Crise malienne: Iyad Ag Ghali positionne ses troupes à Léré ?

70 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Iyad Ag Ghaly, chef d’un des groupes islamistes qui occupent le nord du Mali, le 7 août 2012 à Kidal

Le leader du groupe armé Ansar Dine Iyad Ag Ghali serait-il en train de planifier sur Diabali, des exactions du genre perpétrées à Aguel Hoc ? Le Jihadiste aurait fait positionner des véhicules et des hommes à Léré à 200 km de Diabali et dans le Wagadou depuis hier jeudi à 14 h, selon des sources proches des services de renseignement. Iyad aurait été rejoint dans cette zone par Abou Zeid d’Aqmi, selon les mêmes sources.

A Léré seraient disposés 25 véhicules bien équipés et dans le Wagadou, 37, indiquent des sources sécuritaires. Abou Zeid dont la présence a été constatée dans la zone à 14 h, y était encore à 17 h, selon nos sources. Le nombre des éléments de la troupe est estimé à environ 150 personnes

La question que l’on se pose est de savoir, comment tout cela peut se faire, alors que les autorités maliennes se proposent d’aller en négociation en Alger lundi et mardi prochains, avec Ansar Dine et le Mouvement national de Libération de l’Azawad (Mnla) ?

Selon certains observateurs, la récente déclaration de l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’Onu pour le sahel Romano Prodi qui a indiqué qu’il n’y aura pas d’intervention militaire dans le nord Mali avant septembre 2013, aurait eu un effet galvanisant sur les groupes armés Jihadistes, tandisqu’elle a tendance à démotiver les troupe regulières sur le terrain à Sévaré, à Diabali, ainsi qu’à Markala. Cependant, « les propos diplomatiques n’engagent en rien les forces armées et de sécurité maliennes dans la reconquête de l’intégrité de leur territoire », selon un officier malien rencontré à Bamako. Sur le plan opérationnel et tactique, l’armée s’apprête à monter en puissance dans les prochains jours, a-t-il ajouté.

B. Daou

 
SOURCE:  du   23 nov 2012.    

70 Réactions à Crise malienne: Iyad Ag Ghali positionne ses troupes à Léré ?

  1. ousmane.seidi

    Ansar Dine est un traitre. Il chasse le MNLA de son territoire. IL n’y a rien à attendre en négociation d’un traître. C’est une girouette qui ne sert que son interêt.

  2. dante161287

    Ansar Dine négocie. Mais qu’y a t il à négocier. Le Mali doit être un pays uni et non divisé par des groupes quel qu’ils soient. Si Ansar Dine souhaite négocier, il n’a qu’a utilisé la voix légale et non imposer un régime de peur et de soumission. Qu’il commence par se démarquer clairement des terroristes, voire qu’il lutte contre eux. Il peut ensuite déposer ses armes à l’armée malienne. Et aprés on pourra négocier..

  3. Dr ANASSER AG RHISSA

    L’ENGAGEMENT RESPONSABLE DE CHAQUE PARTIE PRENANTE ET LA COHÉSION NATIONALE CONDITIONNERONT UNE SORTIE DURABLE DE LA CRISE MALIENNE EN GARANTISSANT LA NON IMPUNITÉ, LA RESTAURATION DE L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE ET DE L’UNITÉ ET LA RÉCONCILIATION NATIONALE MAIS AUSSI LA PAIX ET LA SÉCURITÉ PÉRENNES.

    Bonjour,
    Les concertations nationales et les négociations doivent être INCLUSIVES et OUVERTES aux régions, à la diaspora et à toutes les parties prenantes, A TRAVERS UN ENGAGEMENT RESPONSABLE.

    Ce dernier fait que doivent y prendre part tous les Maliens, de toutes les communautés, qui acceptent les principes (refus du terrorisme, non impunité, respect des droits de l’homme, coexistence pacifique, …) et les conditions (pour les groupes armés (MNLA, Ansar Dine, Gandakoye, …): dépôt des armes, indivisibilité du Mali et laïcité) retenus d’un commun accord lors de ces dernières.

    Les concertations nationales sont INCONTOURNABLES pour apporter des réponses à la difficulté qui fait qu’on a du mal à les rendre inclusives et ouvertes (en garantissant l’engagement responsable) et que les parties prenantes ont du mal à s’entendre sur leurs termes de référence donc leur finalité, les opérations et leurs ordonnancement pour apporter une réponse durable à la crise au Mali.

    Plusieurs éléments peuvent contribuer à expliquer cette difficulté tels que : l’exclusion de certains Maliens, la non compréhension par certains Maliens de ce qu’on veut faire, les égos de certains membres des parties prenantes, leurs desseins inavoués, les amalgames, la haine, l’engagement en ordre dispersé qui nuit à la cohésion et à la garantie d’une solution pour le bien-être collectif.

    Ce sont certains des aspects bloquants qu’il faut expliquer, les mettre de côté ou bien les traiter, comme le futur réellement souhaité, les opérations à traiter pour y parvenir et leur ordonnancement à travers une feuille de route (ce qui est indispensable à faire tout de suite et l’ordre des opérations pour y arriver, comme la nécessité ou pas d’institutions ou organes de transition additionnels, la restauration de l’intégrité territoriale, les élections, ce qu’il faut faire juste après les élections et ce qu’il faut laisser à beaucoup plus tard).

