malienne et au dĂ©ploiement rapide de la force internationale. “L’ONU ne doit pas laisser tomber le Mali”, pouvait-on lire sur les banderoles.

“La souffrance des populations”

Le dĂ©ploiement d’une force d’intervention ne devrait pourtant par intervenir avant l’automne 2013, selon le chef des opĂ©rations de maintien de la paix de l’ONU, HervĂ© Ladsous, le temps notamment de rĂ©organiser l’armĂ©e malienne.

“La libĂ©ration du Nord est d’abord de la responsabilitĂ© de notre armĂ©e. Qu’elle commence les opĂ©rations, et vous verrez que le discours des Nations unies va changer”, s’impatiente Lassana TraorĂ©, un jeune de Magnambougou, un quartier de la capitale malienne.

“Ban Ki-moon ne vit pas sur la mĂȘme planĂšte que nous! Quand j’entends qu’il faut attendre septembre 2013, ça m’Ă©coeure”, s’indigne-t-il.

Signe de cette exaspération, 4.000 jeunes Maliens ont déjà déposé à Bamako un dossier auprÚs des autorités militaires qui ont lancé du 1er au 10 décembre un processus de recrutement de 2.000 volontaires pour combattre dans le Nord.

ParallÚlement, des blindés et des armes achetés par le régime du président déchu Amadou Toumani Touré et qui étaient bloquées en Guinée depuis juillet sur ordre de la Cédéao, sont arrivées cette semaine à Bamako sous les vivats des habitants.

Dans le Nord, oĂč les islamistes ont multipliĂ© les exactions en imposant une application rigoriste de la charia (loi islamique), le mĂ©contentement est palpable.

“Je suis en colĂšre contre la communautĂ© internationale. Je me demande s’ils mesurent Ă  leur juste valeur la souffrance des populations ici”, s’Ă©nerve Mohamed TourĂ©, un habitant de Tombouctou (nord-ouest), contrĂŽlĂ©e conjointement par Aqmi et Ansar Dine, selon un journaliste de l’AFP qui s’est rendu en fin de semaine dans cette ville.

Pour un autre habitant, il y a urgence: “A Ouagadougou, Ansar Dine affirme qu’il n’est plus avec Aqmi, mais sur le terrain, ils sont toujours ensemble”.

PARTAGER

31 COMMENTAIRES

  1. Django Sissoko, pressenti premier ministre ???
    Le Mali m’étonnera toujours. La politique ici n’est qu’un jeu de chaises musicales entre clan au pouvoir. Comment peut on imaginer qu’aprĂšs le coup d’état de Sanogo et la volontĂ© de nettoyer la scĂšne politique, on ose manigancer des choses pour que Django Sissoko, cet homme sans conviction ni morale digne, devienne premier ministre du Mali en cette pĂ©riode unique de notre histoire.
    Les concertations nationales sont un espace de validation de projets indĂ©cents Ă  la conscience malienne. On veut nous imposer un pion manipulable par la France et par le Burkina Faso. Django Sissoko a montrĂ© combien il change au grĂ© du vent et de ses intĂ©rĂȘts personnels. Ce monsieur, Premier Ministre, c’est l’établissement du Mali dans une crise sans fin. Notre mĂ©diateur national, qui n’a rein fait pour nous sortir de cette crise, Ă  part se mettre au service de la Primature, avec rang de ministre dans des circonstances assez flou.
    Ministre sous GMT, RĂ©dacteur de la constitution sous ATT 1er, MĂ©diateur de la RĂ©publique sous ATT 2iĂšme, Conseiller SpĂ©cial avec cumul de poste sous Dioncounda TraorĂ© par intĂ©rim, aujourd’hui Django Sissoko ambitionne d’ĂȘtre premier ministre et il fait tout pour y parvenir sans Ă©tat d’ñme.
    Nous ne pouvons accepter une telle comĂ©die politique. GMT est il rĂ©ellement derriĂšre ce coup d’état ? Sanogo se fait il manipulĂ© depuis le dĂ©but ?

