Bourem : Le camp militaire de Bamba attaqué

1
Bourem : Le camp militaire de Bamba attaqué

Le camp militaire de Bamba a été attaqué hier matin vers 5 heures. Les assaillants arrivés dans 4 voitures 4X4 sont rentrés à pied en ville pour s’attaquer au camp militaire en plein centre du quartier Diembéry.

Les affrontements ont duré 3 heures d’horloge et le bilan fait état d’un mort côté Fama, un blessé et un mort côté assaillants. Les hélicoptères de l’armée malienne quadrillaient la ville en vue de repérer d’éventuels assaillants.

La population en cette journée de foire qui est restée sur ces gardes, a vaqué librement à ses occupations. Les fouilles de l’armée malienne se poursuivaient en ville et en dehors de la ville. La ville attend un renfort dépêché depuis le chef lieu de cercle. Un responsable local contacté au téléphone a expliqué que des bandits armés sont arrivés du côté ouest à bord des véhicules qu’ils ont abandonné derrière les dunes non loin du camp militaire. Ensuite, ils ont continué à pied jusqu’au camp. Une fois à la garnison, ils ont ouvert le feu sur nos soldats. Il a confirmé le bilan de l’attaque soit deux morts, dont un soldat et un assaillant en indiquant toutefois deux blessés graves du côté militaire. Il a signalé que les deux militaires blessés ont été évacués par l’hélicoptère de la force Barkhane sur Gao. D’ordinaire, les camions et les véhicules 4×4 qui transportent les passagers ou les marchandises quittent Bamba pour Gao. Avec l’attaque, les militaires ont interdit que ces transporteurs quittent la ville jusqu’à ce que la situation soit calme, a expliqué le responsable local. Rappelons que la ville de Bamba est située à 240 kilomètres de Gao.

Cette attaque est survenue au mauvais moment pour les habitants qui s’apprêtaient probablement à faire leurs achats en vue de la fête de Ramadan.

Tidiane TOURÉ
AMAP-Bourem
en collaboration avec
Abdourhamane TOURÉ

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here