    Sans ce travail préalable à tout, on risque d’avancer dans le désordre, sans cohésion, sans traiter ce qu’il faut et sans consensus entre les parties prenantes sur la problématique rendant difficile, voire impossible, la négociation.

    Ce qui peut nous amener à la fin de la transition sans rien faire de concret, comme la libération des zones occupées, la tenue des élections transparentes et justes, qui sont les objectifs majeurs de cette transition.

    L’aspect cohésion nationale est très important et prédétermine la suite.

    Les concertations nationales aideront à créer cette dernière autour du futur souhaité.

    Quant aux amalgames, comme vous l’avez constaté, ils font partie de ce qui peut bloquer et toutes les parties prenantes, dont les populations civiles, doivent les éviter : chacun a une part de responsabilité.

    L’engagement responsable de chaque partie prenante et la cohésion nationale conditionneront la réussite de la sortie durable de la crise au Mali en garantissant la non impunité, la restauration de l’intégrité territoriale et de l’unité et la réconciliation nationale mais aussi la paix et la sécurité pérennes.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC et Gouvernance
    E-mail : Webanassane@yahoo.com

  4. A touré

    ONU, UE, UA, CEDEAO, CI… N’importe quoi, personne n’instaurera la paix, la stabilité et la quiétude dans ce MALIBA a notre place. On ne doit aucunement pas consulter qui que ca soit s’il s’agit de l’integrité de ce pays. Sahez chers freres et soeurs que ((la guerre justifiée n’apporte que la paix)) ca ne sera que légitime défense. Que la CPI AILLE AU DIABLE car c’est l’ennemi qui nous a attaqué et que le principaux complices ne sont que ces occidentaux qui ne visent que leurs interets personnelles.C’est parce que le bon Dieu nous a gratifier de potentielles ressouces minrales imenses qu’egorge notre sous_sole
    Chers freres et soeurs, Ce n’est pas l’arme qui fait la guerre , mais plutot le coeur, ces differents Heros dont les louanges font les contidiens de reactionnaires sur MALIWEB se sont battu avec des gourdins, de fleche, des sabres, des pierres etc pas avec des armes dont on fait allusion pour justifier notre faiblesse de coeur et de l’ame devant ces miserables et maudit bandits je ne sais quel nom les attribuer.

  5. Kassin

    Pourquoi les négociations et une éventuelle autonomie des régions nord est un suicide collectif au Mali?

    L’idée saugrenue née en Algérie et grandit dans les méandres des palais et palaces burkinabés qui consiste à négocier avec les criminels du Mnla crimes et d ‘Ansardine crimes est une fuite en avant dangereuse et inutile pour la paix et la stabilité non seulement au nord mais aussi dans tout le Mali.

    D’abord le peuple millénaire du Mali est un melting pot de plusieurs ethnies et de millions de brassages à travers les siècles depuis l’assèchement du Sahara dans la préhistoire.

    Ensuite les touareg qui revendiquent l’autonomie de nos régions nord ne représentent pas plus de 5% de la population totale du Mali et sont largement minoritaires dans les régions dont ils revendiquent les terres.

    Par ailleurs depuis l’assèchement du Sahara dans la préhistoire jusqu’à l’avènement de l’empire du Mali au 13ème siècle de l’ère chrétienne ces régions sont de peuplement majoritairement négro africain.

    Les touaregs et les arabes sont venus d’Afrique du nord et du nord est et ne sauraient être autres choses que des étrangers si jamais ils ne se sentent pas maliens.

    Ainsi de par la population, l’histoire et la géographie les régions nord du Mali ne peuvent être autres choses que maliennes et à cent pour cent.
    Donc point d’autonomie.

    Maintenant concernant la politique qu’en es- il des acteurs qui claironnent pour revendiquer le nord du Mali?

    Que ce soit le Mnla crimes ou l’Ansardine crimes , leurs leaders sont tous connus et ils sont soient des bandits de grands chemins comme Iyad Ag Ghali (moustachu dans les années 90 et barbu dans les années 2000 mais toujours avec le sang malien sous les aisselles), soit de vulgaires voyous à l’image des Moussa Ag (Attayer ou Assarid c’est à vous de choisir) spécialisés dans la calomnie et le délire collectif jusqu’à incitations à la boucherie de type Ménaka 2012.

    Ces criminels attitrés, dorlotés cyniquement par l’Algérie, la Mauritanie, le Burkina Faso et la Suisse, sont de véritables apatrides natures, qui ne font qu’utiliser l’argent du Mali, gracieusement offert par des régimes vagabonds d’Alpha Oumar Konaré et de Amadou Toumani Touré, contre le Mali.

    Rien qu’ en s’adonnant à des campagnes de dénigrement, en désertant des postes juteux de l’armée, des administrations et des projets de développement, en détournant l’argent public du Mali, en armant des jeunes du nord qu’ils ont contribué à rendre désœuvrés malgré des milliards engloutis pendant plus de 20 ans dans des projets de développement orientés vers le nord, et en s’adonnant à des trafics illicites et criminels.