    Ceci n’engage que moi

    • pandore cher ami tu as 15 ans de retard , rien ne changera ceux contre qui le bas peuple a la haine vont toujours tirer leur Ă©pingle du jeu , les misĂ©reux qui ont cautionnĂ© , marcher pour soutenir la junte vont mourir de faim comme ceux qui sont aller sur le tarmac de l’aĂ©roport senou pour empĂȘcher les chefs d’Ă©tat d’atterrir . Ce que le bas peuple n’a pas compris c’est que le Mali d’aujourd’hui est construit comme un building moderne , quand ça s’Ă©croule les Ă©tages d’en haut Ă©craseront toujours ceux d’en bas , ça ne tombera jamais sur le flanc , beaucoup de ses pillards des caisses de l’Ă©tat ont mis assez d’argent de cĂŽtĂ© Ă  un point qu’ils peuvent vivre mĂȘme des annĂ©es sans aucun revenu ce qui est loin d’ĂȘtre le cas de la majoritĂ© des maliens. Beaucoup on pensĂ© que leur tour Ă©tait arrivĂ© pour se remplir les poches mais la rĂ©alitĂ© est que les revenus de la majoritĂ© des bamakois que je connais ont baissĂ© ne serait-ce par rapport Ă  l’obligation de solidaritĂ© envers ceux qui n’arrivent pas Ă  joindre les deux bouts , et beaucoup de ceux qui sont en difficultĂ© financiĂšre, en mars Ă©taient tous enthousiaste du coup d’Ă©tat , mais le meilleur juge c’est le temps .

  2. vous savez c,est dans les critiques qu,on voit et corrige c,est erreur,c,est les vraies ami(es) qui nous ouvrent les yeux pour mieux analyser une situation et savoir faire une auto-critique,dc pour moi blanche neige s,interesse à notre probléme et aime notre pays!!!!

  3. Blanche neige, qu’as-tu contre le Mali et les Maliens ?
    Tu es un bouc émissaire de Blaise Compaoré ?
    Blanche neige, qui que tu sois, tu es un malade mental, un triste ignare atteint d’une cĂ©citĂ© intellectuelle sans prĂ©cĂ©dent.
    Qu’est-ce que le MUJAO ? un conglomĂ©rat d’idĂ©ologies obscurantistes fondĂ© en AlgĂ©rie de la fin des annĂ©es 80 au dĂ©but des annĂ©es 90. FIA, GIA, GSPC, AQMI, dont une phalange se fait aujourd’hui appeler MUJAO.
    Pendant une quinzaine d’annĂ©e, l’AlgĂ©rie les a combattus sans jamais rĂ©ussir Ă  les dĂ©faire totalement. C’est en dĂ©sespoir de cause qu’elle s’est rĂ©solue Ă  les pousser chez le voisin MALIEN.
    MalgrĂ© les cris de cƓur, les appels des pieds et des mains de l’ex prĂ©sident Malien Amadou Toumani TourĂ© pour la tenue d’une confĂ©rence sahĂ©lo-saharienne sur le sujet, l’AlgĂ©rie et la Mauritanie ont toujours fait la sourde oreille. La peur de voir ces gens-lĂ  retourner chez eux les a fait torpiller toutes les bonnes actions, notamment le CEMOC qui n’a existĂ© que de nom et qui n’a Ă©tĂ© mis en Ɠuvre que par le Mali, avec le droit de poursuite accordĂ© aux autres pays et dont il n’a eu aucun bĂ©nĂ©fice de la part de l’AlgĂ©rie.
    D’oĂč sont parties les offensives qui ont plongĂ© le Mali dans le chaos actuel ? RĂ©ponse : la Mauritanie.
    Qui abritait le MNLA avant cette offensive ? RĂ©ponse : la Mauritanie.
    Je ne vous apprends pas, blanche neige que mĂȘme pour mieux entrer et solidement s’implanter, les colonisateurs ont toujours eu besoin de traĂźtres locaux pour accomplir leurs forfaits.
    La Mauritanie et le Burkina Faso ont apporté la preuve que cette façon de faire reste encore de mise en Afrique et pour le compte des maßtres Européens.
    Pour terminer, la dĂ©faite de l’armĂ©e Malienne Ă©tait quelque chose de normal, que pouvait faire cette armĂ©e face Ă  une coalition qui a emportĂ© l’armĂ©e de KADDAFI, considĂ©rĂ©e comme l’une des plus puissantes de l’Afrique.
    Ignorez-vous le rÎle que la France de NICOLAS SARKOZY a joué aux cÎtés des bandits du MNLA ?
    Vous souvenez-vous des propos de ALAIN JUPPE ?
    Encore une fois je porte Ă  l’attention de tous les renĂ©gats du Burkina Faso, et de la Mauritanie que lorsqu’on se cache pour aider l’ennemi Ă  brĂ»ler la case du voisin, Dieu brĂ»lera la vĂŽtre en plein jour.

