Insécurité à Bamako : Le siège de campagne de l’Adema Pasj saccagé par des hommes cagoulés

20 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La nuit du 10 au 11 décembre 2012, le siège de campagne du parti de l’abeille à été la cible des hommes cagoulés et armés jusqu’aux dents. Les gardiens des lieux n’ont eu la vie sauve que grâce à leur promptitude à escalader les murs de la maison.

Souleymane Diallo, l’un des gardiens a retracé le film des événements. Selon lui, c’est aux environs de 00h30 à 01h que des hommes cagoulés au nombre d’une dizaine ont tenté de défoncer en vain la porte principale du siège de campagne de l’Adema Pasj. En bon stratège qu’ils étaient, ils ont endommagé toutes les ampoules de la devanture tout en érigeant des barricades à chaque coin de la rue qui mène au siège. J’ai été réveillé par les bruits des vitres qui volaient en l’air. Je me suis précipité vers la porte pour en savoir plus et je me suis senti dans les rues Californiennes avec des colosses cagoulés en face voulant détruire tout sur leur passage.

N’ayant plus que mes pieds comme porte de sortie, j’ai escaladé le mur d’en face pour atterrir avec promptitude dans la maison des voisins qui, ébahis, n’ont pas voulu m’accorder leur hospitalité. C’est après moult explications qu’ils m’ont accueilli. Pendant ce temps, les visiteurs cagoulés s’en donnaient à cœur joie en brisant les vitres et en essayant  de pénétrer dans les locaux du siège de campagne du parti de l’abeille, un siège situé en plein cœur de l’ACI 2000.

Adama Keita, le deuxième gardien ajoute que dès l’instant qu’ils ont tenté d’enfoncer les portes en vain, ils y en a qui se sont précipités vers les fenêtres en aspergeant la véranda avec du gaz lacrymogène. Malgré  l’effet de ce gaz,  j’ai voulu les rencontrer afin de pouvoir les identifier : c’était peine perdu car ils portaient tous des cagoules et portaient des armes. C’est par les escaliers de la maison d’en face que j’ai eu la vie sauve et surtout, le coup de fil du gardien de la bibliothèque nationale Kalifa qui ayant constaté la visite des malfrats a lancé en catimini des coups de fil à la police qui ne répondait pas. Il  a tenté les sapeurs pompiers et  c’est l’alarme de ces derniers qui a fait que les bandits armés ont pris la poudre d’escampette.

C’est après avoir éteint la flamme provoqué par les tirs des gangsters que les policiers du 14è arrondissement sont venus, pour constater les dégâts. Les responsables du parti sont indignés et réclament des poursuites à l’encontre des assaillants. Il est a noté que les bandits cagoulés avaient tiré sur les climatiseurs et ont brisé toutes les vitres des portes et des fenêtres se trouvant vers la porte principale du siège de campagne de l’Adema PASJ. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais les dégâts matériels s’élèveront à des centaines de millions. Des responsables du parti de l’abeille qui étaient sur place martelaient qu’ils ne sont en rien impliqués dans la démission du premier ministr Cette attaque a-t-elle un lien avec la démission du premier ministre Cheick Modibo Diarra ?

Moussa Samba Diallo

SOURCE:  du   12 déc 2012.    

20 Réactions à Insécurité à Bamako : Le siège de campagne de l’Adema Pasj saccagé par des hommes cagoulés

  1. dramane coulisakoiba

    soyons serieux ce sont les methodes de l’ ADEMA ils ont gagné uhe bataille contre CMD mais pas la guerre.Quand à haya nous l’attendons à Segou pour un conseil de famille.

  2. Moustaph Camara

    20 an de vol et de détournement des ressources du Maliba que LE BON Dieu les punisse TRÈS RAPIDEMENT

  3. rassenbleur

    maliba

  4. baba coulou

    Assalamoualekoum
    Que Dieu sauve mon beau pays, le MALI. Je tiens à dire aux gens qui pensent que c’est l’Adéma ou qui que ce soit, qu’ils reviennent à la raison. Puisque pour abattre son chien, il faut l’accuser de rage. Je veux tout simplement dire que 23 ans de règne sans partage et 20 ans de démocratie, le fossé est grand. Et personne n’a les yeux bandés. Aussi du 22 mars à aujourd’hui, qu’est-ce qui s’est passé si ce n’est le pillage des biens de l’Etat, les arrestations arbitraires et la barbarie. Pourtant, lorsque fut le coup d’Etat on nous a fait croire que dès demain le nord du Mali sera libéré. Où sont-ils? Donc, je demande aux uns et aux autres de rester sur terre et de se donner la main pour le devenir de ce pays. Sinon, ces paparasis ne peuvent que torturer les paisibles populations avec leur propre argent. Car, la tenue et les armes proviennent de nos impôts mais après un tiapalodrome, tout est permis. Que Dieu préserve le MALI éternel, Amen!

  5. Djuska

    Ces hommes armes et cagoules jusqu’au dent perdent leur temps a Bamako – Rendez-vous plutot au nord. Ne gaspillez pas votre energie a Bamako sur Adema, Adema ou pas l’ennemi a deja envahi – revoltez-vous plutot contre ces bandits armes du nord. Nous perdons la raison bon sang ! Utilisons notre cerveau – ce n’est plus les actes de barbaries qui vont resoudre la crise au Mali, a moins que ces hommes masques nous viennent du rang des ennemis. Calmons-nous. merci

  6. k.b

    l’adema ces bouffeurs d’argent doivent être agresser par les gens car ils ne sont pas les seuls citoyens de la nation.
    mais ils sont les seuls à faire ce qu’ils veulent en matière d’argent. il font la campagne avec l’argent c’est pour quoi les partis pauvres ne peut pas les convaincre.

    • Djuska

      K.B. on peut s’exprimer autrement, mais pas dans la violence – on peut etre en desaccord, c’est normal, mais proner pour la violence, non. Revenons tous a la raison. Calmons nous. Si on perd la raison on perdra notre cause qui est la paix au Mali. S’il vous plait, contribuer au web dans le bon sens et c’es comme cela que tu contribueras a la construction de ton pays – car je sais que tu n’iras pas au nord pour te battre, n’est ce pas ? calomons-nous donc et chassons le diable. merci

  7. Allah est eternel

    Le parti de l’abeille a été victime de sa mauvaise gestion de 20 années à la tête de l’Etat. les responsables de ce parti pendant 20 ans ont enroulés le peuple malien dans la farine sous la coupole de la démocratie. Ils nous ont formé en mensonge, en délinquance financière et en corruption de tout genre. Nous sommes tous corrompus indignes et apatrides de manière que je me demande pourquoi aucun fonctionnaire ne demande une augmentation de salaire!!! sachant bien que ce dernier ne peut couvrir même 10 jours de nos dépenses mensuelles. Qu’Allah ait pitié de nous en nous accordant son pardon!!! Amen.

    • Djuska

      merci mon frere ! de tels propos ne jettera pas de poudre au feu. Prions tous pour que le Bon Dieu nous entende. Que Dieu sauve le Mali – comme tu l’as si bien dit « Allah est Eternel » « Qu’Allah ait pitie de nous, … »

      Calmons nous sinon on va a la derive. Merci mon frere.