Bataille pour Amachach : Le MNLA se renforce de 200 rebelles du Burkina Faso et du Niger, alors…

12
2

Les rebelles soutenus par AQMI ainsi que l’Armée malienne sont tous convaincus que la bataille de Tessalit, en réalité pour le contrôle du camp de Amachach est la clé de l’issue de la guerre. C’est pour cette raison, en dépit de leurs situations diverses, chaque camp s’est lancé corps et âmes.

 

Dans cette bataille ultime, les rebelles se seraient renforcés des rebelles venus du Burkina Faso et du Niger. En plus, les ennemis de notre peuple seraient en train de miner tout le terrain pour empêcher la progression de l’Armée républicaine. Dans cette situation confuse, les hélicoptères n’auront  fait qu’une seule mission de reconnaissance ce mercredi lorsque la tension était au comble, stratégique certainement. Mais, les soldats sur le terrain sont inquiets car ils ne sont pas à l’abri d’un problème d’approvisionnement. Alors, avec les 200 rebelles qu’attendent le Faso et le Niger pour s’engager aux côtés du Mali ?

La récente visite du ministre des Affaires Etrangères du Burkina Djibril Bassolé en dehors de l’officiel, un cessez-le-feu, soutenait l’engagement du Faso. Aussi, en dépit des dénonciations d’anciens rebelles du Niger, ce pays œuvrerait au côté du Mali. La seule fausse note est de l’ennemi mauritanien.

Depuis quelques jours, l’Armée aurait décidé de sortir d’un carcan. Désormais, tous ceux qui ont quitté l’Armée régulière pour rejoindre les rebelles, quoi qu’il advienne sont considérés comme les ennemis du peuple. Qu’ils reviennent ou pas la sanction sera appliquée. Cette information semble être une bouffée d’oxygène pour les combattants et tous les autres porteurs d’uniformes.

La bataille pour la victoire finale se joue actuellement à Tessalit qui est une zone très stratégique. Alors, chaque camp a mis sa dernière force dans la balance. C’est pourquoi, de sources bien informées, les rebelles venus pour le renfort auraient été bloqués par l’Armée malienne avec à la clé de nombreux morts. Malgré les assauts des rebelles empêchant la progression du renfort malien, les combats qui se sont déroulés dans ces derniers jours auraient tourné à l’avantage du Mali. Ainsi, les Colonels Didier Dakouo, El Hadj Gamou et Ould Meydou auraient adopté une autre stratégie d’attaque qui va consister à embourber les rebelles dans leur propre piège. Et puis, ils risqueront de se tuer entre eux. Car, depuis quelques jours, le bras politique du MNLA et le bras armé ne parleraient plus le même langage.

Quoi qu’il en soit, au moment où nous mettions sous presse, les deux camps peaufinaient leur stratégie pour l’ultime combat. L’endroit étant très impraticable pour les hélicoptères, il va falloir adapter une bonne stratégie pour relever le défi. Car, qui perdra cette bataille perdra la guerre. D’où le cri de cœur de certains subalternes à ce que le commandement soit assuré par les sous officiers. Pourquoi ?

A suivre !

B. DABO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Francis KONE<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1</span>
Membre
Francis KONE 1
4 années 6 mois plus tôt

Que Dieu protège et sauve ce beau pays qui est le Mali.

DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 6 mois plus tôt

200 cadavres de moins ,qu’ALLAH le tout puissant les brule dans l’enfer,miserable bandits

waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 6 mois plus tôt

att a dit hier sur ortm qu il a intégre les les mercenaires venu de la lybie or il savais que ce sont des traitres cherché l erreur ou la complicité

Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Attention aux humanitaires et aux négociateurs! La gestion des déplacés et la recherche d’un cessez le feu par des intermédiaires, facilitateurs et autres médiateurs, donne l’impression d’un bal de vautours sur la dépouille d’un reste de cadavre abandonné au milieu de nul part. Le spectacle d’enchevêtrement et de chevauchement d’humanitaires et de diplomates de tout acabit entre Nouakchott, Ouagadougou, Niamey, Cotonou, Alger, Paris et les   Zones frontalières du Mali où se sont réfugiés nos compatriotes du nord, est tellement saisissant que nous devrons nous poser la question de leur sincérité et de leur loyauté envers le Mali. Évidemment que je partage la détresse des pauvres familles qui ont tout perdu,  qui manquent de tout et que nous devrons aider à retrouver leur quiétude et leur dignité. Mais justement, c’est leur détresse qui constitue le terreau fertile de tout fonds de commerce macabre et illicite. Tout simplement parce que la guerre est un serpent de mer en ce sens que si tu crois en maitriser la tête, la queue t’attaque ensuite avec beaucoup plus de vigueur. Et inutile de vous dire ici que la queue du serpent de mer, qu’est devenu le Mnlaqmi, se trouve dans nos pays voisins, Mauritanie,… Lire la suite »
Clapham<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 31</span>
Membre
Clapham 31
4 années 6 mois plus tôt