    • Ă  mbĂ© faso fĂ© : je n’ai rien contre le Mali et les maliens si ce n’est que je vous trouves ridicules quand vous jouez les va t’en guerre ! A part peut etre une centaines d’individus ,ce ne sont pas les rebelles lybiens qui ont envahit le Nord 😉 😉 alors que je me moque de vos bidasses trouillards qui se sont sauvĂ©s comme des lapins ,je crois en avoir le droit .Que ne vous aurait on pas entendu si çà c’etait passĂ© dans un autre pays que le Mali :mrgreen: ………………..Pour toi tous vos malheurs viennent de Mauritanie ,et Sanogo il est tombĂ© du ciel ou c’est un espion mauritanien ?? 🙄 🙄
      tu en veux Ă  tous les pays qui vous entourent parce que tu as trop honte que la mer.de dans laquelle vous pataugez vient de chez vous et pas d’ailleurs . ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

      • Blanche neige, arborer le drapeau Français devant ton pseudo ne fait pas de toi un français. Tous le Maliens et tous les observateurs Ă©quilibrĂ©s sont unanimes lĂ -dessus que sans l’irruption de Sanogo sur la scĂšne, le nord du Mali serait quand mĂȘme tombĂ©, mais pas de cette façon aussi ridicule. Un coup d’Etat arrive en plein temps de guerre, la chaĂźne de commandement militaire est brisĂ©e, et vous voulez que quelque chose de bien ressorte de tout cela.
        Vos rĂ©actions supposent que vous n’ĂȘtes pas au fait de l’actualitĂ©, donc non qualifiĂ© pour des affirmations qui frisent la gratuitĂ©. Tous les jours que Dieu fait, vous Ă©crivez des insanitĂ©s sur le mali, Ă  croire que votre plume est celle d’un revanchard qui nourrit une aversion ou une haine viscĂ©rale pour le Mali et les Maliens.
        Nicolas Sarkozy a jurĂ© et programmĂ© la perte du Mali depuis l’Ă©poque oĂč il Ă©tait ministre de l’intĂ©rieur jusqu’Ă  sa prise de fonction prĂ©sidentielle et cela pour des raisons que je m’en vais vous Ă©numĂ©rer :
        – Le refus du prĂ©sident ATT de signer le pacte sur l’immigration qu’un certain Blaise CompaorĂ© s’est empressĂ© de signer. Ce fut le premier camouflet pour le “Hongrois”.
        – La grande marche organisĂ©e par la sociĂ©tĂ© civile Malienne pour protester contre la venue de Nicolas Sarkozy au Mali. Il prit cela pour un affront.
        – L’opposition du Mali Ă  toute guerre contre Mouammar Kaddafi et la Libye, et la trĂšs grande mobilisation sans prĂ©cĂ©dent en Afrique qui s’en est suivie. TroisiĂšme camouflet pour “Hitler” Sarkozy.
        Tous ces revers lui ont été assénés par le Mali et les Maliens.
        Quelques semaines avant le dĂ©clenchement des hostilitĂ©s, les leaders du MNLA Ă©taient reçus Ă  l’ÉlysĂ©e et au quai d’Orsay oĂč Alain JuppĂ© les assura du soutien inconditionnel de la France.
        Je t’apprends, blanche Neige que le MNLA qui n’existe plus qu’Ă  Ouagadougou (et pour cause),n’est pas reprĂ©sentative de toute la communautĂ© TouarĂšgue. La grande majoritĂ© des TouarĂšgues ( IDNAN, IMGHAD etc..) et toutes les autres communautĂ©s(SONGHOI, PEULHS, KOUNTAS, ARABES et BERBERES etc..) Ă©tant opposĂ©es aux errements de ces renĂ©gats sans patrie qui passent leur temps Ă  voler, piller, assassiner.
        je ne sais pas d’oĂč tu viens Blanche Neige, mais si tu es ressortissant d’un pays qui abrite une communautĂ© TouarĂšgue ifhoras, attends-toi Ă  faire face Ă  l’effet domino.
        Je prie le bon DIEU ALLAH afin qu’il t’accorde la longĂ©vitĂ© requise pour assister, Ă  temps opportun, au grand dĂ©ballage qui sera fait le moment venu. Beaucoup de commentateurs et d’Ă©crivains du Dimanche comme toi en auront pour leur plume ce jour-lĂ . Il y’aura bel et bien un bilan.

