En prélude à des négociations futures: – Le MNLA se désagrège – Les troupes maliennes aux portes de Tessalit

27
0

Dans l’une de nos brèves, parue le jeudi 23 février, nous annoncions que «plusieurs officiers du MNLA ont jeté l’éponge». En fin de semaine dernière, à Goma Coura, les bandits armés ont décidé de s’attaquer aux éléments des forces armées qui sécurisent le chantier de la SATOM. Mal leur en a pris, car le bilan, côté assaillants est sans appel: 47 morts et plusieurs blessés, selon des sources militaires.
A en croire nos informations, les assaillants, désormais des anciens protégés du Colonel Mohamed Najim, l’un des officiers de la branche armée du MNLA, sont de la communauté Idnan. Et ils ont, nous a-t-on dit, la ferme intention de créer un nouveau front, pour compter dans les négociations futures annoncées récemment à Bamako par le chef de la diplomatie française, Alain Juppé.
Les hommes du Colonel Takni, Commandant de la zone militaire de Ségou, qui sont partis en renfort à N’Goma Coura, ont reconnu les visages de trois jeunes sans vie, dont l’un serait le neveu de Nahamo, conseiller municipal de la commune rurale d’Anefif. Ces dissidents du MNLA seraient aidés par un certain Ibrahim Ag Mohamed Assalagh, l’un des responsables politiques du MNLA, tombé il y a peu en disgrâce auprès de ce mouvement. Ce dernier est en collusion avec le fameux bandit-voleur et non moins ancien chargé de mission à la Présidence de la République, Eglhese Ag Oufène. Lequel, on le sait, a abandonné depuis plusieurs mois son bureau de Koulouba pour se retrouver à Paris, en quête d’asile politique.
Au nom de ce front en gestation, Ibrahim Ag Mohamed Assalagh a déjà fait les premières démarches en contactant l’actuel ministre de la Défense, Sadio Gassama, pour, nous a-t-on confié, «prouver sa bonne foi et l’assurer de sa collaboration pour la recherche de la paix».
Selon des sources très confidentielles, les Chamanamas, pour leur part, sous la conduite du Colonel Assalat Ag Habi, ex-Haut fonctionnaire de défense au ministère de l’Energie et de l’Eau, s’apprêteraient à formaliser aussi leur clan, pour avoir eux aussi leur part du gâteau dans les négociations à venir.
Du côté d’Iyad Ag Aghaly, l’islamiste radical, c’est le même scénario qui se dessine. Dans une correspondance envoyée au Haut Conseil Islamique (HCI), il a fait savoir que c’est seulement avec cette institution qu’il veut discuter. Mais c’est mal connaître la stratégie d’Iyad, qui plaide pour une République islamique. Rappelons qu’avant son parachutage par le Président ATT à l’ambassade du Mali en Arabie Saoudite, il avait entrepris la même démarche en direction du gouvernement malien. Ce qui explique la déconfiture progressive du MNLA.
En définitive, comme on peut le constater,  le MNLA est en totale déliquescence. La branche intellectuelle, qui essaie à travers les médias d’intoxiquer l’opinion nationale et internationale, n’a jamais contrôlé la branche armée. C’est pourquoi ses adhérents se trouvant dans l’Hexagone poussent Paris à intercéder auprès du Mali pour d’éventuelles négociations.
Par ailleurs, s’agissant de l’évolution de la situation sécuritaire au Nord Mali, les troupes maliennes, sous la conduite du duo Gamou – Ould Meydou, sont à une quinzaine de kilomètres de Tessalit où elles sont campées. Les ennemis sont en face d’eux et les deux camps se regardent en chiens de faïence. A tout moment, les hostilités, les vraies, peuvent commencer. A suivre
Paul Mben

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Lalumiere-Dufour<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 219</span>
Membre
Lalumiere-Dufour 219
4 années 6 mois plus tôt

Kassin,ce ne sont pas les fonds qui manquaient a’ la Libye de Khadafi. Ce n’est pas une question d’argent! C’est plutot une question d’alliance strategique,de bon voisinage et de participation active des populations locales aux prises des decisions qui les concernent!

La dette Malienne a’ elle seule represente 98% de son PIB! Il faudra 106 ans pour la payer! S’IL FAUT MOBILISER DES FONDS, IL FAUT LE FAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT DU MALI! Tout le reste n’est que folie de grandeur, de fausse fierte’ et de nationalisme deplace’! La meilleure maniere d’aider les forces arme’es et de securite’ Maliennes, est de tout faire pourqu’elles ne soient pas piege’es dans une guerre qui va au-dela des insurge’s Touareg! EVITONS LA FUITE EN AVANT ET NEGOCIONS!!!

Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Si vous négociez dans la situation actuelle avec nos villes occupées, il faut dire adieux à 2 choses: la souveraineté et la justice pour les crimes de guerre. Le Mali n’est pas la Libye et le Mnlaqmi n’est ni l’Otan ni les USA encore moins la Grande Bretagne bien qu’ils bénéficient d’une largesse française. Il faut voir au delà de cette guerre et se doter d’une véritable armée bien formée et bien équipée. La dette des pays pauvre est une variable d’ajustement c’est la leçon des 50 dernières années (rééchelonnement, remise ou annulation, initiatives PPTE, club de Paris…) c’est au contraire une chance des pays pauvres qu’on ne saisie pas malheureusement à cause de la corruption et de la médiocrité. Il n’y a pas 36000 manieres, il faut bien investir et effectivement investir dans des secteurs productifs et porteurs de croissance et dans les infrastructures économiques de base (eau, énergie, télécommunication, routes chemin de fer…). Pour cela il faut exister et avoir des territoires. Cela n’est pas possible si vous avez à faire à des inconscients qui agissent comme des animaux. Il faut les traiter comme tels et agir en conséquence et avec rigueur et fermeté. Ça c’est loin d’être… Lire la suite »
sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
Membre
sambou 1039
4 années 6 mois plus tôt

J’espère qu’il n’y aura PLUS DE NEGOCIATION “BIDON” AVEC LE PREMIER BANDIT QUI SE PRESENTE!Il faut reconnaitre qu’il y a eu trop de LAXISME dans la gestion de cette crise par les autorités actuelles: des terroristes comme AGALY nommés comme conseller au consulat à Jeddah puis à Koulouba!Heureusement que les autorités saoudiennes qui SAVENT BIEN CE QU’ELLES FONT ont vite fait d’expulser ce terroriste d’AQMI!Après tout on vient nous saouler ici qu’ATT n’est pas responsable de la situation actuelle!Si ce n’est pas lui alors c’est qui donc??? 🙄 🙄

Lalumiere-Dufour<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 219</span>
Membre
Lalumiere-Dufour 219
4 années 6 mois plus tôt

L’educateur en moi refuse de rejeter ce que nous appelons POSITIVE REINFORCEMENT TECHNIQUES! C’est facile de signaler le cas d’Agaly mais on ne parle que rarement des cas de nombreux arabes et touareg qui ont beneficie’ des accords passe’s et qui n’ont pas retourner leurs vestes! Il faut certes expulser les terroristes d’AQMI qui ne sont pas…MALIENS mais que faire de ceux parmi eux qui sont Maliens? La reponse est simple: CREER DES EMPLOIS ET DES PROJETS POUR DETRUIRE LEURS RESERVOIRS DE RECRUTEMENTS ET LES CONVERTIR VERS LES ACTIVITE’S LEGALES!Les tetus parmi eux qui refusent de changer de methode,doivent rencontrer la force des lois en vigueur!

Fa traore<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 42</span>
Membre
Fa traore 42
4 années 6 mois plus tôt

Il faut que nos autorités exigent de voir la cargaison qu’on est entrain d’acheminer sur la Mauritanie en guise d’aide humanitaire. les occidentaux ont la vilaine habitude d’acheminer de l’armément aux zones rebelles sous le couvert d’aide humanitaire. la france en a fait au Biafra et en Libye, les belges en ont fait avec Moise Tchombé. Il faut imperativement qu’on inspecte le contenu des cargos, c’est pour notre propre securité, dans cette affaire nous n’avons plus confiance en personne. ni à la Mauritanie, ni à l’Algérie, encore moins à la France et ses acolytes.

Lalumiere-Dufour<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 219</span>
Membre
Lalumiere-Dufour 219
4 années 6 mois plus tôt

La Mauritanie n’est pas l’ennemie! Les cargaisons sont essentiellement constitue’es de vivres, de tentes et de medicaments pour faire face aux besoins des dizaines de milliers de refugie’s Maliens qui se trouvent principalement dans la region du Hodh. La Mauritanie n’a aucune mauvaise intention vers le Mali. Le peuple Malien et le peuple Mauritanie ont des liens multidimensionnels et millenaires base’s sur l’histoire et la geographie.Rien ne peut les separer! Le conflit est MALO-MALIEN avec certaines ramifications que j’ai souligne’es dans plusieurs de mes ecrits. Sa solution viendra du Mali avec l’aide des puissances etrangeres, des partenaires du Mali et des pays voisins de bonne volonte’! Je suis confiant que le President Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz veut un Mali stable,uni,developpe’ et pacifique. PERSONNE NE VEUT L’INSTABILITE’ A’ SA PORTE!

zed1<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 5</span>
Membre
zed1 5
4 années 6 mois plus tôt

Merci mon frère nous devons même exiger que des inspecteurs maliens vetifient toute livraison, sinon nous sommes mal barré!

koudis<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 3387</span>
Membre
koudis 3387
4 années 6 mois plus tôt

