Mali : El Hadj Ag Gamou, le renard de Kidal

38
Mali : El Hadj Ag Gamou, le renard de Kidal
El Hadj Ag Gamou est l’ennemi juré d’Iyad Ag Ghaly. © Sia Kambou/AFP

Jadis, El Hadj Ag Gamou était irrédentiste. Depuis son ralliement à Bamako, en 1996, ce général touareg est perçu comme un traître par les rebelles. Sa venue dans le Nord, mi-mai, a mis le feu aux poudres.

“Qu’est-ce qu’il fait là, lui ! ? ” Ils ne l’ont pas dit ainsi, les responsables de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) à Kidal (Nord), lorsqu’ils ont aperçu le général El Hadj Ag Gamou sur les talons du Premier ministre, Moussa Mara, le 17 mai. Mais ils l’ont pensé très fort. Si fort qu’ils se sont sentis obligés d’en référer à leur hiérarchie, à Bamako… Ce qui a fait perdre son sang-froid à Mara.

“La présence de Gamou constituait une menace supplémentaire pour le convoi du Premier ministre, dont la Minusma devait assurer la sécurité”, avance un responsable de la force onusienne. “Qu’il soit présent, d’un point de vue sécuritaire, cela peut se comprendre, Gamou connaît parfaitement le terrain, décrypte un haut gradé malien. Mais politiquement, cela n’a pas de sens. C’est comme inviter un ami à sa table et l’installer en face de son pire ennemi.”

Quelques minutes après l’arrivée de Mara, le fief historique des rébellions touarègues s’embrasait. Le gouvernorat tombait entre les mains des groupes rebelles, qui exécutaient, dans la foulée, huit fonctionnaires maliens. Rien ne prouve que la présence de Gamou et de cent soixante de ses hommes (des Touaregs pour la plupart, qui lui sont dévoués jusqu’à la mort) a été l’élément déclencheur de l’attaque du 17 mai. Ni qu’il est responsable de la débâcle de l’armée malienne quatre jours plus tard. Mais tout indique que le simple fait que ce seigneur de guerre de 50 ans ait été aperçu aux portes de Kidal a échauffé les esprits. Et que le 21 mai, il a joué un rôle majeur dans l’assaut (raté) contre les rebelles.

Ce jour-là, le général Didier Dacko commandait le premier détachement, Gamou le second. Ont-ils forcé la main des responsables politiques en lançant l’assaut sans attendre leur feu vert, comme on le chuchote à Bamako et à Paris ? Une chose est sûre : depuis qu’il en a été chassé il y a deux ans, Gamou rêve d’en découdre avec les maîtres de Kidal, les Ifoghas.

Une vieille histoire de rivalités tribales

Gamou et Kidal, c’est une vieille histoire faite de sang, de rancoeur et d’esprit de vengeance. On y retrouve tous les ingrédients de la tragédie, avec des rivalités tribales : Gamou est un Imghad, un vassal dans la hiérarchie touarègue, alors que les Ifoghas sont des nobles. Des rivalités personnelles : Gamou est l’ennemi juré d’Iyad Ag Ghaly, la figure la plus influente chez les Ifoghas (plus encore que le chef spirituel, l’aménokal Intalla Ag Attaher). Enfin, des rivalités politiques : Kidal est le fief de tous les irrédentismes touaregs. Gamou, originaire de Tidermène, plus au sud, est un repenti qui a prouvé sa loyauté envers l’État malien ces dernières années.

Et il y a des actes que même les vents du désert n’effacent pas. En 1994, Gamou, en guerre avec Iyad, kidnappe l’aménokal avant de le relâcher. Sacrilège ! En 2012, pour sauver ses hommes, il fait croire qu’il se rallie aux rebelles avant de fuir vers le Niger et de faire allégeance à Bamako. Une ruse vécue comme une trahison à Kidal.

Longtemps considéré comme un héros par nombre de Maliens, en dépit des soupçons de trafic qui pèsent sur lui, Gamou a perdu des plumes (et l’un de ses lieutenants, le colonel Ag Kiba) en remettant les pieds à Kidal. Comme les autres, il a fui vers Anéfis le 21 mai : de quoi écorner son image de vaillant combattant. Il n’est pas non plus à l’abri de sanctions, s’il était prouvé qu’il a désobéi à la hiérarchie. Certains, dans l’entourage du président, n’y sont pas favorables. L’armée, disent-ils, est déjà suffisamment démoralisée, et Gamou est l’une de ses trop rares fiertés.