    Sans compter les vols de bétails, les braquages à tout vent, les détournements du matériel de guerre de l’armée malienne, les viols collectifs, les saccages des administrations, des écoles, des centres de santés et des hôpitaux, le pillage des garnisons militaires, des banques, et des commerces, la destruction du patrimoine culturel vestiges de la présence millénaire négro africaine du nord du Mali, les exactions de toutes sortes sur les populations majoritairement négro africaines du nord, et j’en oublie, qui sont le passe-temps favori de ces hommes lige du terrorisme.

    C’est ce ramassis de voyous et de criminels de tout acabit qui constitue la crème des enfants gâtés de Blaise Compaoré et de Ould Abdel Aziz pour espérer négocier les terres de Kankou Moussa.

    Inutile de vous dire qu’entre 1990 et 2012 nous avons déjà dans le panier et minimum, 5 rébellions touareg et pas moins de 3 accords tous négociés en Algérie comme des cuisses de poulet à l’entrée d’un camp de réfugiés affamés, donc 3 échecs qui nous ont emmené là où nous sommes aujourd’hui, c’est à dire nulle part.

    Nous sommes donc suspendus dans le vide, et les autorités de la transition à l’image d’un Dioncounda et d’un CMD, avec un air bonasse continuent d’adhérer à la stupide idée de négocier avec des criminels sans fois ni loi pour espérer avoir la paix au Mai, sous le prétexte fallacieux qu’ils sont maliens.

    Quelle naïveté!

    La pantalonnade de CMD et de son gouvernement de copains familiaux avec sa fratrie des Coulibaly, sous la douce musique machiavelle burkinabè est en réalité une invective pour le peuple malien.

    Il n’y a pas d’alternative à la guerre au problème du nord du Mali, sauf un cessez le feu unilatéral et sans conditions de tous les groupes criminels qui y sévissent quels que soit leurs objectifs apparents et affichés.

    Ils doivent se mettre à disposition entière de la justice malienne pour répondre de tous leurs forfaits pour attaque contre le Mali, outrage au drapeau malien et aux symboles de l’état malien, complot contre l’armée malienne, violences sur les services publics, exactions et crimes multiformes sur des citoyens maliens et de leurs biens, contribution à création de situation de guerre ayant contribué à déstabiliser la république souveraine du Mali, à entamer sérieusement son intégrité territoriale, à jeter 500000 maliens sur les chemins de l’exode et l’humiliation des camps de réfugiés, à compromettre la scolarité des enfants maliens, à anéantir les activités économiques de citoyens maliens et à fouler l’image du Mali par terre dans le monde.

    Voilà mes chers amis pourquoi il ne doit y avoir ni négociation ni une quelconque autonomie mais seulement que justice soit faite, comme cela se doit dans chaque espace de liberté et de droit.

    Que le Burkina de Blaise et de son Bassolé cesse de nous bassiner avec son vaudeville et que l’armée malienne et la justice malienne fassent leur travail si jamais la communauté internationale ne prend pas ses responsabilités pour nettoyer le nord du Mali de la vermine.

  6. babalé

    Le Mali ne sera Mali que si les Maliens y veulent. La Communauté Internationale ne libérera véritablement jamais le Mali. Les autorités et l’armée doivent impérativement prendre leur responsabilité.

  7. dodizo

    Jacques ou est tu?
    Sanogo ou est tu?

  8. le scientifique

    même si l’on donne une bombe nucleaire plus l’armure d’iron man à ces fiottes et pd de kati , ils le laisseront sur le terrain .

  9. FRONTO

    peuple du mali reveillez vous soyez brave ! qu’attends notre armee pour liberer le pays . quelle honte pour notre armme

  10. 1FILSDUMALIBA

    Si cette information est reelle alors c’est plus que grave. Mais j’en veut a nos autorites et l’armee. On ne peut blamer personne sauf nous memes parce que nous ne sommes pas unis ni reellement conscients de cette crise. On s’approche tranquillement a la situation comme en Somalie…

  11. Djeden

    « Il fallait faire bloc derrière l’armée en leur donnant tous les moyens d’y faire face !!! »
    Après le 22 mars avait-tu une armée? Seulement des gens qui ne cherchaient que le pouvoir (encouragés par des opportunistes de dernières heures)avec des propos comme: Pas une minute après les 40 jours, Dionkounda a fait ceci, les politiciens ont fait celà… Ils pensaient à tout sauf le nord. Même si on mettait à leur disposition des armes nucléaire, ils n’allaient pas bouger mon frère.

  12. celui qui se tape blanche neige et sa coco sans pisser

    coco=blanche neige= sanene ba kulé fa kulé itakou bakou :mrgreen: :?: :lol:

  13. Djeden

    Bonsoir Dr ANASSER AG RHISSA. Sur ce coup là, je suis en phase avec vous. :lol: :lol: :lol:
    Mon seul soucis c’est la participation du MNLA et Ansar Dine à l’état actuel des choses. Personnellement je trouve que ces deux mouvements se sont disqualifiés pour ces concertations. Je ne pense même pas qu’ils soient prêts à déposer les armes.