Pour être sérieux, L´EXPRESS nous dit que les otages ont failli s´enfuir et ont été repris selon une source touareg Mais la France est d’une incroyable naïveté dans tous les dossiers : Comment on peut vous faire avaler une fable pareille ? A-t-on besoin d’être un génie pour comprendre QUE CELUI QUI A RAPPORTE LA NOUVELLE EST LUI-MEME LE GEOLIER !!! Car il n’existe aucune autre possibilité de savoir ce qui s’est passé !!! Les mêmes sont AQMI dans le désert et “rebelles Touaregs” quand ils viennent en ville servir d’INTERMEDIAIRE pour le RACHAT des otages par la France. Et les services français les croient ! Comment des gens qui ont “échangé” des tirs peuvent connaitre des telles choses sur le camp d’en face? (Sauf s’ils ont en réalité recueillis les courageux évadés, qu’ils détiennent désormais et ont inventé cette fable, pour continuer à leur compte le marchandage. Dans un cas comme dans l’autre, l’auteur du “tuyau” est bel et bien le détenteur des otages). Qu´ils sont nuls ces français !!

hermann<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 22</span>
Membre
hermann 22
4 années 6 mois plus tôt

Il faut tuer l’ennemi au front et il ne faut pas que l’armée se déconcentre. L’armée doit se battre au front jusqu’à la reddition du dernier criminel et laissez aux politiques leurs manœuvres. VIVE L’ARMEE avec TOUS LES FILS DU PAYS.

sabour<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1087</span>
Membre
sabour 1087
4 années 6 mois plus tôt

FAUSSE BASE DU MNLA : AZAWAD = 3 REGIONS NORD MALI = FAUX
1) géographiquement et géologiquement parlant AZAWAD est une petite partie du dessert malien entre Tombouctou Gao et Kidal. Il y’a n’a d’autres au Nord Mali comme TAMESNA; TAOUSSA, GOURMA, DETROIT SOUDANAIS, ADDRAR, TILEMSI… qui ne sont pas AZAWAD. Ce n’est qu’une entité géographique comme le BELEDOUGOU, KENEDOUGOU, DIAFOUNOU, OUAGADOU…. Alors si ces CRAPULES du MNLA parlent de AZAWAD = NORD MALI + TOUT LE SAHARA Ouest-Africain et sud Algérie C’EST FAUX.
2) BIZARRE les FRANCAIS Parlent du Nord mali = AZAWAD mais PLUS BIZARRE nos Journalistes et le Gouvernement même acceptent ce TERME AZAWAD = NORD MALI ? Pourquoi??? Par IGNORANCE ou pour légitimer le MNLA sur une FAUSSE BASE GEOGRAPHIQUE / REGARDEZ L’ATLAS DU MALI OU LA CARTE TOPOGRAPHIQUE DU MALI BON DIEU !!!.
3) La MAURITANIE cet ETAT dirigé par un VOYOU raciste berbérophone qui aide des RACISTES du MNLA et la FRANCE INCONSCIENTE DE SARKO qui installe partout des ISLAMISTES pour avoir des marchés de PETROLE et d’URANIUM. Oui la FRANCE n’est pas contente de ne pas être concernée par la recherche des richesses du sous-sol malien… BLOCS PETROLIERS…. Elle empêche la recherche c’est CERTAIN

empereur<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 87</span>
Membre
empereur 87
4 années 6 mois plus tôt

Tout cela est la faute des plus hautes autorités de ce pays qui ont privilegié une bande de vaurien aux autres fils du pays. Regarder comment ils sont dans les differents corps et dans l’administration. Abandonnent le service et reclament au retour le salaire du temps d’abandon ! qu’un autre(non azawadéen)fasse une minute de retard, le voilà accusé de tous les maux . Ou est l’egalité ? D’autres se proménent avec leur diplome obtenu après de longues études avec tout ce que cela suppose, on fait intégrer certains sans niveau qui font le choix dans la fonction publique.Ou est la Justice entr les fils d’un meme pays? Gonflés en bloc ces vauriens prennent les armes pour tuer les braves citoyens au nom d’un mouvement fantoche à la solde d’Aqmi! Que Dieu aide la vérité

sariya<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 85</span>
Membre
sariya 85
4 années 6 mois plus tôt

vive l’armee MALIENNE!
dites a ATT que le peuple Malien n’a pas besoin de negociation avec qui que soit. que ses vagabons liberent notre territoire.QUE DIEU BENISSE NOTRE CHER MALIBA.

agauche_<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 44</span>
Membre
agauche_ 44
4 années 6 mois plus tôt

Il faut faire la part des choses, négocier oui après avoir conquis tous le territoire et condamner les assassins;

mogonta<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 73</span>
Membre
mogonta 73
4 années 6 mois plus tôt

Le seul coupable c’est ATT..Il a vraiment negliger la situation et les pauvre gens sont mort pour rien

Il fallait battre le fer lorsqu’il est chaud

wpDiscuz