 

Lire l’article sur Jeuneafrique.com 

PARTAGER

38 COMMENTAIRES

  1. pour quoi de faire les .accusation a général gamou.un.homme qui a tout fait pour son pays le mali .ne touche pas gamou.si non on tout perdre .notre pays le mali et notre dignité .les autorité malien doit réfilechire le passe et le pesant.pour sauvegardé notre pays et notre dignité .ne touche pas gamou :mrgreen: :mrgreen:

  2. Gamou représente ceux à qui on n’accorde pas la parole c’est à dire 90% de la population du nord Mali : les citoyens qui subissent les incursions des uns et des autres et qui ne tirent aucun profit des terres où ils habitent, par opposition avec les rebelles qui souhaitent s’enrichir en exploitant les gisements de pétrole fraichement découverts.
    Gamou c’est l’homme de notre époque. Iyad est l’homme du passé.
    Personne ne peut aller contre le cours du temps.
    Le temps des nobles, vassaux et esclaves est révolu

  3. La MINUSMA organise un défilé de mode dans leur QG hôtel de l’Amitié à partir de 19h00, Allez y voir et en juger.

  4. Gamou ne traduit jamais la volonté des communautés du Nord.Il doit commencer à bombarder à partir de 10 kilomètres de Kidal.Il ne doit plus prendre le risque de s’approcher de SATAN.Vous cherchez SATAN,ne cherchez pas loin,c’est MNLA touaregs et arabes.Et s’il a besoin de soutiens,nous sommes là!Chaque Sonrhaï se sent en guerre contre les rébellions touarègues et arabes.

  5. ATTENTION QU’ILS REGLENT LEUR COMPTE ENTRE EUX ET LAISSER LE PAYS EN PAIX TON GL LE GARS MOU EST COMME LES AUTRES

  6. Gamou est un père grand de la nation mailienne et aucun escro ne pourat crée une mal entente entre Gamou et ses compatriote.
    nous somme belle et bien au courant que Jeune Afrique est un entreprise Français, et cette France à fait tous ses effort pour metre tous les Touarègue Maliens dans le sac de ses mercenaires MNLA, ça na pas marcher et ça ne va jamais marcher.

  7. Gl GAMOU,tu as mon admiration et mon respect,c est grace a toi et d’ autres que la cohabitation sans heurts est devenue possible car on focalise sur kidal mais on oublie quegao compte le plus grand nombre de touaregues au mali

  8. Jeune Afrique au service de qui je ne sais? pour la désinformation et la déstabilisation du Mali. Pauvre de toi, le Mali résistera et sortira grand de ce complot international animé à partir de l’intérieur. Persévérance, loyauté et longue vie à ces braves fils du Mali.

  9. Vive El Hadj Ag Gamou cet officier de l’armée qui fait la fierté du Mali tout entier. COURRAGE ET BRAVOOOO. il faut que jeune afrique sache que Gamou est notre héro; notre idôle c’est un patriote convaincu un chef de guerre. c’est vrais il n’a pas fait saint syre mais il vaut mieux qu’eux. je propose qu’on lui delivre les quatres étoiles ou plus. aujourd’hui dans l’armée malienne on a besoin des hommes capables comme Didier et Gamou qui malgré l’avancé de leurs âges ont montrés au Monde entier qu’il existent des patriotes au Mali.

  10. Je me demande pour quel dessein on donne autant d’éclat à cette défaite des FAMA à Kidal! Combien des fois ils ont fait subir une déculotté à ces terroristes? Le plus récent et qui a fait précipiter le Mnla et ses collabos, y compris en France, à signer l’accord préliminaire de Ouaga c’était à Anefis. N’ayez pas la mémoire trop courte, bon sens!! Les FAMA ont certes perdu la bataille de Kidal mais pas la guerre. Je jure que même si les terroristes venaient à occuper tout le Mali, ils seront défaits et exterminés un jour avec ou sans l’appui de qui que ce soit. Continuez à prendre vos désirs pour de la réalité, la guerre est loin d’être finie. Qui vivra, verra.

  11. Pourquoi se limiterait au sud du pays? C’est un malien, en tant que tel il est libre à Sikasso comme à Kidal ou à Tidermène.

  12. JEUNE AFRIQUE AUSSI DOIT COMPRENDRE QUE pour RIEN AU MONDE LE MALI NE VA PAS SE DEBARRASSER DE SON PLUS GRAND GUERRIER. VIVE GAMOU, VIVE gamou. les jaloux vont maigrir

  13. Gamou est Général or sur la photo on voit un colonel. Respectez les gens au moins

  14. Vous ne ternirez pas l’image de notre héros, Vive le Général Ag Gamou…Si tous les généraux pouvaient être aussi vaillants, ont en serait pas là…

  15. Félicitations à GAMOU: vous donnez du fil à retordre aux énnemis du Mali.Notre pays doit bien veuiller à votre sécurité:GAMOU c’est un maillon FORT de la guerre de récupération de Kidal. 😉

  16. Laissez Gamou en paix. Il a fait plus que de montre sa loyaute au pays et il a completement raison. Comment laisser la region de Kidal a des gens qui considerent que les autres sont des “inferieurs”?