  14. SALY

    :lol: :lol: merci la Fance et vive la France vive le Mali ca nous fait plus de confiance a la France :lol: :lol:

  15. FARA1001

    La France demande au MNLA de renoncer à l’indépendance et à l’autodétermination vis-à-vis du Mali

    La France a demandé jeudi aux représentants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) de renoncer de manière explicite, sans équivoque et sans ambiguïté, à leurs revendications à l’indépendance et à l’ autodétermination vis-à-vis du Mali, lors d’une rencontre à Paris entre l’ambassadeur de France pour le Sahel, Jean-Félix Paganon, et une délégation du MNLA, a déclaré vendredi le porte-parole du Quai d’Orsay, Philippe Lalliot.
    C’est ainsi que le MNLA pourra être considéré comme un interlocuteur légitime, a ajouté Philippe Lalliot.
    Le MNLA est un groupe, qui a vu le jour le 16 octobre 2011 suite à la fusion de plusieurs mouvements touaregs, réclamant l’ indépendance du territoire de l’Azawad – qui recouvre les trois gouvernorats de Tombouctou, Gao et Kidal (Nord du Mali).
    La réunion de jeudi a notamment permis à la France de rappeler aux représentants du MNLA la position française, qui est dérivée directement des termes de la résolution 2071 du conseil de sécurité des Nations unies, a indiqué Philippe Lalliot.
    Pour la France, le traitement de cette crise doit comprendre les trois volets politiques, sécuritaire et de développement. Le volet politique est très important et essentiel. On a souvent tendance à réduire cette crise malienne à sa seule dimension sécuritaire, et notamment à sa seule dimension d’éradication du terrorisme Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au nord-Mali, a-t- il dit.
    L’objectif de ce dialogue politique, c’est un Mali réunifié et dont l’intégrité territoriale sera garantie, réconcilié dans ses différentes composantes, et débarrassé du terrorisme pour l’ instant installé au nord du pays. Ce dialogue politique doit se nouer entre les autorités maliennes et, pour reprendre les termes exacts de la résolution 2071, les groupes rebelles non terroristes. C’est-à-dire, ceux qui renoncent à la violence et qui reconnaissent l’unité et l’intégrité territoriale du Mali.
    La France peut jouer un rôle de facilitateur dans le dialogue politique malien, mais la responsabilité première de ce dialogue politique pèse sur les Maliens eux-mêmes, les autorités maliennes et ces groupes rebelles non terroristes.
    Concernant la liste des groupes rebelles non terroristes, la liste est le MNLA pour l’instant, selon le porte-parole.
    La France avait estimé, le 15 novembre, insuffisantes les concessions faites la veille par l’un des groupes islamistes occupant le nord du Mali, Ansar Eddine, tout en déclarant prendre note de ces déclarations.
    « Nous prenons note des signaux de ces derniers jours, y compris les déclarations faites par le groupe Ansar Eddine. Ce que nous voulons, c’est que les déclarations soient suivies d’effets, que la vie des populations sur le terrain s’améliore et que les exactions cessent », a affirmé le porte-parole du Quai d’Orsay, Philippe Lalliot.
    Un représentant du mouvement Ansar Eddine a indiqué le 15 novembre « renoncer à l’application de la charia sur toute l’étendue du territoire malien », à l’exception de la région de Kidal (nord-est), qui se trouve sous le contrôle de milices islamistes depuis plusieurs mois.
    Le gouvernement malien et les pays africains préparent actuellement une intervention militaire au nord du Mali afin de chasser les islamistes radicaux, qui occupent ses parties septentrionales.
    La France a promis de fournir un soutien « logistique » à une intervention militaire africaine au Mali, tout en excluant de déployer des soldats français au Mali. Les partenaires de la France au sein de l’UE ont également promis de former les troupes maliennes et de fournir un soutien logistique.
    Les groupes d’islamistes radicaux au Sahel ont alors menacé de tuer les six otages français qu’ils détiennent.

    http://french.cri.cn/621/2012/11/24/442s303543.htm

  16. ELINO

    PRISE DE LERE PRISE DE DOUAENZA EN ROUTE POUR BAMAKO ET PATATI ET PATATA PRISE DE MOPTI .EN REALITE LES GARS IL YA DES CHOSES QUE VOUS NE SAUREZ JAMAIS .LA VICTOIRE EST TOUTE PROCHE VIVE LE MALI

  17. ELINO

    RARE SONT LES OCCIDENTEAUX QUI SONT PAS CONSOMMENTEUR D ALCOOL.EN AFRIQUE AUSSI BEAUCOUP CONSOMME.JE NE SAIS PAS D OU VIENT SES IDIOTIES DE TRAITER TOUT LE TEMPS HAYA D ALCOLO.EN TOUT POUR UNE FOIS QU UN ALCOLO ARRIVE A METTRE LE MALI SUR DE BON RAIL NE VOUS PLAIGNEZ PAS :lol: :lol: :lol: :lol:

  18. I B H

    vs pouvez masqueers mes commentaires main ses gens de diabali assassains auront leur part du gatteau

  19. veridique

    Bon tu vois, vous les journalistes là, vous etes pas bien hein hein…avec de tels titres vous allez provoquer la diarrhée chez nos militaires tout de suite et pourrir l’air de bamako et kati ..

