Mali : entre armée régulière et jihadistes, une bataille décisive se tient-elle actuellement?

19
Soldats maliens au nord-ouest du Mali.
© Serge Daniel/RFI

Quelle est la situation ce 10 janvier au Mali, dans le nord du pays mais aussi à Bamako ? Cette nuit, autour de la ville de Konna, au niveau de la ligne de front, dans le nord du pays, des affrontements ont opposé les soldats maliens et les combattants islamistes. Le front a-t-il de nouveau bougé aujourd’hui ?

A cette question : les affrontements ont-ils effectivement repris ce jeudi 10 janvier ? Le colonel Didier Dakouo, chef des opérations militaires de l’armée malienne dans la région de Mopti, répond : « Affirmatif, affirmatif. Nos hommes sont sur le terrain et font du bon boulot ». Des détails supplémentaires ont commencé à affluer : actuellement il y a de violents accrochages qui se déroulent dans la localité de Konna, tenue par l’armée régulière, et la localité de Boré aux mains des jihadistes.

Il n’y a aucun bilan disponible de ces affrontements pour le moment, mais c’est dans ce même secteur que des affrontements ont eu lieu, hier, mercredi. C’est une bataille en tout cas décisive parce que si l’armée malienne l’emporte comme elle le pense, elle devrait pouvoir rapidement tenter de prendre la localité stratégique de Douentza. Mais si la ligne de démarcation tombe dans les mains des jihadistes, d’Aqmi, d’Ansar Dine et du Mujao, alors là, on peut considérer que la localité de Sévaré, située plus au sud, sera à portée de main des islamistes.

Manifestation à Bamako

Les partis politiques ont organisé ce même jour dans la capitale malienne une marche pacifique. L’objectif est de réclamer l’organisation de journées nationales de concertation pour parler de l’avenir du Mali, mais cette marche, habilement, s’est également transformée en manifestation de soutien à l’armée malienne. Il n’y a pas eu de débordements. Notons la présence remarquée des forces de l’ordre à cette manifestation qui se termine à la mi-journée.

Par RFI

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. bon courage a nos soldats prions pour qu’ils puissent honoré nos ancetres 🙁 🙁

  2. Jouraldumali.com, 17h32

    La ville de Konna située à 70km de Mopti, capitale de la 5ème région était devenue ligne de front depuis la fin de la semaine dernières après des affrontements entre armée malienne et islamistes armés.

    L’armée malienne avait annoncé avoir repoussé une attaque des groupes armés qui tentaient ainsi une avancée vers le sud du pays qui échappe à leur contrôle. De violents combats se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi au terme desquels la ville est tombé entre les mains des assaillants. L’information a été confirmée par le maire de Konna, joint au téléphone il y a quelques minutes.

  3. douentza est desormais libere grace a nos heros didier dakouo et ses hommes……fougk d,ici peu de temps tu seras couvers de honte…nous allons nous libere sans l,aide de qui que se soit….vive le mali vive le colonel didier dakouo et ses braves soldats…

    • Visiblement une source de kati qui n’a pas voulu dire son nom a donné l’info à quelques journaux, selon laquelle Douentza aurait été reprise. Mais c’est faux d’après les journaux qui ont pris la peine de demander à des gens de Sévaré et de Douentza… Kati est prêt à toutes les intox pour se faire bien voir.

      D’après RFI, que je crois plus que tous les cousins du Mali, les islamistes viennent de prendre Konna.

      Je soutiens l’armée malienne, et je souhaite de tout coeur leur victoire, mais les mensonges n’aident personne. Lorsqu’ils sont découverts, la déception n’est que plus grande… Le patriotisme ne doit pas aller sans le réalisme !

  4. Je le confirme Mr car Un jeune frere ma retroqué la meme chose ce jeudi matin depuis Mopti et puis c’est lorsque l’armé a poursuivi ces imbeciles djihadiste hor de la localitlé de Douentza.

  5. C’est marrant tout ça pourquoi toujours des sources maliennes ??? D’habitude vous parlez aux islamistes directement qui vous donnent les news non ??? Ou bien ils sont tous sur répondeur ??? Ils n’ont pas le temps de parler au téléphonique en ce moment je remarque…. 😈 😈 😈 😈 Vive l’armée malienne les news sont bonnes pour l’instant… Courage les gars…

  6. Prions pour notre armée.
    Ayons confiance à nos hommes en uniforme; Il vont nous honoré.

    Encore pour un Mali UNI évitons les accusations mutuelles et avancons.
    Le mali va se mêtre debout. We CAN.

    • yes we can …impossible n,est pas malien …..vive le mali uni un et indivisible …..dehors tout les fouteurs de merde ….

  7. douentza est repris par nos militaires j’ai un cousin au front qui me la affirmer

    • Je le confirme Mr car Un jeune frere ma retroqué la meme chose ce jeudi matin depuis Mopti.

    • Et ben votre cousin raconte des bobards.

      D’après RFI, que je crois plus que tous les cousins du Mali, les islamistes viennent de prendre Konna.

      Je soutiens l’armée malienne, et je souhaite de tout coeur leur victoire, mais les mensonges n’aident personne. Lorsqu’ils sont découverts, la déception n’est que plus grande… Le patriotisme ne doit pas aller sans le réalisme !

    • Si c’est vrai que ton cousin au front a pu communiquer avec toi, là, bonjour la pagaille! C’est quelle armée au combat qui donne la possibilité à ses combattants de communiquer pêle-mêle avec l’extérieur (avec cellulaire certainement)? A ce rythme, la défaite est avant le bout du tunnel. Dommage!

  8. C’est maintenant qu’il faut pouvoir contrer les djihadistes……ils tentent de faire déplacer la ligne de front vers Sévaré, autrement dit d’éloigner le plus loin possible les combats de Gao, Tombouctou et Kidal avant l’arrivée d’un éventuel appui extérieur………. aussi, s’ils arrivent à déplacer un grand nombre de véhicules et de combattants vers Kona, ils seront à l’abris des bombardements aériens car ils ne peuvent pas être attaqués du ciel s’ils sont proches des habitations……..à mon avis, si l’appui extérieur est rapidement mobilisé, on va défaire plus rapiement qu’on le pense les djihadistes, on aura plus qu’à faire face à des groupuscules armés.

    • Mon frère pas de souci, les consignes qu’ils ont c’est de nettoyer toute la rive droite du fleuve Niger jusqu’au Bac de Tombouctou !!!L’aviation prête à Sévaré n’a même pas encore bougé de sa base… Vive l’armée 😉 😉

      • J’ai l’impression de revivre les mêmes commentaires extasiés des combats d’Aguelhok à Kidal. Avec raison gardée, souhaitons bon courage aux combattants pour qu’ils fassent leur devoir avec courage, abnégation et sacrifice. Mais restons lucides; n’inventons pas des nouvelles sur le front. Soyons patients, puisque dans tous les cas, tôt ou tard, tout se saura.

Comments are closed.