Mali: Al-Qaïda coordonne les différents groupes islamistes du nord

12 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La police islamiste patrouille dans les rues de Gao, au Mali, le 16 juillet 2012
© AFP

GAO- Les groupes islamistes armés qui occupent et se partagent le nord du Mali depuis fin mars agissent en parfaite coordination sous la houlette d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), maître du jeu dans la région, selon des informations concordantes recueillies par l’AFP.

Ansar Dine (Défenseurs de l’islam), le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et Aqmi occupent et contrôlent les trois grandes villes et régions administratives du nord du Mali, Gao, Tombouctou et Kidal. Dans chacune d’elles, la branche maghrébine d’Al-Qaïda est omniprésente.

« Aqmi a un côté caméléon, prend toujours la couleur locale pour ne pas brusquer, sous-traite avec des jihadistes locaux tout en restant très vigilante », explique un responsable de la sécurité de la région.

« Tout est organisé chez eux. Le ravitaillement, la formation militaire, le renseignement, la formation idéologique », selon une autre source sécuritaire, qui ajoute: « Ne nous y trompons pas. Les centaines de jeunes qui sont recrutés au nom du Mujao ou d’Ansar Dine, sont en réalité des combattants d’Aqmi ».

La force d’Aqmi, issue du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) algérien, réside dans sa parfaite connaissance du nord du Mali où elle est implantée depuis au moins cinq ans, l’excellente formation de ses combattants et l’argent, provenant de rançons obtenues en échange de la libération des otages qu’elle enlève et de divers trafics dans les pays du Sahel.

A Gao, principale ville du nord du Mali, c’est officiellement le Mujao, en majorité composé d’Arabes de la région et de Sarhaouis, qui a pignon sur rue.

C’est avec la complicité des Sarhaouis que trois otages européens – deux Espagnols, dont une femme, et une Italienne – ont été enlevés en octobre 2011 à Tindouf (ouest de l’Algérie), fief du Polisario, mouvement qui combat pour l’indépendance du Sahara occidental (sud du Maroc), avec le soutien d’Alger.

Les trois otages ont été libérés mercredi dans la région de Gao en échange d’une rançon de 15 millions d’euros et de la libération d’un islamiste qui était détenu en Mauritanie, selon le Mujao.

« Le Borgne » à Gao

Un journaliste de l’AFP a vu à Gao des jihadistes algériens circuler dans de puissants véhicules et plusieurs témoins ont affirmé y avoir régulièrement vu un des principaux dirigeants d’Aqmi, Mokhtar Belmokhtar, un Algérien surnommé « Le Borgne ». Gao « est désormais sa base », affirme l’un de ces témoins. « Il vit ici avec son fils Oussama, fruit d’un mariage avec une Malienne », dit-il.

Fin juin, lors des combats entre le Mujao et la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) qui a totalement été évincée de la ville, « Le Borgne » était présent et ses hommes ont prêté main forte au Mujao, selon des sources concordantes.

A Tombouctou, ville mythique du Sahara où les islamistes ont choqué le monde en détruisant la majorité des mausolées de saints musulmans vénérés par les populations locales, c’est un autre chef d’Aqmi, l’un des plus radicaux, qui règne en maître, même si, officiellement, la ville est tenue par Ansar Dine.

Abou Zéïd a en partie pris ses quartiers dans le palais que s’était fait construire à Tombouctou l’ex-leader libyen Mouammar Kadhafi, tué en 2011.

Son second, également membre de la direction d’Ansar Dine, est Oumar Ould Hamaha, Malien originaire de la région de Tombouctou. Il est l’une des pièces maîtresses du dispositif des islamistes dans le Nord où il coordonne les activités des différents groupes.

Idéologue et chef de guerre, l’homme est craint. Il a récemment menacé d’attentats suicides les pays d’Afrique de l’Ouest qui envisagent d’intervenir dans le nord du Mali pour combattre les islamistes, ainsi que ceux qui soutiennent ces pays, dont la France.

A Kidal, un ancien rebelle touareg, Iyad Ag Ghaly, fondateur et leader d’Ansar Dine, autre homme fort du nord du Mali, est le chef incontesté.

Dès 2003, il avait commencé par jouer les médiateurs pour la libération d’otages occidentaux et il connaît parfaitement les islamistes dont il a fini par épouser la cause, en particulier vouloir imposer la charia (loi islamique) dans tout le Mali.

Un de ses cousins, Abdelkrim Taleb, touareg de la tribu des Iforas comme lui, dirige une katiba (unité combattante) d’Aqmi dans la région de Kidal.

 

AFP/ 13:58 – 20/07/12

SOURCE:  du   20 juil 2012.    

12 Réactions à Mali: Al-Qaïda coordonne les différents groupes islamistes du nord

  1. ça suffit de lier vous commentaire les malien pour que on se rend compte que mali nets pas loin de guerre civil ces tellement facile de reste darier son ordi ecrir na port quoi c’est personne la n’ose même pas traverser Lure port des que ils vont entendre un coup de canon soyer civilise Mr Bathily a raison les malien les plupart ne connait rien vous vous dorment mais les islamiste eux ils dort pas ils se interne pour le combat ils son peut-être a Bamako attendre les ordre imaginer une attentas au marche de Bamako ou sait pas moi donc cet mentinat il faut être vigilent pas après ce pour ce la même mali a besoin de C E D E A O pour sectorise Bamako les militer malin ne peut pas a la fois sécuriser Bamako et aller se battre au nord ils temps de comprendre

  2. rama

    j’ai trop peur pour cette fin du mois de juillet que dieu nous en protège. 8-O 8-O 8-O

  3. Bonsoir
    As tous mes frère qui sont actuellement touché dans cet affaire je tiens absolument as dire as tous ceux qui ont perdue un proche durant tous ces banditisme de ses hommes isolé qui foutent la merde présentement a mon peuple.
    Que chacun de nous se mets en garde tous ça prendra fin très bientôt j’suis carrément touché sur ce sujet mais j’arrive a surmonté de ca même expliqué mon point de vue personne. restons unies et voyons tous en se donnant un coups de main voir comment nous pourrions trouvé une solution pour résoudre nos problème en sachant tôt ou tard tard seul l’armé souverain malienne pourrais résoudre ce problème mais il faut qu’il ait de l’entente bien avant la solution

  4. fou.dkg

    Le mali va s’en sortir.