        • mbĂ© faso fĂ© ,lĂ  tu nous fait un coup d’anti sarkosysme primaire ,pourtant çà fait dĂ©jĂ  7 mois qu’il n’est plus president .
          Pour ton premier paragraphe je suis d’accord ,l’effet Sanogo a accelerĂ© la deblacle ,mais le manque de motivation des troupes aussi .
          Qu’ATT ait refusĂ© de signer le pacte de l’immigration , çà a certainement plus gĂ©nĂ© les maliens demandeurs de visas et auquels ils ont Ă©tĂ© refusĂ©s que Sarko . Tu sais comme moi qu’il y a toujours des moyens de retorsion ,c’est le pot de terre contre le pot de fer !
          La sociĂ©tĂ© civile qui ne voulait pas voir Sarkosy au Mali ,çà ne represente rien ,meme si c’etait humiliant pour Sarko ,alors qu’ATT etait toujours fourrĂ© Ă  Paris .
          Les representants du MNLA ont Ă©tĂ© reçus par JuppĂ© au Quai d’Orsay ,mais pas Ă  l’ElysĂ©e par Sarko . Ce n’est pas parce qu’ils ont Ă©tĂ© reçus qu’ils ont Ă©tĂ© soutenus pour autant .Depuis les printemps arabes et meme avant , des opposants Ă  certains regimes politiques ont Ă©tĂ© reçus ce qui ne signifiait pas forcĂ©ment qu’ils etaient approuvĂ©s . Je crois me souvenir que pendant la guerre d’AlgĂ©rie ,le Mali a reçu et protĂ©gĂ© Bouteflika , vrai ou pas ???
          pour terminer je suis bien toubab .Tu reproches aux touaregs d’etre apatrides ,mais le peuple touareg a toujours vĂ©cu dans le desert sans se soucier des frontiĂšres qui n’existaient pas dĂ©jĂ  du temps de leurs ancetres ,tu ne peux donc pas les traiter d’apatrides .

  4. Ce n’est pas la marche qui reglera ce problĂšme.Disons la vĂ©ritĂ© Ă  qui de droit.

  5. tres bien,mes freres maliens,il faut l’union pour gagner cette guerre,et si on commence cette guerre maintenant,vous verez qu’on aura de l’aide de nos pays amis,laissez tomber nos preferences personnel de cote,att est partis et ne reviendra plus mais le mali reste,quand a l’armee,elle doit assumer ses responsabilites qui est de defendre la patrie et ne plus faire d’erreur…VIVE LE MALI,VIVE SON ARMEE,VIVE SON DRAPEAU.

