Crise au nord Mali : Les ressortissants du cercle de Bourem condamnent les assassinats injustifiés et réaffirment leur attachement à l’unité du pays

1
3

Les ressortissants de Bourem dans la région de Gao étaient en conclave, le mercredi dernier, au Carrefour des jeunes sur la situation au nord. Après plus de quatre heures d’échanges, la rencontre a été sanctionnée par une déclaration dans laquelle, les ressortissants de ce cercle ont présenté leurs condoléances à toutes les familles endeuillées depuis le début des hostilités et ont réaffirmé solennellement leur attachement et leur soutien à l’unité, l’indivisibilité de la République du Mali. Ils ont condamné avec la dernière rigueur les assassinats injustifiés et les violences qui s’en sont suivis ainsi que toute attitude de nature à perturber la quiétude et la tranquillité des citoyens.

 

La député de Bourem, Mme Haidara Aichata Cissé dite Chato et le président de l'association

Cette assemblée générale était présidée par Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato. Elle avait à ses côtés le président de l’Association pour le développement du cercle de Bourem Aboudrahamane Touré. Cette rencontre a aussi  enregistré la présence d’anciens élus du cercle et des membres de l’association venus très nombreux à cette assemblée générale extraordinaire consacrée essentiellement   à situation au nord Mali.

Pour l’honorable Mme Haïdara Aïchata Cissé, Bourem a joué un rôle majeur dans la fin de  la rébellion des années 1990. Il est donc nécessaire, poursuit-elle, que cette localité apporte sa contribution pour le règlement rapide de la situation qui prévaut au septentrion.

“A Bourem, toutes les ethnies vivent en parfaite symbiose, nous ne connaissons pas l’amalgame, la haine, la guerre, le tribalisme. Nous ne connaissons que la paix et nous vous exhortons toujours à aller dans ce sens” a déclaré Chato aux ressortissants du cercle.  Avant d’inviter ses frères et sœurs à continuer sur cette voie et à soutenir l’armée à travers une contribution financière. Sur place, elle a été la première à donner l’exemple en mettant dans la cagnotte un montant de 500 000 FCFA.

Il faut retenir que cette rencontre a été sanctionnée par une déclaration ainsi libellée: “Au regard de ce qui précède et du fait que tout le processus de paix ayant mis fin à la rébellion de 1990, soit parti de Bourem, les ressortissants du cercle de Bourem, présentent leurs condoléances à toutes les familles endeuillées depuis le début des hostilités, réaffirment solennellement leur attachement et leur soutien à l’unité, l’indivisibilité dela Républiquedu Mali, la démocratie et la décentralisation. Et Condamnent énergétiquement les assassinats injustifiés, toutes formes de violence, toute attitude  perturbant la quiétude et la tranquillité des citoyens” peut-on lire dans la dite déclaration. Aussi, les ressortissants du cercle de Bourem “s’engagent, auprès du Président dela République, Amadou Toumani Touré et son gouvernement dans leurs efforts de préservation, de restauration et de consolidation de la paix et de la sécurit é des populations et de leurs biens. Et apportent leur soutien sans faille à notre vaillante armée nationale et se désolidarisent de toutes velléités séparatistes en invitant tous les ressortissants du Nord-Mali à faire de même”.

Enfin, les ressortissants de Bourem “encouragent et soutiennent le développement et la mise en œuvre par les populations elles-mêmes d’initiatives citoyennes, de dialogue et de concertation permanentes, en vue du retour, de la consolidation et de la préservation  de la paix et de la sécurité dans tout le pays en général et au nord-Mali en particulier. Et demandent au Gouvernement de prendre en charge la question des personnes déplacées  qu’elles soient à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. Et Exhortent le Gouvernement à persévérer dans la fermété pour la gestion de la crise en utilisant tous les moyens légaux”.

Kassoum THERA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
simplevision<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 297</span>
Membre
simplevision 297
4 années 7 mois plus tôt

Pourquoi dite Chato? Mme haidara Aichata Cisse ne suffit pas.. Moi je pouvais signe simple vision Coulibaly dit Coucou?!!!!!!!!!!!!! 😆 😆 😆

wpDiscuz