  20. shikassy Hama

    Tu n’est pas un bambara. Tu es un enfant sans père né dans les camps rebelles entre MNLA MUJAO Boco Haram etc. Tu ne connais pas ton père ni ton nom de famille. Il faut connaitre son père pour connaitre ton nom de famille.

  21. Sans pisser

    A L’ECOLE DE KATI:

    La fille du Capitaine Sanogo pendant un cours de calcul mental :
    Sanogo au tableau !

    Azar libre service vend la bouteille de Johnny Walker 11500cfa la bouteille , combien fait le carton de 12 bouteilles ?

    12 bouteilles ? La petite Sanogo se concentre, réfléchit, puis lâche :

    Je pourrais pas dire exactement Madame, mais en tout cas, à la maison, ça fait pas plus d’une semaine ! :-D :-D :-D :-D :-D

    • celui qui se tape blanche neige et sa coco sans pisser

      tu dois être un de ces enfoiré de juifs, qui se font passé pour des libanias…

      minable blanche pute

  22. Diarra Zié Traoré

    L’etat voyou et narco-islamo-trafiquant du Mali sera la honte de toute l’histoire du monde! Dieu ne dors pas!

    Vive les groupes armes de l’Azawad, Vive le grand et noble MNLA.

    Vive le beau peuple malien que nous aimons tant, mais mort au systeme de l’etat maudit du Mali. Amiiinnn!

    Un Bambara converti, qui est profondement honni par le genocide malien contre le paisible peuple touareg/maure/arabe de l’Azawad.

    • FARA1001

      Arretes ta malhonnetteté il n’y a pas que des touareg/maure/arabe dans les region nord du Mali il y’a aussi des sonhai, bozo, bamanan, peul, bella

    • Partir2

      Tu as de serieux problemes.Que le diable t’emporte de loin je dis bien de tres loin.

    • SALY

      oui monsieur moi meme,c’est vrai dieu ne dort pas,en oubliant les crimes que vous avez commis au nord du Mali.

  23. maiga issa

    pourquoi aller dialoguer en algerie;les memes causes produisent toujours les memes effets,negocier oui mais a bamako,notre dignité est bafouée, l algerie fait partie du probleme,alors pourquoi suivre toujours les memes voies steriles,quelle honte!

  24. Candice

    Qu il se possition a Léré?? Il y a de l armee MALIENNE dont les femmes du 26 Mars et les enfants du 26 Mars ne sont tous pas mortent. On n a pas besoin de l armee Malienne le Mali a besoin des Femmes et des enfants pour finir avec les Rebellions.

  25. aiss-dia94140

    saly qu’elle parole encensé nous maliens qu »es?’qui nous arrive ont ne peut même plus voir plus loin que les nez nous avons une armée qui a fuit le nord et venir faire un coût d’état pour sortir de la guerre vous continuer a les donné raison pour ne pas faire leurs travail ils sont paye nourri et logé pour défendre le pays mais pas pour faire de la politique ou rentrée dans les bureaux et laisser les populations qu’elle doit protégé aux mains des bandits et pourtant quand ton leurs dira que kati est menace ils bougerons soit ils fuirons pauvre de nous maliens ………………………………………………………………………………………………………………..

  26. aiss-dia94140

    saly qu’elle parole encensé nous maliens qu »es?’qui nous arrive ont ne peut même plus voir plus loin que les nez nous avons une armée qui a fuit le nord et venir faire un coût d’état pour sortir de la guerre vous continuer a les donné raison pour ne pas faire leurs travail ils sont paye nourri et logé pour défendre le pays mais pas pour faire de la politique ou rentrée dans les bureaux et laisser les populations qu’elle doit protégé aux mains des bandits et pourtant quand ton leurs dira que kati est menace ils bougerons soit ils fuirons pauvre de nous

  27. C’est une nouvelle encore de trop je ne sais pas réellement ceux que veulent ces fous de dieu.

  28. Massaye

    Si il est vrai que sur le plan opérationnel et tactique l’armée est prête, alors, qu’elle va à la reconquête du Nord. Ainsi, la communauté internationale, le peuple malien et son armée sont déterminé à recouvrir sa liberté sans attendre la diplomatie. À ce prix, nous seront pris au sérieux ?

  29. Gladiatorx

    Tombouktou une oisis de connaissance, tolerance et d’histoire:
    http://www.facebook.com/USDOTFrancais

  30. robert kone

    Je ne comprends 150 militaires si on y prend garde un jour Ségou aussi va subir le même sort que les autres villes du Mali replis tactique ces bandits n’ont aucune arme lourde seulement notre armée a cessé de se battre.

  31. Guezo:

    Si,le Mali attend ONU c’est que ns sommes à jamais ds cette
    merde islamique
    Ils finiront par avoir tout le pays bientôt la les maliens comprendront
    Bien leur faiblesse ns gueulards dirigents prendront la tengente sur dakar
    Honte à sanogo et ses supporteurs comme mariko
    Honte au Pm et ses supporteurs plus bala son père
    Abas ts ceux qui dirigent ce pauvre pays maudi Mali

  32. SIDBE2

    Le mécanisien onusien n’apportera rien au Mali. Nous devons prendre nos responsabilités et nous lancer sans délai dans la guerre contre ces racailles d’ançardine et de mnla.