    • Honnetement je me demande comment des commentaires de la sortes peuvent venir ces journaleux de Jeune Afrique aussi.
      La presence du Gl Gamou n’a rien a voir avec ces attaques, ces malades etaient a passer a l’action avec ou sans Gamou, avec Mara ou sans Mara.
      Cherchez ailleurs les vraies raisons de la tuerie barbare du mlna, hcua, du maa et ses allies djihadistes.

  17. “Il n’est pas non plus à l’abri de sanctions, s’il était prouvé qu’il a désobéi à la hiérarchie.”?? 😯 😯

    IL EST BIEN A L’ABRI DE TOUTES SANCTIONS, CAR IL N’A FAIT QU’OBEIR AUX ORDRES DU GAMIN IRRESPONSABLE DE MARA ET SON MINISTRE DE LA DEFENSE.

    Je vois que tu es en retard sur les évènements! Im faut lire cet extrait de l’article “IBK dis tout à ses alliés”

    « ….le président IBK…jure sur le saint Coran: « Je jure que je n’ai pas autorisé l’attaque ! ». »

    « Les deux hommes (le Premier Ministre Moussa Mara et le chef d’état-major général de l’armée, le général Mahamane Touré)lui avouent leur implication dans l’échec militaire de Kidal. Ils lui expliquent que, de concert avec Soumeylou Boubèye Maiga, ils ont décidé l’attaque de Kidal et, maintenant qu’il y a échec, se déclarent prêts à en assumer les conséquences.«

  18. Hello,

    Merci de ne pas essayer de nous distraire sur du n’importe quoi, Aminata Dramane et Oumar Mariko ont bel et bien avisé l’opinion malienne des mauvaises intentions de la France sur ce dossier de Kidal et du MNLA.
    Ainsi que d’autres Leaders politique comme Zoumana Sako j’en passe. Donc il ne faut pas laisser l’éssentiel nous echapper, soyons unis au plus profond de notre âme pour sauver notre patrie. Les autres considérations qui seront nos luttes partisanes seront resolues après. Ce linge sale sera lavé en famille!

    Pour l’amour et la paix Amen! Ce n’est pas le moment de dénigrer ou d’abattre quelqu’un, c’est plutôt le moment de se comprendre et d’avancer positivement.

  19. OK,nommez GAMOU MINDEF alors? Comme ya pas mieux que lui,il sera mieux à ce Poste et les FAMA vont triompher? Ya pas mieux et il est volontaire.Le territoire sera un et indivible? sinon que les Touaregs se frottent la main et attendent dèhhh?

  20. Une vérité tout de même dans cet article: Aladji GAMOU est l'une des rares fierté au sein de cette armée malienne, le pouvoir de Bamako a intérêt a ce souvenir de cela! Il est non seulement la fierté des arabes, songhaïs et touareg du nord, mais aussi de nous autres du sud qui sommes désabusés par les carences et corruption au sein des administrations et de l'armée!

  21. Imghad (pl.), amaghid (sing.), signifient littéralement “amagh” (cherche), “angh” (tue) : cherche et tue.

    Ils ont mené toutes les guerres aux côtés des Imouchagh, d’où cette “vassalité”.

  22. Depuis quand les Imghad sont les vassaux des Ifoghas? Quand on ne sait pas, on se tait.

    Imghad sont des gens du sabre, des guerriers. Ifoghas sont religieux. Les deux sont nobles. Dans la hiérarchie sociale touareg, seuls les Imouchagh dominent toutes les autres tribus.

    • Merci infiniment pour cette précision. En effet, beaucoup de prétendus experts ne connaissent absolument rien et passent tout leur temps a répéter comme des perroquets ce que d’autres ignorants ont dit avant eux!

  23. abas jeune afrique vive gamou ce journal ne doit meme etre lu en afrique il faut que les africains boycotte ce journal de malheur

    • Jeune Afrique analyse et propose des points de vue réfléchis. Bien entendu, on peut ne pas approuver ces points de vue. On peut aussi s’y retrouver. Faut-il qu’une revue exprime toujours exactement votre point de vue pour que vous consentiez à la lire? Acceptant de lire ce qui diffère de notre pensée nous permet d’approfondir et de muscler cette pensée. Ne chercher que ce qui me ressemble ne me permettra jamais de progresser. La controverse est féconde et m’aide à argumenter, à étayer mes avis, mes connaissances et l’usage que je peux en faire. Je préfère être convaincu par l’intelligence que flatté par l’hypocrisie.
      Vous faites comme vous voulez!
      Le Mali mérite l’intelligence…

    • macarta vous avez raison il ne faut pas que les maliens lâchent gamou;Gamou a aimé le Mali et en retour les maliens doivent l’adorer;c’est un vaillant guerrier qui n’a même pas de vie plus de 20 ans de guerre vraiment Gamou me fait de la peine surtout que son ami est décédé;
      Maliens encourageons Gamou il a trop souffert;il a été rejeté par ses pairs cà cause de nous donc je demande à nos dirigeants de n’ecouter personne surtout les blancs car comme on le dit chez nous “kè monkonfè,monkon mi bifè”

Comments are closed.