La Cour pénale internationale favorable à une intervention militaire au Mali

6
Une vue de la Cour pénale internationale (CPI)

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Mme Fatoumata Bensouda, a déclaré que la CPI “est favorable à une intervention militaire au Mali, si c’est le seul moyen pour ce pays de retrouver la paix et la stabilité”, rapporte mardi l’Agence de presse sénégalaise (APS, publique).

Mme Bensouda, qui animait lundi soir une conférence de presse à Dakar, a indiqué que CPI “ne pourra intervenir (au Mali) qu’à travers des enquêtes”.

La procureure de la CPI participe à Dakar au 21ème Congrès de la Fédération internationale des femmes de carrières juridiques ( CIFCJ), qui a pour thème ”La paix, garantie des droits humains”.

Elle a par ailleurs affirmé la disponibilité de la juridiction à partager ses expériences avec le Sénégal pour le procès de l’ ancien dirigeant tchadien, Hissène Habré.

Elle a souligné que les crimes sexuels sont au centre et au premier plan des enquêtes et poursuites de la CPI, relevant que ” dans les conflit armés, les femmes, les filles et les enfants sont les premières victimes, principalement des crimes de viol et des autres formes de violence sexuelle”.

La procureure a estimé “impératif” de procéder à l’arrestation des personnes comme l’ougandais Joseph Kony, (chef de l’Armée de Résistance su Seigneur), Bosco Ntaganda (chef militaire tutsi) et le président soudanais Omar el-Béchir” et de les transférer à La Haye, siège de la CPI, pour “les juger, afin de mettre un terme à ces crimes commis à grande échelle et rendre justice à leurs victimes”.

Publié le 2012-11-14 09:09:17 | French. News. Cn

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Sans la guerre, comment la CPI arrêtera ces bandits et terroristes de tout poil. La CPI ne peut que soutenir la guerre. Il suffira de convaincre les nomades d’informer les troupes internationales sur la position des bandits/terroristes pour que la guerre s’achève en un mois maximum. Si on arrive à les convaincre que la paix est plus importante que leur peur panique des djihadistes… Car ces derniers ne leur font pas de cadeau en cas de suspicion dans cet immense désert où les nomades sont terriblement à leur merci.

    • pourquoi pas aussi contre Sanogo ???? c’est lui le principal responsable de votre merde 🙄 🙄

      • Sanogo, le singe de kati merite une balle dans son crane! Alors,la CPI doit juger plutot des hommes valereux et non á un clochard comme lui…..

Comments are closed.