  33. SIDBE2

    Le mécanisien onusien n’apportera au Mali. Nous devons prendre nos responsabilités et nous lancer sans délai dans la guerre contre ces racailles d’ançardine et de mnla.

  34. korhondou

    bonnnn

  35. abbaaaaaaaaaaaaaaaa

    aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  36. lire

    Dès aujourd’hui, je sollicites une concertation entre jeunes du Mali à tous les nivaux, dans tous les quartiers de toutes les villes du Mali.Afin de commencer l’inévitable.
    Il est temps que nous oublions l’existence de nos dirigeants et nos forces armées qui ne pourrons riens pour nous. Nous devons nous affirmer devant l’histoire de ce pays pour notre survie , l’avenir de la nation « MALI » et de nos progénitures.
    Si jamais nous nous consultons pas pour décider de faire la guerre ou de faire comprendre à ceux qui nous manipulent que nous voulons le « Mali » ; ni nous les Maliens de tout ethnies ni les Touarègues égarés trompés ne profiterons de ce qui va arrivé au Mali et au Maliens (Blancs et noirs de peau). »Vive le Mali »

  37. gandji

    VRaiment les maliens doivent se dire que l Onu est un passage oblige pour l intervention internationale mais il faut se dire que l ONU ne recoud rien sur le terrain, voyez le cas de la Rdc l organisme internationale a plus de 20000 combattants engages sur le terrain mais ayant comme rôle  » une force d’ observation » le contenu de ce mandat allez y le faire savoir c’est q on peut aller te tuer en présence d’ un cjsoldat de l ONU sans qu il ne puisse intervenir aprfes ta mort il fera un simple compte rendu a ‘sa hierarchie.

  38. doucara

    D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le jour de ‘achoura était un jour de fête chez les juifs ainsi le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Jeûnez-le vous ».
    (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2005 et Mouslim dans son Sahih n°1131)
    D’après Abou Qatada (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a été interrogé concernant le jeûne du jour de ‘achoura. Il a dit: « Il efface l’année précédente ».
    (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1162)
    INFORMATION TRÈS TRÈS IMPORTANTE
    DEMAIN CE LE JOUR DE « ACHOURA’A » DONC IL EST PRÉFÉRÉ DE LE JEÛNER
    VOICI MES PREUVES « ………… »
    D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) ne recherchait pas le mérite d’un jour sur un autre jour après le ramadan sauf ‘achoura.
    (Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1020)
    D’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui jeûne ‘arafat, il lui est pardonné une année devant lui et une année derrière lui et celui qui jeûne ‘achoura il lui est pardonné une année ».
    (Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1013)
    8-O 8-O 8-O 8-O 8-O
    Cheikh Otheimine a dit: « Celui qui jeûne le jour de ‘arafat ou de ‘achoura alors qu’il lui reste des jours de ramadan à rattraper, son jeûne est valable mais si il avait eu l’intention de jeûner ce jour comme rattrapage de ramadan alors il obtient deux récompenses: la récompense du jour de ‘arafat ou du jour de ‘achoura avec la récompense du rattrapage ».
    (Fatawa Zakat Wa Siyam p 796)
    sans oublier la parole de
    L’imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751) a dit: « Il y a trois degrés pour le jeûne de ‘achoura:
    – le plus parfait est de jeûner avec ‘achoura un jour avant et un jour après
    – puis le fait de jeûner ‘achoura avec le neuvième jour et c’est ce qui est montré par la plupart des hadiths
    – puis le fait de jeûner ‘achoura seul »

  39. SALY

    les autres pays n’ont rien n’a perdu,c’est nous qui entraine de perdre,FDR les cris que vous avez fait ouagadougou voila votre resultat vous avez compte sur la CEDEAO et la communauté internationale en critiquant notre armée et gouvernement sont incopetants,prodi a clairement dit il n’aura pas la guerre avant septembre 2013 :oops: :oops: ,on rentre tous pour sauver notre pays :cry: :cry:

  40. Bagayogo n 6

    le premier Ministre a donner une porte de sortie a ces bandits,j,ai pleure quand j,ai entendu dire de la bouche de pm cheick Modibo que les
    rebelles sont nos compatriotes Malien
    si nos autorites acceptent de negocier avec Ansadine , Mnla, il faut qu,il accepte aussi de negocier avec Aqmi et Mujao
    honte a nos autorites , honte a l,Armee Malienne :oops: :oops: :evil: :evil:

    • SALY

      mon frere tu ne pas le seul,ca m’énerve aussi quand j’ai entendu dire check modibo diarra MNLA et Ancare dine sont nos compatriotes :oops: :oops: :oops:

  41. ApemaMali

    Je crois qu´il ait l´aval ou pas de l´ONU l´armée malienne engagera les hostilités. On ne quand meme compter que q sur les autres pour defendre notre pays??. On sera surpris de la reaction de cette armée sur le terrain… Je deteste visceralement les putschiste pas mon armée toute entiere… 150 homme sont quoi devant une armée nationale quelqu´en soit leur degré de motivation???

