Temps Forts >
La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma

La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma ... (14)

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma ... (8)

Suite à  l’attaque de Tin Hama par la CMA : L’armée malienne arrête un humanitaire avec des matériels de guerre

Suite à l’attaque de Tin Hama par la CMA : L’armée malienne arrête un humanitaire avec des matériels ... (18)

Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 21 mai 2015

Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 21 mai 2015 (7)

il y a 2 années
 AFP

Mali: Berlin met deux avions de transport à disposition

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

BERLIN – Berlin a annoncé mercredi mettre deux avions de transport Transall à disposition de la Cédéao pour contribuer à l’opération militaire lancée le 11 janvier par Paris au Mali contre des islamistes.

L’Allemagne va participer (…) avec un soutien logistique, en l’ocurrence la mise à disposition d’appareils de transport de type Transall à l’opération, a déclaré le ministres de la Défense Thomas de Maizière lors d’un point presse aux côté de son homologue des Affaires étrangères Guido Westerwelle, précisant qu’il s’agissait de deux avions.

L’aide est à destination des Etats de la Cédéao, a précisé M. de Maizière. Nous sommes prêts à transporter des troupes des Etats de la Cédéao vers Bamako, a-t-il ajouté.

Le départ des appareils pourrait avoir lieu sans délai, après que quelques questions techniques soient réglées, a indiqué M. de Maizière.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) doit former une force d’intervention de 3.300 soldats contre les islamistes occupant le nord du Mali, conformément à une résolution de l’ONU.

Sur le terrain, l’armée française, qui pilonne depuis le 11 janvier les positions des jihadistes, a entamé mardi un engagement au sol, avec une colonne se dirigeant vers la localité de Diabali, à environ 400 km au nord de Bamako, sous contrôle islamiste.

Plus de 800 soldats français sont d’ores et déjà déployés au Mali, et leur nombre devrait à terme s’élever à 2.500.

(©AFP / 16 janvier 2013 12h48)

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.