Insécurité à Bamako : Les bandits sèment la terreur à l’ACI 2000

4

Insécurité à Bamako : Les bandits sèment la terreur à l’ACI 2000Six bandits ont coupé, le vendredi dernier (29 mai 2015) vers 19h, la voie principale qui relie le siège de l’aéroport du Mali  à la bibliothèque nationale dans l’ACI 2000. Des coups de feu ont été tirés et deux usagers de la route ont été dépossédés de leurs motos.

Les usagers de la grande voie passant par la bibliothèque nationale ont assisté à une scène digne d’un véritable film western. En effet, des bandits armés jusqu’aux dents sont venus couper les deux voies (l’aller et le retour). Il était encore tout juste 19H. Ils ont tiré des coups de feu pour mettre en respect tout le monde. Des agents de sécurité  de l’hôtel MICASA, de l’ancien Espace Bouna et les passants, ont assisté la scène sans faire le moindre geste. Le premier passant s’est  vu sa moto retirer. Le deuxième subira le même sort. Les bandits prirent ensuite la tangente après leur forfait. La police du 14ème arrondissement ne sera là qu’après une trentaine de minutes. Pourtant, ce phénomène est courant à l’ACI 2000.  Les bandits ont pris le poil de la bête dans ce quartier qui sert aujourd’hui de lieu de travail et de résidence. Les ruelles y sont  nombreuses. Elles sont toutes non électrifiées. Ici, dans ce quartier, quelques rares personnes font leur jogging les petits soirs. Les bandits, alors, ont leur mode opératoire. Ils circulent à deux sur une moto. L’usager est accosté et menacé avec une arme. Ils le font descendre sur sa moto et celui qui est derrière monte sur l’engin et prend ainsi la tangente. Ils opèrent souvent le jour dans ces ruelles souvent moins fréquentées. La police du 14ème  arrondissement,  sensée sécurisé les lieux, semble impuissante devant cette situation car ni les nombreuses plaintes n’ont pu diminuer le phénomène à l’ACI 2000. Des policiers de ce commissariat qui ont voulu rester dans l’anonymat parlent d’un manque criard de moyens. La mairie de la commune IV qui doit apporter sa contribution à la police est presque sans activité avec la suspension du foncier. Entre temps, les populations sont laissées à leur triste sort et chacun prie pour ne pas croiser ces malfrats qui savent qu’ils ne sont nullement inquiétés. L’insécurité jusque là au nord se transporte en plein capitale. Et, les autorités, en charge de la sécurité des personnes et des biens,  sont impuissantes.                                                                                                      Fakara Faïnké

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. IBK, il est vrai que les maliens sont derrière toi pour ce qui est des intrigues montées de l’extérieur, mais de grâce, débarrasses-nous du Général Samaké qui est nul, absolument nul. Qu’importe la reconnaissance que tu le dois, mais le peuple malien en a assez des carences de cet homme sorti des bois et qui doit y retourner. Penses-y

  2. Et voilà!… 😥 😥 😥 😥

    Pfffff! 🙄 Encore un coup monté de la Minusma pour tenter de déstabiliser le gros Samake et faire “croire” 🙄 qu’il ne fait rien et ne sert à rien!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Mais à part bien sur les hassidi de ce forum, (les Kassin, les Yugu, les soldat raté, et autres vermines), personne ne tombera dans ce panneau! 🙄 🙄 🙄

    Soyons VIGILANTS mes frères! Déjouons un à un les odieux complots de la Minusma! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    PS: D’ailleurs, Abdoulaye Diarra (allias “La Redaction”) a appris de sources sûres 😆 que depuis ce vol de moto à main armée, Hervé Ladsous se promène partout en ville sur une nouvelle djakarta, et ce, sous la haute protection de Barkhane: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    NOUS DISONS NON AUX COMPLOTS DES FORCES NEOCOLONIALISTES QUI NE VISENT QUE LA DESTABILISATION DE NOTRE MALIBA! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Houbien? 😛

    Jéparézon? 😆

Comments are closed.