La situation au Mali est en voie de stabilisation (Alger)

0
Mourad Medelci, Ministre des Affaires Etrangères, de l`Algérie
Mourad Medelci, Ministre des Affaires Etrangères, de l`Algérie

ALGER – La situation au Mali est “en voie de stabilisation” mais les “dĂ©fis restent grands”, a estimĂ© vendredi le ministre algĂ©rien des Affaires Ă©trangères Mourad Medelci Ă  l’ouverture d’une rĂ©union ministĂ©rielle rĂ©unissant le Mali, la Mauritanie, le Niger et l’AlgĂ©rie.

 

“La situation au Mali est en voie de stabilisation. Son intĂ©gritĂ© territoriale n’est plus l’objet de menaces et son retour Ă  l’ordre constitutionnel est sur la bonne voie, mais les dĂ©fis restent grands”, a indiquĂ© M. Medelci citĂ© par l’agence APS devant les ministres des pays dits “du champ”.

 

Il a relevĂ© “l’importance cruciale” de la concertation entre ces quatre pays afin de prĂ©venir tout mouvement d’armes et de groupes terroristes dans la rĂ©gion. “Les groupes terroristes ne doivent plus trouver dans notre rĂ©gion les conditions propices qui leur permettent de s’organiser et de menacer les populations et les Etats”.

 

M. Medelci a appelĂ© ces pays Ă  faire de l’espace sahĂ©lien “un havre de paix et de sĂ©curitĂ©”.

Il a Ă©galement affirmĂ© que les “pays du champ continueront de soutenir le Mali jusqu’à sa stabilisation dĂ©finitive”.

Présidée par M. Medelci, la réunion regroupe outre les ministres des Affaires étrangères des pays du champ, des représentants de trois pays invités -Libye, Tchad et Nigeria- qui prennent part à la rencontre en qualité d’observateurs.

 

Le Conseil de sécurité de l’ONU a donné mardi son feu vert pour déployer des milliers de Casques bleus au Mali qui prendront le relais de la force panafricaine et des soldats français intervenus en janvier pour chasser du nord du pays des groupes islamistes armés.

 

Ils s’efforceront de sécuriser les principales villes du Nord et d’encourager la transition politique à Bamako, en aidant à organiser l’élection présidentielle prévue le 28 juillet.
amb/faa/tp

PARTAGER