G5 Sahel: les engagements du développement

0
Les présidents du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kabore, de Mauritanie, Ould Abdel Aziz, de France, Emmanuel Macron, du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, du Tchad, Idriss Deby Itno et du Niger, Mahamadou Issoufou le 2 juillet à Bamako
Les présidents du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kabore, de Mauritanie, Ould Abdel Aziz, de France, Emmanuel Macron, du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, du Tchad, Idriss Deby Itno et du Niger, Mahamadou Issoufou le 2 juillet à Bamako. © REUTERS/Luc Gnago

Au Mali, la force du G5 Sahel a été officiellement lancée dimanche 2 juillet. Les chefs d’Etat du Mali, du Tchad, de la Mauritanie, du Niger et du Burkina Faso étaient à Bamako tout comme le président français Emmanuel Macron qui s’est déplacé lui avec le président de l’Agence française de développement. Il a annoncé le déblocage de 200—000 millions d’euros d’aide au développement pour les pays du G5 qui seront étalés sur 5 ans.

Emmanuel Macron et les présidents du G5 Sahel ont insisté sur la nécessité de combiner contre-terrorisme et aide au développement. « Il est indispensable de gagner la paix et cela se joue au plus près des populations ». La France va donc contribuer à hauteur de 200 000 millions d’euros, en plus des projets déjà en cours, étalés sur 5 ans.

Le directeur de l’Agence française de développement Remi Rioux précise qu’il faut aller vite, car « il y a urgence », notamment dans la région du centre du Mali, la zone des trois frontières dans le Liptako Gourma mais également dans le nord du pays.

Quatre domaines prioritaires ont été évoqués par Emmanuel Macron, l’agriculture, la gouvernance et la justice, l’éducation et enfin la lutte contre le changement climatique. Autant de projets qui seront soutenus et implantés dans toute cette zone du G5 Sahel.

La France espère obtenir des financements supplémentaires de la part de l’Allemagne, le 13 juillet prochain, à l’occasion du Conseil des ministres franco-allemand.

 Par RFI Publié le 02-07-2017
PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here