Confusion et amalgame autour du MNLA : Qui veut nuire à Assarid ?

9
2

Moussa Ag Assarid – Assarid Ag Imbarcaouane ! Le rapprochement est sitôt fait pour peu qu’on tire partie ou non d’une intention d’entretenir la confusion autour des deux identités. Le premier (Moussa) portait naguère encore la seule casquette d’écrivain qui fascine le monde littéraire par ces récits exotiques sur le désert ; le second (Assarid) est un Honorable député de l’Assemblée Nationale du Mali et se singularise par une loyauté très gênante pour la fronde touarègue adepte de l’irrédentisme séparatiste.

Mais il se trouve que depuis quelques temps une certaine facilité à crédibiliser les rumeurs l’emporte largement sur l’effort pour distinguer la vérité de l’invraisemblable. Le véhicule du faux a ainsi pignon sur rue et fait parfois des grandes victimes. L’une d’entre elles n’est autre que le Député Assarid Ag Imbarcouane, un citoyen exemplaire devenu la cible d’une confusion manifestement entretenue aux fins probablement de règlements de compte politique. En clair, depuis que Moussa Assarid a officialisé ses fonctions de porte-parole du Mouvement National de Libération de l’Azawad, il est subitement devenu le fils-aîné d’Assarid Ag Imbarcaouane, simplement parce que son patronyme fait visiblement l’affaire de tous ceux qui veulent le prendre comme tel. Le colportage du faux sur les liens de parenté et de filiation entre les deux personnages a vite prospéré en gagnant considérablement en ampleur depuis que Moussa Ag Assarid n’est plus qu’un innocent écrivain. Telle une trainée de poudre, la fausse nouvelle a dépassé les frontières de la capitale et s’est propagée en semant le doute dans les esprits jusque-dans les confins du Nord-Mali, là où l’on est censé mieux connaître l’Elu parlementaire de Gao.
Vérification faite, toutefois, il a été définitivement établi qu’Assarid Ag Imbarcouane, non seulement n’est pas le père du célèbre Moussa Assarid  mais n’a également aucun lien de parenté avec le porte-parole de MNLA. Le 2ème vice-président de l’Assemblée Nationale ne dispose du reste, dans sa progéniture, d’aucun fils de même génération que celui dont on lui prête la paternité. Le député élu par quatre fois à Gao dispose en revanche d’une fille mariée en Arabie Saoudite mais aussi d’adversaires politiques pour lesquels il ne serait pas du tout gênant qu’il soit considéré dans l’opinion comme le père biologique non pas du jeune écrivain prodige mais plutôt du porte-parole de ceux qui trainent depuis quelques semaines la réputation de criminels de guerre.
En tout cas, s’il s’agit de confusion innocente, la plaisanterie tombe au très mauvais moment parce qu’elle intervient pendant que des soupçons d’appartenance ou de complicité avec le MNLA pèsent sur les personnalités au point d’obliger nombre d’entre elles à sécuriser leur famille dans les pays voisins, en vue  pour éviter la vindicte populaire annoncée par les saccages au domicile de Zakiatou Walet Halatine à Kati. Parmi lesdites personnalités figurent l’ancien Premier Ministre Mohamed Ag Hamani, l’actuel président du Haut Conseil des Collectivités, Ag Mohamed Ibrahim, l’actuel ministre de l’Agriculture Ag Attam, entre autres, qui, comme Assarid Ag Imbarcaouane, font figure de loyaux serviteurs de la République. Au grand dam des adeptes du séparatisme.
N’Tji Diarra

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
le refuge<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 260</span>
Membre
le refuge 260
4 années 7 mois plus tôt

Tous les coq ont le meme visage . Ces gens là sont tous pareil . Vous croyez qu’ils sont layaux ? Detrompez – vous . Ils ne nous ont jamais porté sur leur coeur seulement ils sont des fois obligé de collaborer avec nous !

maliden1<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 22</span>
Membre
maliden1 22
4 années 7 mois plus tôt

je ne partage pas votre avis.

le mazarin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 12</span>
Membre
le mazarin 12
4 années 7 mois plus tôt

Tout comme Bahanga a été un loyal serviteur de la république, même après qu’il ai déserté l’armée et retourné l’arme contre elle, il est revenu pour être accueilli avec, comme arguments de bienvenu, le rappel des soldes de la période où il se battait et tuait les militaires loyalistes de l’armée. Comment les autorités de ce pays, militaires de carrière, ont pu perpetrer une telle ignominie. C’est de la trahison, c’est de l’ordure jetée à la mémoire des soldats tombés au champ d’honneur.

fassoun<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
Membre
fassoun 2
4 années 7 mois plus tôt

Attendez de savoir le rôle de ceux la qui sont parmis nous et vous serez sidérés.

le justicier<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 28</span>
Membre
le justicier 28
4 années 7 mois plus tôt

voici enfin un vrai journaliste qui prone le discernement

zairois<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 399</span>
Membre
zairois 399
4 années 7 mois plus tôt

Est ce que tu pense cher Diarra que ces gens sont propres? Il n’ont fait que voler dans ce pays en toute impunité. Ces gens et leur frères et parents ne font que piller et voler. Les policiers ne peuvent même plus contrôler les véhicules de ces gens là tellement qu’ils sont puissants et intouchables. Ne venez donc pas faire comme si ces gens sont blancs comme neige

tlg<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 257</span>
Membre
tlg 257
4 années 7 mois plus tôt

zairois, quant il s’agit de piller les caisses de l’etat et s’enrichir de facon illicite, sachez que tous ces politiciens (a commencer par ATT) sont pareils.
Cet article addresse la question de la fidelite de ce monsieur vis a vis du Mali, il n’ya aucun doute qu’il s’est exprime de facon claire sur ce point, et n’a jamais tenu en ma connaissance de propos montrant qu’il sympathise avec ces bandits armes.
Jusqu’a preuve du contraire, il serait injuste de mettre en cause sa loyaute envers son pays.
Faisons attention de ne pas confondre Touregs et rebelles, seuls ceux qui ont pris les armes contre le Mali sont coupables de trahison, et ils doivent etre poursuivis a travers le pays jusqu’au dernier d’entre eux.

Djen<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4</span>
Membre
Djen 4
4 années 7 mois plus tôt

Merci monsieur le journaliste pour cette précision bien que je serais étonné qu’il serait allié aux rebelles. voilà, un monsieur que j’ai toujours admiré et qui d’ailleurs je l’ai davantage admiré lorsqu’il a répondu à un journaliste français que si les occidentaux souhaitent récupérer leurs ressortissants pris en otage ils n’ont qu’à intervenir militairement puisqu’ils disposent d’armements aériens de haut niveau notamment les raffales.

moroumala<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 35</span>
Membre
moroumala 35
4 années 7 mois plus tôt

le journaliste qui veux entretenir cette confusion pouvait aborder le deputé assarid present à Bamako. Assarid a ses defauts meme bocou mais il n’a jamais discredité le mali et a tjours été present parmi nous o plus fort de la rebellion.C’est un opportuniste avéré mais il n’est pas rebelle et ne vendra pas le mali

wpDiscuz