Bamako frappée au cœur: une première depuis l’opération Serval

4
Sur la gauche, l'établissement La Terrasse, où s'est déroulée l'attaque, dans la nuit de vendredi à samedi 7 mars. AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE
Sur la gauche, l’établissement La Terrasse, où s’est déroulée l’attaque, dans la nuit de vendredi à samedi 7 mars.
AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

C’est la première fois qu’un évènement aussi meurtrier se déroule dans la capitale malienne depuis l’intervention française dans le pays.

 

Ce samedi, au lendemain d’une attaque meurtrière survenue dans un établissement prisé du quartier de l’Hippodrome à Bamako, dans une rue surnommée « Princesse » très fréquentée notamment par les expatriés, les présidents français et malien ont décidé de prendre des mesures communes pour renforcer la sécurité dans le pays, selon l’Elysée.

Après l’attaque, qui a fait cinq morts et neuf blessés, François Hollande s’est entretenu ce samedi avec son homologue Ibrahim Boubacar Keïta. « Il lui a fait part du soutien total de la France dans la lutte contre le terrorisme », selon un communiqué. « Les deux présidents ont examiné les modalités de la coopération sur l’enquête en cours. Ils ont également décidé de mesures communes pour renforcer la sécurité au Mali ». Dans le cadre de son opération antiterroriste Barkhane, l’armée française dispose toujours d’un point d’appui permanent à Gao et d’une base avancée temporaire à Tessalit.

Bamako touchée, une première

Cette attaque est une première, mais ce n’est pas une surprise. Il y a déjà eu plusieurs alertes. La première que l’on retient avait précédé l’opération Serval en janvier 2011. Un jeune Tunisien se réclamant d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait lancé une grenade sur l’ambassade de France à Bamako. L’attaque, mal préparée, n’avait fait que deux blessés légers parmi les passants. On parlait alors d’un acte isolé.

Depuis l’intervention française au Mali, la menace terroriste s’est précisée et concrétisée. Contre les soldats de l’ONU et les forces maliennes d’abord, plusieurs fois visés par des attaques dans le nord du pays. A Bamako, les ambassades avaient déjà fait part à plusieurs reprises de leurs inquiétudes.

En novembre 2013 un gendarme français avait été blessé par un déséquilibré. Un an plus tard, en novembre 2014, un ressortissant français avait été tué en s’opposant au vol de sa voiture. Dans les deux cas, les pistes terroristes avaient été écartées mais ces attaques avaient contribué à instaurer un climat de peur diffuse. Le dernier message d’alerte transmis aux ressortissants étrangers avait été émis par les Nations unies à Bamako en début d’année, il y a quelques semaines seulement.

Le point sur l’enquête

Selon une annonce faite par la police ce samedi après-midi, les deux individus arrêtés précédemment dans la matinée « ne sont pas au cœur » de l’attentat.

« Celui qui a tiré, je ne l’ai pas vu parce que j’étais à la caisse, a raconté à RFI le gérant du restaurant La Terrasse, théâtre de la fusillade. Entre la caisse et la porte où il y a eu les coups de feu, j’étais un peu loin et il y avait du monde. Alors il était derrière le monde, je ne l’ai pas vu. »

« D’abord, on a entendu les coups de feu, explique le gérant. Comme tout le monde, on s’est baissé. Tout le monde était là par terre. Les gens se cachaient, les gens criaient, lui a continué à tirer, et après il est venu me dire qu’il y avait un mort et un blessé grave. J’ai amené une chaise, je me suis assis pour me calmer, parce que c’était un peu fort. Je n’ai pas d’ennemis, les gens me respectent bien, je n’ai pas de problèmes, avec personne. Je n’ai pas eu de menaces, c’est bizarre que ça tombe chez moi, je ne comprends pas ce qui se passe là. »

Conseil extraordinaire de défense

L’attaque n’a pas été revendiquée mais la piste jihadiste reste privilégiée. Le commando était composé d’au moins deux personnes qui sont parvenues à s’enfuir après l’attaque…...Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Ces hommes méritent une punition sans précédent, ils sont sans dignité, ils sont certainement drogué en posant de tel acte ignoble et indigne d’un humain.

  2. Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que les « enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali » s’en foutent tous de l’état de déliquescence dans lequel ils ont mis leur Mali

    Nous disons et rappelons ces « enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali » du 1er groupe sont ces «enfants ingrats égoïstes paresseux impénitents assistés permanents » de ramassis de voyous de bandits sans foi ni loi voleurs violeurs tueurs handicapeurs à vie sur des bases raciale tribale de mafiosi collabos de MNLA et Ansar Eddine et Consorts qui sont prêts à s’allier avec n’importe quel ennemi de leur Mali même avec Satan pourvu qu’on leur promette l’assistance et la pitance gratuites jusqu’à leur mort

    Nous disons et rappelons ces « enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali » du 2ème groupe sont ces « enfants ingrats égoïstes cupides voleurs bouffeurs impénitents des deniers publics avec leur gestion primaire primitive du pouvoir héritage familiale clanique dans 1démocratie bananière des tropiques du laxisme de l’insouciance de l’impunité de l’injustice reines de l’iniquité des 2poids 2mesures de la « pourriture de la corruption et de la cupidité » de la « bouffe » des deniers publics et dons financiers des soit disant amis ennemis les « Autres » de lettrés mutants politiques maliens des différents exécutifs des députés maires partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux

    Nous disons et rappelons le 1er groupe joue maintenant aux scissionnistes aux indépendantistes aux terroristes par ce que des criminels narcotrafiquants proxénètes voleurs violeurs handicapeurs à vie faux djihadistes faux islamistes Suppôts de Satan Satan fait humains adeptes et fidèles de Dajal ou Antéchrist d’Aqmi Boko Haram Mujao et Consorts et des soit disant amis ennemis les « Autres » de leur Mali les ont promis « l’assistance et la pitance gratuites à vie » Ainsi ils attaquent des villes des villages dans le nord de leur Mali et procèdent à des attentats kidnappings dans la capitale de leur Mali Bamako

    Nous disons et rappelons le 2ème groupe laxiste et insouciant joue au football danse s’amuse joue aux chiens de Pavlov aux moutons de Panurge à Charlie de 1 ère ligne de la lutte anti Mohamedane aux Gao aux bourgeois aux parrains font des discours démagogiques en comptant aussi sur les soit disant amis ennemis sous régionaux d’Arabie d’Europe les « Autres » de leur Mali pour résoudre l’état de déliquescence dans lequel ils ont mis leur Mali

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes partisane que les soit disant amis ennemis les « Autres » du Mali et les soldats sous mandat maintiennent 1situation de mi paix mi guerre avec le pays divisés entre le pouvoir dit légitime d’1part et les ennemis du pays d’autre part de renouvellement en renouvellement de mandats tels en Somalie en RDC en Afghanistan etc

    Nous disons et rappelons et pourtant leur Mali les a vu naitre ces « enfants ingrats égoïstes impénitents » nourri et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient 1amour profond pour leur Mali partout où ils se trouvent dans cette compétition mondiale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    Nous disons rappelons et insistons « MAIS QUE NON »

    Nous disons rappelons et insistons ils s’en foutent tous de l’état de déliquescence dans lequel ils ont mis leur Mali Pourtant ils savent bien que ce sont eux les « enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali » qui sont à la base qui sont responsables de la déliquescence de leur Mali

    Nous disons et rappelons ces « enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali » tel le Molosse qui ne peut jamais changer « sa déhontée façon de s’asseoir » ne peuvent jamais et ne pourront jamais changer leur « déhontée façon de s’asseoir» de se comporter d’agir à l’égard de leur Mali Ils ont fait ils font et feront les mêmes choses L’habitude est 1seconde nature qui revient toujours au galop

    Nous disons donc et rappelons aux maliens et les maliennes soldats et civiles fiers honnêtes courageux aimant leur Mali que leur Mali est en péril de part la faute des ennemis internes que sont ces « enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali »

    Nous leur disons rappelons et insistons il est temps et grand temps qu’ils mettent fin à la prise en otage de leur Mali multiséculaire multiraciale multiethnique multiculturel multi religieux par cette « minorité d’enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali »

    Nous leur disons et rappelons tel indiqué dans leur hymne national « Si l’ennemi découvre son front au-dedans ou au dehors debout sur les remparts nous sommes résolus de mourir Notre combat sera unité Débout villes et campagnes Débout femmes vieux et jeunes pour la patrie en marche »

    *Ils doivent tous être débout aux fronts de guerre pour le sauver et libérer tout le nord du Mali des ennemis venus de l’extérieur qui ne sont point des « foudres de guerre » comme veulent le faire croire leurs maitres et commanditaires certains d’entre eux détalent tels des lapins quand on met « le feu à leurs fesses » car ils ne veulent pas mourir et les autres qui veulent vite mourir pour l’Enfer leur habitat naturel qu’ils considèrent comme leur Paradis L’armée tchadienne est là comme exemple Ainsi il n’y aura pas de Balkanisation Soudanisation Awazadisation Kidalisation de leur Mali

    *Ils doivent tous être débout et se débarrasser pour toujours et à jamais de tous les ennemis internes qui ne peuvent pas qui ne pourront jamais changer leur « déhonté façon » de se comporter l’habitude est 1seconde nature qui revient toujours au galop

    Nous leur disons et rappelons il est grand temps pour eux de prendre en main leur Mali aux fins que leur Mali

    *soit 1vraie démocratie de justice d’égalité de laïcité de rigueur de discipline de la compétence de la compétitivité du travail bien fait de l’égalité des chances de la séparation et de l’indépendance des pouvoirs

    *rentre de façon efficace et sorte vainqueur de cette compétition économico politico- militaire religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme par les gouvernants pour le bonheur de leurs peuples et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *soit aux vrais rendez-vous du donner et du recevoir et non du recevoir exclusif financier et de dons dont sont si friands

    les lettrés mutants maliens politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuel « Enfants ingrats égoïstes cupides voleurs bouffeurs impénitents des deniers publics et dons financiers des soit disant amis ennemis les Autres »

    les MNLA Ansar Eddine et Consorts « Enfants ingrats égoïstes paresseux impénitents assistés permanents de bandits sans foi ni loi voleurs tueurs violeurs handicapeurs à vie sur des bases raciale tribale de collabos mafiosi »

    Nous leur disons rappelons et insistons sinon DIEU Le Tout Puissant Le Tout Miséricordieux et leur Mali multiséculaire multiraciale multiethnique multiculturel multi religieux leur en voudront à jamais et toujours pour avoir été des complices tacites de la déliquescence totale de leur Mali

  3. C’est complètement abérant… Notre chèr pays est confronté aujourd’hui a des attentats a la bombe a des fusillade et a des actes isolés… j’exsorte nos autorités a prendre des mesures drastiques pour qu’il n’y ait plus ces genres d’actes barbars et lache…

Comments are closed.