Mali : La ville de Gao reste sur le qui-vive

0

GAOAl Qarra – Après des heures d’attaques et de combats ces derniers jours, la ville de Gao a retrouvé un calme précaire. Les djihadistes ont pour la plupart été tués ou ont fui la ville mais habitants et militaires restent sur le qui-vive.

D’autant que les villages alentours sont pour certains acquis à la cause du Mujao.

Dans le centre de la ville de nombreux bâtiments ont été touchés, certains sont totalement détruits après avoir été bombardés ou ravagés par les flammes.

Habitante de Gao : « Que vais-je faire ? Je n’ai plus rien, je n’ai rien à gauche, ni à droit, rien à manger. Ils ont détruits nos vies »

Alors que certains bâtiments de la ville sont encore fumants, la crainte d’une nouvelle attaque djihadiste reste très présente dans l’esprit des habitants.

Pour l’heure la sécurité a été très largement renforcée dans toute la zone et les militaires maliens et français se tiennent prêts en cas de nouveaux affrontements.

La crainte est d’autant plus grande que l’arsenal militaire des djihadistes inquiète de plus en plus la coalition: fusils d’assaut américains, roquettes russes, explosifs char d’assauts et uniformes pour s’infiltrer dans l’armée malienne.

Ce qui fait dire Ă  beaucoup que la guerre au nord, ne fait que commencer.

Par Antoine Mokrane

PARTAGER