  5. Karateka is retard!!!

  6. konèkè

    Le Mali doit tout faire pour que l’occident ne remette pas sur la selle le MNLA. Comme cela, nous n’aurons qu’un seul et unique ennemi:AQMI.

  7. Que le tout-puissant soit avec!

  8. QUelle victoire la tienne…? Domage…vraiment domage….
    QU’ALLAH BENISSE MON MALI

  9. blo

    Le MNLA ne cherche que du pain par des moyens illégaux et illégitimes fut-ce sur le dos de leurs propres parents touaregs: des postes juteux pour leurs cadres, la douane pour les analphabètes, la démilitarisation du Grand Nord pour leurs trafiquants de drogues et d’armes. Ils n’ont jamais cru à l’indépendance…Idem pour ANE SARDINE qui ne croit en aucun dieu, rien que du trafic. Se rappeler que vous trouvez parmi eux tous les désœuvrés de toutes les nationalités du monde. Etudiez seulement leurs faits et gestes : vols, viols, pillages, saccages, profanations, enlèvements de biens et de personnes, etc.
    Attention le Burkina, la Mauritanie, l’Algérie et la France, à recevoir ces gens même pour négocier. Demander ATT. Il sait ce qu’il y a à élever des serpents venimeux sous son toit…
    La réponse appropriée du moment serait que le gouvernement demande aujourd’hui même à la CEDEAO, d’envoyer des hommes et du matériel pour AIDER A protéger les institutions de la République, libérer le Nord, réviser l’armée, mettre en place un fichier numérisé pour tenir les élections en juin 2013, pour qu’enfin l’économie redémarre. La balle sera alors dans le camp de la CEDEAO et des Nations Unies qui pourront dès lors trainer les pieds à volonté. En attendant, les maliens sont quotidiennement volés, violés, tabassés, profanés, assassinés, du Nord au Sud. DANS UN PAYS DE SOUS-EMPLOI CHRONIQUE, LE CHOMAGE SE GENERALISE POUR LIVRER D’AUTRES JEUNES AU MNLA/ANE SARDINE/BOKO HARAM/AQMI/MUJAO. DES CONDAMNATIONS LACONIQUES D’ASSOCIATIONS OU DE PARTIS DESARTICULES, D’UN GOUVERNEMENT FANTOCHE QUI FAIT D’UN EXPLOIT DE POUVOIR PAYER LES SALAIRES ALORS QU’AUCUN FOURNISSEUR N’ACCEPTE PLUS LES MARCHES ETATIQUES DEVENUS DE NOS JOURS CHRONIQUEMENT INSOLVABLES. Quelques mouvements d’humeur d’un COREN impuissant, ou des épouses de bérets rouges sevrées ou d’une presse squelettique. MAIS AUCUN MOUVEMENT NATIONAL, PAS DE SITTINGS DE MASSE, PAS DE MEETINGS DE MASSE, PAS DE MARCHES DE MASSE, PAS DE VILLE MORTE, PAS DE GREVE NATIONALE, AUCUNE PROTESTATION DE MASSE POUR ENVOYER LES MILITAIRES A LEUR BOULOT, A SAVOIR LIBERER LE NORD MALI AVEC L’AIDE DE LA CEDEAO, TENIR LES ELECTIONS AVEC UN FICHIER NUMERISE, POUR QU’ENFIN L’ECONOMIE REDEMARRE. LES PEUPLES MERITERAIENT-ILS LEURS DIRIGEANTS ? Où sont le FDR, les religieux, la société civile, l’UNTM, l’Assemblée Nationale pour lancer un sursaut national COORDONNE? Mais rien que mouvements saccadés d’un bélier qu’on immole. Mais attention au volcan éteint. Que AYA, CMD, Balla et Familles se rappellent qu’il fut un 26 mars 1991…

  10. cliclac

    En tout cas il y a bocoup de progrès chez AFP. Après que le Mnla fut chassé comme un mal propre, ils disent maintenant: « Les villes des régions nord du Mali » sinon ils mettaient tout simplement Nord-Mali :lol: :lol: :lol: . Le Mnla avait apparament vu le mirage dans le desert en voulant fonder un état :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Tout compte fait le Mnla ne m’inquiétait pas mais plutôt le canceur AQMI

  11. mondious karateka

    Trouble à Bamako ce premier vendredi du Ramadan:les jeunes des quartiers Samè, N’gnomiriamboubou et Lassa bloquent la route Kati-Bamako via Samè pour protester contre les collines d’immondices qui encombre cette voie et empoisonnent la vie des riverains. j’ai personnellement été victime de la situation car je suis arrivé au bureau à 1 heure de retard mais je les soutiens. Il est temps qu’on se réveille pour réclamer ou exiger nos droits au Mali si les autorités en charge les piétinent.Napoléon Bonaparte disait « les droits inhérent à la nature de l’être humain ne se négocient pas , mais s’arrachent ».
    LEVER VOUS MALIEN IL FAUTY REAGIR IL FAUT SAUTER SANOGO DEBOUT MALIEN BLOQUER TOUTE LES RUE LA VICTOIRE NE FAIT QUE COMMENCER