La police algérienne arrête un haut responsable d’Aqmi

4
hoto non datée du chef d’al-Qaïda au Maghreb islamique, Abdelmalek Droukdel, en présence de ses hommes, au nord du Mali.
AFP

En Algérie, l’armée annonce qu’elle a capturé trois islamistes armés le 15 août dernier. Parmi ces hommes, il y a Necib Tayeb, un haut responsable d’al-Qaïda au Maghreb islamique. Le trio terroriste se dirigeait vers la zone sahélienne, probablement pour gérer les positions d’Aqmi dans cette région en proie aux troubles et à la concurrence entre mouvements islamistes.

 Les trois islamistes se dirigeaient vers la zone sahélienne, au sud de l’Algérie, quand ils ont été arrêtés à un barrage de gendarmerie dans la région de Ghardaïa. L’un de ces hommes est un haut responsable d’Aqmi, plus précisément le chef de la commission juridique et le premier juge de l’organisation terroriste, selon l’agence de presse algérienne.

Necib Tayeb, également connu sous le nom d’Abderrahmane Abou Ishak Essoufi, était surtout chargé de mettre de l’ordre au Sahel. En effet, dans cette région qui couvre l’Algérie mais aussi le Mali ou encore le Niger, la branche maghrébine d’al-Qaïda est confrontée à d’autres organisations islamistes comme le Mujao ou Ansar Dine. Cette concurrence aurait provoqué une guerre des chefs locaux, au sein d’Aqmi. Et le rôle de l’homme arrêté par les Algériens était bien de calmer les tensions.

Si Aqmi est très probablement actif sur le sol algérien, les forces de sécurité n’avait jamais arrêté l’un de ses membres. Mais Necib Tayeb était connu de l’armée algérienne. Il faisait partie du Groupe islamiste armé (GIA), responsable des attentats pendant les années 1990. C’était également l’un des plus anciens membres du Groupe islamique pour la prédication et le combat, le GSPC.

 

Par RFI : mercredi 22 août 2012

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. C’est vraiment de la poudre aux yeux ! ANCAR DIN et MUJAO sont des succursales d’AQMI, dont ils ne sont en définitive, que des excroissances. Le but de cette “arrestation” est de faire croire progressivement qu’ANCAR DIN est en train de s’éloigner d’AQMI et de le rendre ainsi fréquentable, avec comme objectif final d’en faire une composante du paysage politique malien. Je suis persuadé que les maliens ne se laisseront pas prendre à ce piège. Le clan au pouvoir à Alger n’a ni scrupule, ni compassion, ni reconnaissance : ne l’oublions jamais. Si les Tchadiens ont réussi à se débarasser de l’hypothèque libyenne sur la bande d’Aouzou, les maliens devraient pouvoir se débarrasser d’AQMI, d’ANCAR DIN et du MUJAO, tous de sinistre mémoire.

  2. Le Qatar et l’Arabie Saoudite sur le même chemin que la Libye.
    Ils ont financé la destruction de plusieurs pays avec l’aide des occidentaux et ces mêmes occidentaux ont fini de planifier leur destruction.
    Ainsi la gestion des lieux saints sera confiée à la Ouma islamique et non à l’Arabie Saoudite.
    L’Angleterre va organiser les musulmans dans une même structure et éviter la partition de plus en plus grandissante entre wahabistes chiites ou soufis,une approches que L’Arabie Saoudite et le Qatar ne voient pas encore.

  3. Maintenant que aqmi vent returner. Dans leurs zones d ORIGINES l Algerie, les autotites de ce pays ingrat que le Mali a aide dans sa latte d independence arretent leurs ressortissants fond auteurs de aqmi.
    Vraiment le s autorites algeriennes.ont une attitude tres equivoque dans la. Situation au Mali
    – 1 Ils ont Inuit ATT en erreur en faisant semblant d aider le Mali en signant des accords bidons comme retirer les bases maliennes du nord Mali
    -2 EN s obtinant de ne pas accepter une intervention de la CDEAO comme si le Mali est une colonnie algerienne. Pendant se temps elle sert de base aux envahisseurs du nord Mali . Leur fourni du materiel dans des campions dits humanitaires
    Nous demandons aux autorites de transition de s eloigner de l Algerie car Elle fait partie du probleme.
    LE PRESIDENT ALGERIEN EST UN INGRAT. LUIS MEME A BENEFICIE DE L HOSPITALITE DU MALI A TOMBOUCTOU. L ALGERIE EST INGRATE LE MALI A AIDE CE PAYS. DANS LUTTE D INDEPEMDANCE.
    LES AUTORITES ALGERIENNES JOUENT FAUX PAR RAPPORT AU MALI. LAISSONS LES ELLE N EST PAS LA SEULE PUISSANCE REGIONALE TANT QUE LES AUTORITES MALENNES MAITIENNENT L ALGERIE DANS LES NEGOVIATIONS CETTE GUEURRE DU NORD NE FINIRA JAMAIS CAR ON DIT CHRZ NOUS “bien kala ginning se da le be bien kala kan” C EST LE CHERCHEUR DE L AIGUILEE A SON PIED POSE SUR L AIGUILLE.

Comments are closed.