  6. 💡 que les Maliens du nord se soulevent tout de suite et les rebelles seront en desaroi, et l’ Armee Malienne les finira en un moins de temps ❗

    ❗ ❗ C’ EST LE PEUPLE QUI FAIT UNE GUERRE , PAS UNE ARMEE SEULEMENT QUI D’AILLEURS EST TOUJOURS ALIMENTEE DE SON PEUPLE EN HOMMES ET FEMMES ❗ ❗

    • tu veux que le Nord soit perdu definitivement ???? les maliens du Nord vont se soulever avec quoi ? des batons contre des kalachs c’est perdu d’avance .Quant Ă  l’armĂ©e malienne ,meme avec les 3300 soldats de la CEDEAO elle a peu de chances ,alors seule tu reves !

      • 😳 ca sent la france collaborationiste et la guerre des tranchees, qui ne sont que des methodes de ce peuple 😛
        💡 les habitants dunord se leveront comme les Bobos et autres contre leurs envahisseurs ❗

      • La population de nord demande pas leurs libĂ©ration au contraire ils veulent pas de l’armĂ©e et police de sud qui vite que de la corruption et la raquette des citoyens

      • La population de nord demande pas leurs libĂ©ration au contraire ils veulent pas de l’armĂ©e et police de sud qui vive que de la corruption et la raquette des citoyens

  7. Je m’adresse Ă  Blanche Niege. Ta rĂ©action est l’image de ton Ă©ducation. Parmis des Maliens impatients il ya des gens qui sont plus ĂągĂ©s que tes deux parents a qui dois beaucoup de respect.

    • Gnousso ,dans mon education il y a certainement une lacune : on ne m’a jamais appris la corruption 😉 😉
      ensuite concernant mon post , si injure il y a ,c’est celle des soldats maliens qui ont desertĂ© Ă  grande echelle au printemps 😉

      • 😆 BLANCHE NEIGE QU’ EST CE QUE TU NOUS APPRENDS, A NOUS ET A NOTRE ARMEE , A NOTRE PEUPLE ❓ TE CROIS TU SUPERIEUR OU TON PEUPLE SUPERIEUR ❓

        😆 ❗ ❗ PENSES-TU VRAIMENT POUVOIR INFLUENCER LES MALIENS SUR CE PORTAL ❗ ❗ ❓ 😆 MALHEUREUX TYPE ❗

        • plus ke malheureux, cette blanche est une merde!!!

          Il n’a pas de vie!!!

          Surtout ne perd pas ton tem avec lui, laisse-la moi…

          un vieillard aigri ki n’attend ke la mort sans rien laisser de bien dans ce monde…

          Son existence blanche est inutile Ă  l’humanitĂ© surtout blanche…

          :mrgreen: 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 :mrgreen:

  8. Si les maliens sont impatients ,qu’ils aillent se faire casser la ***** par les barbus .AprĂ©s tout c’est votre droit et meme votre devoir !!!!……………….mais ne faites pas comme la premiĂšre fois Ă  vous sauver en jetant vos uniformes dans les buissons pour passer pour des civils 😉 😉 😉 ………….parce que lĂ  ,dans le semaine ,vous pouvez etres surs que les islamistes seront Ă  Bamako plus vite que vous ne serez montĂ©s dans le Nord :mrgreen: :mrgreen:

    A tous > Faisons avancer les dĂ©bats c’est mieux que de faire des insultes. Merci d’avance !!!

    A tous > Faisons avancer les dĂ©bats c’est mieux que de faire des insultes. Merci d’avance !!!

      • Blanche neige les maliens font plus d’une tonne d insultes par jour.ne connaissent que ça au mali de sud.sont tous presque pas Ă©duquĂ©

        • 😆 les injures font partie du folklore de tous les peuples du monde(francais,touareg,peulh, sonrhai, mossi, chinois, bresiliens,suedois, allemand….) une maniere courte et coloree d’ exprimer l’ emotion extreme ❗
          💡 Janei, tes combattants narcos et touareg-esclavagistes seront finis sous peu ❗

    • Pour vaincre la battaille il faut en tout cas un bon plan de combat, de bons renseignements sur l’ennemi et sur la zone de combat, l’Ă©quipement de guerre, et enfin la dĂ©termination et la conviction des leaders (chefs) militaires bien aguerris au dĂ©lĂ  du nombre de troupe.