  42. SALY

    :oops: :oops: :oops: :oops: c’est la faute de FDR :oops: :oops: il y a tellement de zone sombre dans cet affaire,je n’ai aucunne confiance ni les pays voisin,ni la communauté internationale.

  43. Dr ANASSER AG RHISSA

    SOUHAIT QUE LES CONCERTATIONS NATIONALES ET LES CONFÉRENCES DE COMPROMIS DÉDIÉES AUX NÉGOCIATIONS SOIENT PLUS INCLUSIVES ET PLUS OUVERTES A TOUTES LES COMMUNAUTÉS MALIENNES ET A TOUS LES MALIENS N’ACCEPTANT PAS LE TERRORISME DANS LES RÉGIONS ET AU NIVEAU DE LA DIASPORA.

    ELLES DOIVENT AUSSI ÊTRE OUVERTES AU GROUPES ARMÉS INTÉGRANT DES MALIENS ET RESPECTANT DES PRINCIPES (REFUS DU TERRORISME, NON IMPUNITÉ, …) ET DES CONDITIONS (POUR LES GROUPES ARMES: DÉPÔT DES ARMES, INDIVISIBILITÉ DU MALI ET LAÏCITÉ).

    LA NON IMPUNITÉ DOIT ÊTRE EXIGÉE POUR PARTICIPER AUX CONCERTATIONS NATIONALES ET AUX NÉGOCIATIONS.

    Bonjour,
    Cette décision de report des concertations nationales est vraiment sage. Félicitations au Président du Mali et aux organisateurs des concertations nationales de l’avoir accepté.

    C’est le moment d’en profiter pour les rendre INCLUSIVES et pour avoir plus de représentativité en OUVRANT ces concertations nationales AUX RÉGIONS, à travers des concertations régionales, en intégrant toutes les communautés et tous les Maliens n’acceptant pas le terrorisme et acceptant les principes (refus du terrorisme, non impunité, respect des droits de l’homme, coexistence pacifique) et les conditions (pour MNLA, Ansar Dine, Gandakoye, …, dépôt des armes, indivisibilité du Mali et laïcité).

    Il faut aussi intégrer les Maliens de la diaspora.

    L’organisation, incluant les ramifications régionales, de telles concertations nationales et des conférences de compromis est expliquée dans le guide et la plateforme de concertations nationales et de négociation pour une sortie durable et honorable pour tous de la crise Malienne, que j’ai adressés sous forme de lettre ouverte au Président du Mali et à tous les Maliens.

    C’est tous ensemble que les Maliens définiront le futur souhaité et s’engageront pour la construction durable du Mali.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com

    • Aldjouma

      Je juge ces propositions très sages. Si les organisateurs du forum pouvaient t’entendre ce serait une bonne chose. J’irait plus loin en demandant que toutes les parties soient invitées mêmes les maliens des groupes islamistes. Cela ne veut pas dire que nous sommes prêts à accepter la charia ou la partition du pays. Il s’agit d’écouter tout le monde pour qu’une partie ne se sente pas exclue.

      • Dr ANASSER AG RHISSA

        Bonjour,
        Merci de ta contribution et du fait de souhaiter que ma contribution soit retenue par les organisateurs de ces concertations nationales.

        Il y a des principes et des conditions à satisfaire comme le refus du terrorisme, la non impunité et la laïcité qui vont rendre difficile la présence des maliens des groupes islamistes sauf s’ils les acceptent.

        Bien cordialement
        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
        E-mail: Wabanassane@yahoo.com

  44. Niyefôkoyesegou

    C’est une petite guerre pour notre armée!Nous sommes en train de preparer l’après guerre seulement

  45. Il faut le dire

    Les autorités maliennes tournent en rond l’armée est terrée. Ils font semblant de préparer quelque chose mais rien. Ils dirigent avec les oreilles tendues pour écouter ce que l’opinion internationale va décider. Il ne nous reste plus qu’a nous préparer au pire.

  46. fladen

    meme ceux qui ont fait le coup d’état il sont enraine d’instorer le favoritiseme au sein meme de l’armée, que ce qu’on peut esperer d’une armée comme telle?!!!!!!!!!!

  47. Monter en puissance vers Bamako?
    1200 hommes de la Monusco, qui fuient devant le M23, donc compot internatonal contre le Mali et la RDC comme il en a été sur le grand Soudan………….Lotissement obligé (morcellement à la taille de la Belgique) des grands pays africains…ils ont essayé en vain au Nigeria……Que Dieu bénisse le Mali et l’Afrique, Amen

  48. Kamis

    Je pense que les déclarations de Romano Prodi, n’engage que sa seule personne et puis d’ailleurs que peu faire l’ONU si ce n’est les condamnations, la prise de Goma (RDC) et l’impuissance des troupes onusiennes ne suffit-elle pas d’exemple à résoudre nous même cette crise?. Il reste à l’armée malienne de lancer les hostilités et le plutôt possible c-a-d avant la fin 2012 ne serait ce que pour laver l’affront, l’humiliation et le deshonneur.