Ce n’est pas 200 mais 2000 (deux mille) mercenaires islamistes.

kouroukanfouga<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 854</span>
Membre
kouroukanfouga 854
4 années 6 mois plus tôt

ça équivaut une seule mission d’un MIG 21 ! :mrgreen:

gabiyo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 104</span>
Membre
gabiyo 104
4 années 6 mois plus tôt

Nous avons besoin besoin d’un soutien politique et peut etre financier de la CEDEAO pas d’un soutien militaire. Cela risque de donner l’impression que cette rebellion est une guerre entre noirs et blancs. Ce qui va renforcer le MNLA. J’ai vecu plus de quinze ans dans les pays arabes, je connais leur mentalité. ils n’aideront jamais un noir contre un blanc. Si la CEDEAO s’engage militairement, L’Algerie, la Mauritanie et bien d’autres ne resterons pas sans reaction. Contenons cette rebellion en affaire maliano malienne, au lieu de paniquer dans tous les sens comme si nous avons été attaquées par des extraterrestes.

Damonzon<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 75</span>
Membre
Damonzon 75
4 années 6 mois plus tôt

Bravo a la CEDEAO,ce n’est qu’ensemble que nous pourrons relever les défis qui se posent a notre sous région. Dès le début de cette Guerre au Mali, les dirigeants de la CEDEAO ont compris que la main de la France est derrière ce conflit. D’où la condamnation ferme du MNLA par la CEDEAO et L’union Africaine. Ce qui veut dire que désormais La France dans ce conflit na pas seulement en face le MALI mais toute la sous région car nous sommes tous dans le même bateau en ce qui concerne les dégâts de cette guerre aux amplifications extérieures.
Le Mali défendra son territoire sans faiblesse avant l’arrivée de nos frères de la sous région sur le front. Et cette intervention de la CEDEAO est un avertissement pour les pays voisins arabes Mauritanie et l’Algérie qui sont favorable a un État Azawade au Nord du Mali. Ils sauront désormais que les pays de la CEDEAO ont vu claire dans le jeux des uns et des autres.

julesouleymane<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 387</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt

att est seul responsable de ce que nous arrive a cause de son in-ca-pa-ci-te d anticiper sur la crise post-lybienne,il doit etre juger pour haute trahision de l etat

Damonzon<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 75</span>
Membre
Damonzon 75
4 années 6 mois plus tôt

MONTAND

Posté le 12/23/2212 à 12H12

CEDEAO décide d’intervenir militaire côté du Mali
Bonjour

Le général Bagayogo a martelé hier soir sur RFI que la CEDEAO va intervenir militairement pour appuyer le Mali dans sa lutte contre le mouvement de libération de l’Azawad.
Dans les années passées la CEDEAO a fermé les yeux sur AQMI qui sévissait dans la région, sur le trafic de tout genre qui transitait pour l’Europe en provenance justement des pays de La CEDEAO. C’est tout à fait étonnant que la CEDEAO n’aide pas le Sénégal dans sa lutte contre les rebelles casamançais.
Il faut pas que leurs soldats se perdent dans le désert, il y a pas beaucoup de manguier sans l’Azawad..

kistovan<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 174</span>
Membre
kistovan 174
4 années 6 mois plus tôt

Bonjour à vous mes chers internautes.Vous les journalistes moins informés,de grâce,si vous n’avez pas rien de bon à nous dire épargne nous
de vos commentaires datant de l’antiquité.Car ici on a besoin du concret des news en jour.Sinon je crois que une colonne de l’armée est déjà rentrée à Tessalit.Faute des nouvelles renseignements allez faire du thé au grin c’est mieux pour ok.

wpDiscuz