Insécurité dans le district de Bamako et alentours : Pour rassurer les populations, le Procureur général Mahamadou Lamine Coulibaly veut des sanctions dissuasives contre les malfrats

4

Dans son adresse, le Procureur général a rappelé que  dans le cadre de l’insécurité autour de Bamako, ” j’ai estimé qu’il fallait prévenir tout le monde pour prendre les dispositions qu’il faut en la matière. Les enquêtes ont toujours été bien menées, mais il s’avère que les malfaiteurs s’accommodent. Chaque fois que nous apportons de nouvelles techniques ils s’adaptent. Chaque fois qu’il y a des cas, nous apportons toujours des correctifs pour améliorer. C’est dans ce cadre que nous nous sommes réunis, vendredi, avec tous les Procureurs de la République, au parquet général de la Cour d’appel de Bamako. Sur le plan national, je demande à ce qu’il y ait la communication car tout part du renseignement”. Selon lui, pour lutter contre ces malfrats, il faut les témoignages et la coopération  de la population.

” Le 17 novembre 2016, il y aura une grande rencontre au cours laquelle nous allons  élargir le conseil de Cabinet à tous les commissaires et à tous les chefs des unités d’enquêtes pour une synergie d’action afin que chacun soit au même niveau d’information. Pour sécuriser Bamako et environnants (Koulikoro, Kati ; Kangaba…), j’ai donné comme instruction que toutes les procédures pendantes dans les commissariats ou les unités d’enquêtes soient déférées dans les meilleurs délais et que la poursuite de contrôle soit immédiatement appliquée. Qu’il y ait des sanctions à la mesure du forfait. Qu’il y ait des sanctions dissuasives qui peuvent rassurer les populations. Les attaques qu’on avait l’habitude de voir étaient des attaques nocturnes. Le cas de Ecobank était le jour et nous ne sommes pas habitués à ce genre de situations “ a regretté le Procureur général.

Selon toujours le chef du Parquet,  les agents de police et ceux des services de renseignements qui opèrent de nuit doivent doubler d’efforts et opérer de jour et de nuit. “Que la population soit rassurée, car ceux-là qu’on est en train de traquer seront retrouvés et sanctionnés avec la dernière rigueur” a-t-il averti.

KassoumTHERA

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. EST-CE QUE NOUS POUVONS AVOIR DES SANCTIONS DISSUASIVES PLUS FORTES QUE CELLES INFLIGE’ES PAR LES POPULATIONS QUI N’HESITENT PAS A’ APPLIQUER L’ARTICLE 320???? LESDITES SANCTIONS SONT CERTES ILLEGALES MAIS ELLES EXISTENT!!!
    AVEC LA MISERE ET LA PAUVRETE’, PLUSIEURS PERSONNES PRENNENT DES RISQUES EN FAISANT DES CHOSES QU’ELLES NE FONT PAS DANS UNE SITUATION NORMALE!!!
    IL FAUT LUTTER CONTRE LA PAUVRETE’ ET LE CHOMAGE POUR REDUIRE LES CRIMES!!!
    N’OUBLIONS SURTOUT PAS QUE LES GRANDS BANDITS EXERCENT TRANQUILLEMENT DANS LES HAUTES SPHERES DE L’ETAT MAIS PERSONNE N’OSE PARLER D’EUX!!!

  2. IL ne faut pas oublier les chefs de quartiers, notamment les chefs de familles qui connaissent parfois les activités de certains jeunes de leurs communes respectives. Les pères de familles doivent également coopérer au renforcement de la sécurité, en dénonçant leurs propres enfants, si ceux-ci sont impliqués dans des affaires de vol de moto et autres cambriolages. Ce qui est courant dans nos quartiers. Comment ne pas dénoncer de jeunes chômeurs qui reviennent le soir à la maison, avec des motos et d’autres objets volés, et que les pères de familles restent silencieux sur de telles activités. Il y ‘en a qui savent pertinemment que leurs enfants sont des braqueurs, mais ne disent rien, de peur d’être indexer par le voisinage. La sécurité est l’affaire de tous, collaborons avec les forces de sécurité.

    • MALA ! TANT QUE TES COLLABORATEURS NE VONT PAS PROUVER A LA POPULATIONS QU’ ILS MÉRITENT SA CONFIANCE TU VAS SOUFFRIR. COMMENT COMPRENDRE LA COOPÉRATION DE CETTE POPULATION AVEC TES UNITES D ENQUÊTE SE RETOURNE CONTRE ELLE-MÊME. . SOUVENT TES JUGES NE RESPECTENT PAS TES INSTRUCTIONS MAIS PLUTÔT LEUR INTÉRÊT PRIVÉ MÊME SI TU LES SANCTIONNE APRÈS. SINON TON JUGE SEYFOU L TRAORÉ DE KANGABA EST DEVENU UN CAUCHEMAR POUR LE MANDE. AU DÉBUT IL ÉTAIT VU COMME UN MESSIE PAR LES MALINKES AVEC SES RÉCONCILIATIONS TOUS AZIMUT .DJAHAAAA! C ÉTAIT POUR TROMPER LES GENS APRÈS LE PASSAGE DE L OURAGAN LAMBERT. APRÈS L AFFAIRE DJOBALA IL YA L AFFAIRE DE L OR VOLÉ DE NIIAOULENY ET TANT D AUTRES MON PC. DEPUIS QUAND UN JUGE DEVIENT AMI D UN NARCO TRAFIQUANT QUI DIT HAUT ET FORT QUE PERSONNE NE PEUT L ARRÊTER A KANGABA.SINON COMMENT COMPRENDRE APRÈS SON INTERPELLATION ET SA BANDE QUE LE JUGE EN PERSONNE INSTRUIT DE LE LAISSER PARTIR. ET POUR QUELLE RAISON ; SEUL LE JUGE SEYDOU LAMISSA TRAORE A LE SECRET.HÉ KANGABA ! TU VAS SOUFFRIR DANS LA PITIÉ DU PG MALA POUR TE DEBARRASSER DE CE JUGE SANS COMMENTAIRES.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here