    • koudis

      Merci mon frère!!! Certains n’ont toujours rien compris et continuent à y croire à cette fameuse ONU et à insulter la seule armée que nous avons!! Elle nous appartient et on doit l’aider !!! 8-O 8-O

  49. koudis

    Il ne fallait déjà pas impliquer ni la CEDEAO, ni l’ONU dans ce dossier !!! Il fallait faire bloc derrière l’armée en leur donnant tous les moyens d’y faire face !!! C’est comme ça au Nigéria face à Boko Haram ou au Yemen avec leurs islamistes ou en Egypte avec leur histoire du Sinaï !!! On a eu ce qu’on cherchait !!! Au moment où les armes du Mali sont bloquées, les islamistes obtiennent des armes par d’autres canaux via d’autres pays au vu et au su de cette fameuse communauté internationale !! Ici à Bamako nous sommes toujours dans les querelles de personnes à s’insulter tous les matins dans la presse !!! On continue toujours à insulter cette armée, le jour où elle sera défaite sur toute l’étendue du territoire on verra où est ce qu’on ira se cacher pour l’insulter !!! L’ONU est présente en RDC mais le M23 avance comme du vent, du coup c’est la population locale qui a décidé de chasser l’ONU de cette zone tellement elle est en colère !!! Ici nous on attend l’ONU et on l’attendra longtemps encore… :evil: :evil: :evil: :evil:

    • Aldjouma

      L’armée malienne doit se réconcilier d’abord pour penser à lancer la reconquête. Les maliens veulent seulement que leur armée leur donne des raisons de croire en elle. Les autorités ont un grand à jouer. Je ne peut pas comprendre qu’on lance en ce moment un concours pour recruter 1500 personnes dans la fonction publique alors que les experts du monde entier s’accordent à dire que l’armée malienne manque d’effectifs. On aurait put recruter 2000 jeunes dans l’armée. Au lendemain du coup d’état du 22 beaucoup de jeunes s’étaient portés volontaires pour aller au nord. Ces jeunes auraient aujourd’hui bouclé leur formation. Tout ce passe comme si le gouvernement maliens a d’autres soucis.

      • koudis

        «  » » » »Les maliens veulent seulement que leur armée leur donne des raisons de croire en elle » » » » » » Oui mais comment ??? Ceux qui doivent l’aider à avoir cette confiance foutent quoi ??? A part la dénigrer tous les jours!!! Ils ne foutent rien !!! A part quelques hommes politiques qui ont demandé haut et fort à la CEDEAO de donner nos armes ??? Mariko, Zou, IBK… et les autres pourquoi ils n’organisent pas une marche contre la CEDEAO ??? On sait qui est qui dans ce pays!!! Personne ne viendra nous donner des leçons de morale encore!!!

  50. Van p

    j’ai une seule question à posé le Mali ne peut attaqué sans l’ordre du sois disant Nations Unis? ont doit attaquer ces gences là au plus vite que possible parce que nos frères du Nord souffre….

    • Pour l

    • Pour répondre à ta question, l’internationalisation du conflit avec l’implication de la CEDEAO, UA, Nations Unies, les Soldats maliens ne peuvent plus attaqués les rebelles sans mandat de l’ONU au rique de se voir devant le TPI. Pour éviter cela, ils auront besoin d’une couverture qui ne peut être donner que par l’ONU. Seulement, au moment de léclatement en janvier, le Mali pouvait engager sans avoir besoin de l’onction des NU. Mais comme, il y avait une connexion entre le muvement rebelle et le Président fuyard, on devrait s’attendre à ce qui nous arrive.

  51. dedia

    Militaires maliens ou êtes vous caché ou est le Mali de Soudiata Babemba Tieba et de Samory Touré.

    • Yougoussake

      Ce Mali n’existe plus mon frere.Ensuite n’attendons rien de ces fuyards de Kati.Moi je recommande a tous les Maliens de s’armer pour assurer notre propre defense.

    • Aldjouma

      Nos intellectuels on tué ces figures historiques l’homme malien. Ils ont toujours dit qu’il ne servait en rien d’enseigner l’histoire du Mali au enfants du Mali car disent-ils le passé du Mali a assez été chanté et qu’il faut plutôt voire l’avenir. Ce qu’ils ont cependant oublié c’est ce que le présent qui sert à préparer l’avenir vient du passé. En sommes ne demandez pas aux maliens de ressembler à leurs ancêtres car ils les ont délibérément rejetés. Ont on ne peut imiter quelqu’un qu’on ne connait pas. la faute aux intellectuels maliens.

  52. gadiouma

    URGENT
    A TOMBOUCTOU IL SONT ENTRAIN DE COUPEE LES PANTALON DES HOMMES
    TOUTE LA VILLE EST SOUS LE CHOC
    VRAIMENT ON DEMANDE A DIEU DE NOUS AIDER PUISQUE L ARMEE NE VA JAMAIS VENIR
    ON EST LA ON ATTEND………………………

    • Toufan

      Qu’on coupe même vos couilles vous attendez quoi pour vous rebeller même au prix de votre vie? Même si ces islamistes possèdent l’arsénal américain sacrifiez vous pour que vos enfants puissent vivre heureux et indépendants demain.