    • …………Quand ton pays a Ă©tĂ© sous occupation Allemande pendant les deux grandes gueres, nos grands parents maliens sont partis vous aider. Ne soyez pas ingrat envers les maliens. Je me demande ce que vous avez contre le MALI. Si vous avez Ă©tĂ© deçu par un ou certains maliens, cela ne doit pas vous donner l’occasion de vous en prendre chaque fois au MALI. Je suis malien et fier de l’ĂȘtre et je sais que nous avons beaucoup de choses Ă  revoir chez nous comme il y’a aussi en FRANCE. La FRAUDE lors des Ă©lections du futur prĂ©sident de l’UMP vient de montrer qu’il n’ya aucune diffĂ©rence entre ce qui se fait au MALI ou Afrique par rapport Ă  la FRANCE. Le donneur de leçon n’est pas celui que je croyais.

      • il y a mĂȘme eu des fraudes au PS: aubry a trichĂ©, elle a perdu les elections face Ă  Segolene Royale la senegalaise!!!
        😈 😈 😈

        Et ensuite, comme Alpha CONnaré, aubry a donné le pouvoir à Harlem non Desiré sans élection!!!!
        :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        C’est ce que je n’arrĂȘte pas de lui dire, en matiĂšre de fraudes Ă©lectorales l’oxydant blanche est championne du monde… mais la difference est k’ils sont mieux armĂ©s, les autres ferment la bouche…
        👿 👿 👿

        l’humanitĂ© blanche n’a aucune leçon de morale Ă  donner au reste du monde 😉

    • Blanche naige tes propos son dĂ»re mes vrai,il suffit de dire que les solda rebelles du Mali-sud on fui pour voire la foudre tomber sur soi par des soi disant fidĂšle du Maliba avec des injures, une chose tu n avais pas besoin de souligne la couleur de ta peaux noir blanc un Malien = un malien que Lons soi a newyork ou en Colombie sa ne nous enlĂšve pas le droit de nationalitĂ© et de s’ exprimĂ© sur les sujets du faso

  9. Les 2000 hommes du tape Ă  l’Ɠil de l’armĂ©e malienne.

    AprĂšs le dĂ©blocage des armes achetĂ©es en derniĂšre minute et dans la panique par ATT puis bloquĂ©e sur ordre de la Cedeao au port de Conakry aprĂšs les Ă©vĂ©nements du 22 mars 2012, l’armĂ©e malienne, huit mois aprĂšs, lance aussi presque dans la panique et la prĂ©cipitation comme lors de l’achat des armes bloquĂ©es, une opĂ©rations de recrutement de 2000 hommes dans l’armĂ©e, au moment oĂč certains reprĂ©sentants de l’Onu parlent de septembre 2013 pour une intervention militaire au nord de notre pays.

    Et pourtant les trois rĂ©gions du pays sont tombĂ©es sous occupations islamistes et alliĂ©s depuis le 1 avril 2012, et les autoritĂ©s transitoires ne jurent que pour l’intĂ©gritĂ© du territoire national y compris par la force:

    – “…Nous allons les traquer jusque dans leur dernier retranchement…” dixit le Capitaine Sanogo dans un communiquĂ© Cnrdre mars 2012;

    -“…une guerre implacable…” Dixit Dioncounda TraorĂ©, lors de son investiture le 12 avril 2012;

    -“…la guerre qui met fin Ă  la guerre…”
    Dixit Cheick Modibo Diarra, revue de troupes Ă  SĂ©gou.

    La question qui nous vient Ă  l’esprit est comment ces trois hommes, au sommet de l’Ă©tat malien, peuvent affirmer avec force et sans ambiguĂŻtĂ© le recours Ă  la force pour rĂ©cupĂ©rer nos terres et n’avoir pas lancĂ© depuis huit mois aucune action de recrutement au sein de nos forces armĂ©es et de sĂ©curitĂ© s’ils savaient qu’elles avaient un dĂ©ficit rĂ©el en hommes sous le drapeau?

