La France fait ses premiers prisonniers au Mali

7
Des soldats français près de Douentza (Mali), le 7 février 2013 D.LEWIS / REUTERS
Des soldats français près de Douentza (Mali), le 7 février 2013 D.LEWIS / REUTERS

Une «demi-dizaine» de combattants ont été arrêtés par les soldats…

La situation est inédite depuis le début de l’opération Serval: l’armée française a fait ses premiers prisonniers lundi et dans la nuit de lundi à ce mardi.L’information a été confirmée à 20 Minutes par l’état-major des armées. Une «demi-dizaine» de combattants ennemis se sont soit rendus spontanément aux soldats français, «les mains en l’air», soit après avoir été découverts. Ces arrestations se sont déroulées dans la vallée d’Ametettaï, contrôlée par les forces franco-tchadiennes et dans laquelle se déroulent des opérations de fouille. Jusqu’alors, les combattants djihadistes ne se rendaient pas et préféraient mourir au combat, voire se suicider.

Les prisonniers sont actuellement débriefés à Tessalit: leur identité est en train d’être déterminée. Une vérification qui peut prendre du temps car il faut recouper les informations. Reste à définir leur statut. Même si l’opération Serval n’est pas juridiquement parlant une guerre, l’armée française dit appliquer le droit des prisonniers de guerre aux détenus. L’objectif est de les «transférer le plus vite possible» aux mains de la justice malienne.

Si ces prisonniers sont impliqués d’une façon ou d’une autre dans l’enlèvement des otages français –ce qui semble assez hypothétique car ils ont le profil de simples exécutants– «on peut estimer» que la justice française souhaite les auditionner ou demande leur extradition.

 Alexandre Sulzer :20minutes.fr
PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Le problème avec ces djihadistes c’est que si on les arrêtes d’autres groupes peuvent prendre des gens otage ou piéger des endroits pour exiger leur libération. Il faut peut être laisser l’armée régler leur problème.

  2. Ils commencent à avoir faim dans leur trou de rats et donc ils sont obligés de se rendre pour avoir à manger sinon ils crevreont dans leur grotte.Hahahahahahahahahha ils n’ont pas dit qu’ils sont fous d’Allah?Que des plaisantins.Il fallait ne pas chercher à faire des prisonniers.Un pan pan pan dans leur cerveau de moineau pour les obliger à rejoindre leur satan était la très bonne solution 😆 😆 😆 😆 😆

  3. L’armée malienne arrive à Kidal… 😀 Faire des prisonniers mnla qui se cachent actuellement sous les pieds des français… 😀 … Ils seront traduits devants nos tribunaux… 😀 😀 😀

  4. merci à vous les soldats tchadiens ,on sait que c’est vous qi faites l’essentiel du job,mais à face à la presse jéan yves le gkuant vs oublies ,Déby l’a bien compris et commence à s’exprimer!!!

    • OK OK que sais de ce qui se passe vraiment sur le terrain???
      C’est vrais que les tchadiens sont des combattants très courageux mais ne crois pas pour autant que les Français restes les mains dans les poches à les regarder. Les Français ne sont pas au Mali pour faire la publicité de leurs actions et je t’assure qu’ils combattent en étroite collaboration avec l’armée tchadienne en appuis aériens avec hélicos et avions.

  5. Tiens en voilà quelques uns qui devaient etre en liaison radio avec le paradis .Quand ils ont appris qu’il y avait une rupture de stock de vierges ils ont préféré se rendre 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Non c’est Dieu qui les a téléphoné pour leur dire si vous mourez dans cette guerre c’est l’enfer qui vous attend !!! Ils ont vite changé d’avis… :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.