    Ou bien en mars, avril et mai 2012, nos autoritĂ©s n’avaient ils aucune idĂ©e de la capacitĂ© opĂ©rationnelle de l’armĂ©e et de ses besoins en hommes?

    Qu’est ce qui se passe dans l’armĂ©e pour qu’on n’y ait aucune Ă©valuation claire des besoins en termes d’Ă©quipements, d’hommes de toute grade, de formation, eu Ă©gard aux menaces qui nous guettent et ce, sous ATT comme sous la transition malgrĂ© une flopĂ©e d’officiers supĂ©rieurs?

    Une chose est claire, une formation en centre d’instruction, C.I, prend normalement 6 mois de durĂ©e et un processus de recrutement massif avec les diffĂ©rents tests physiques, mĂ©dicaux, psychologiques, et toutes leurs gestions administratives et les sĂ©lections qui y suivent peuvent prendre jusqu’Ă  deux mois.

    Donc recrutement et formation des 2000 jeunes dans l’armĂ©e, s’ils sont faits correctement prendront minimum 8 mois.

    C’est Ă  dire que nous ne pourrions voir les 2000 jeunes recrues, opĂ©rationnels qu’en fin juillet 2013, au plus tĂŽt, dans le cas d’une formation bien faite.

    Le temps d’intĂ©grer leurs unitĂ©s d’affectation et de s’accommoder d’un commandement unifiĂ© d’une Ă©ventuelle opĂ©ration militaire Ă©trangĂšre pour une contre offensive contre les islamistes du nord, nous arriverons au mois de septembre 2013 de Romano Prodi, l’envoyĂ© spĂ©cial du secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’Onu pour le Sahel.

    De deux choses l’une, soit l’armĂ©e malienne manque d’hommes et la rĂ©alitĂ© est cachĂ©e aux maliens (et nous devrons prendre le temps pour nous prĂ©parer comme le disent les amĂ©ricains et l’ONU), soit elle ne manque pas d’hommes, et la nouvelle campagne de recrutement des 2000 hommes est une opĂ©ration de communication tape Ă  l’Ɠil sans rĂ©elle justification militaire pour une rĂ©elle reconquĂȘte immĂ©diate des rĂ©gions nord du pays.

    Dans tous les cas, le ministre de la dĂ©fense nationale et le chef d’Ă©tat major gĂ©nĂ©ral des armĂ©es doivent nous dire pourquoi ils ont mis autant de temps pour exprimer leurs besoins en hommes depuis la dĂ©bĂącle de l’armĂ©e malienne en avril 2012.

    La dure rĂ©alitĂ© est que, que ce soit les commandes d’armes de derniĂšre minute d’ATT, ou les recrutements de 2000 de derniĂšre minute de Yamoussa Camara, l’armĂ©e malienne semble manquer cruellement de tout sens de planification et d’anticipation, et nos officiers supĂ©rieurs actuels comme les gĂ©nĂ©raux du “repli tactique” d’ATT ont la mĂȘme stratĂ©gie de gestion de crise, celle de la fuite en avant et du tape Ă  l’Ɠil.

    Malheureusement cela se paie cash quand l’ennemi frappe Ă  la porte.

    Que Dieu sauve le Mali.

    • Ds la situation comme ca dite des paroles qui soulage sinon rien ne sert de dire l’armee a fait ca seulement dite des paroles qui nous soulage ses vrai que tu n’ai pas malien sinon tu n’allait pas dire ses paroles peut etre dans les jours a venir tu pourra faire l’amitie avec les Maliens mais en se moment de Detresse dite tout se que tu veut notre Maliba etait une Refference de Democratie maintenant toi Neige Blanche ton Ami Harmattan et ton Cousin Tonnere Dieu est grand partout ou tu ai Neige je ne te defi pas et je sai que tu vien d’une famille noble avec tes mauvais pensees que tu a. Tu viendra un jour au mali Allah ka Hakili Gnoumadi i ma (IniTie)

Comments are closed.